Archives par mot-clé : Beaux Livres Premier Empire

Napoléon – L’album

Napoléon - L'album
Napoléon – L’album

DATE DE PARUTION : 05/11/2015
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Beaux Livres – Album
EAN : 9782262051662
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 240
POIDS : 1,535 Kg
DIMENSIONS : 23,5 x 29,5 cm
ILLUSTRATIONS : Oui
LIVRE NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Directeur de la Fondation Napoléon, Thierry Lentz est reconnu comme le meilleur spécialiste actuel du Premier empire. Son dernier ouvrage, paru chez Perrin en janvier 2015, est consacré à Waterloo.
Présentation de l’éditeur :
Les images les plus belles et les plus significatives jamais réunies sur l’Empereur.
Sur un texte clair et séduisant de Thierry Lentz, retraçant en chapitres thématiques les différents traits de la personne et de l’action de Napoléon, de sa naissance à sa mort, ont été réunies et mises en page de façon superbe une centaine d’illustrations, aussi bien les incontournables que d’autres plus rares. Une place particulière est réservée aux portraits permettant d’offrir en contrepoint du texte une biographie par l’image innovante et spectaculaire. Cette alliance réussie donne toute la mesure du destin le plus extraordinaire de notre histoire, et de celle de l’Europe. Cet ouvrage de prestige est, par sa qualité intellectuelle et artistique, sans équivalent.

Pie VII face à Napoléon – La tiare dans les serres de l’Aigle

Pie VII face à Napoléon
Pie VII face à Napoléon

DATE DE PARUTION : 25/03/2015
EDITEUR : RMN
COLLECTION : N.C.
EAN : 9782711862474
Caractéristiques :
RELIURE : Broché rabats
NOMBRE DE PAGES : 248
POIDS : 1,095 Kg
DIMENSIONS : 22 x 28 cm
ILLUSTRATIONS : 165
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Sous la direction de Christophe Beyeler, conservateur du patrimoine, château de Fontainebleau
– Jean Vittet, conservateur en chef, château de Fontainebleau
– Yannick Nexon, conservateur général et directeur de la Bibliothèque Sainte-Geneviève, Paris,
– J-O Boudon, professeur d’histoire moderne et contemporaine à l’université Paris-IV Sorbonne
– Dr Philippe Lamarque, rédacteur en chef de La Revue Napoléon
– Bernard Berthod, directeur du musée d’Art religieux de Fourvière, Lyon
– Dott. Sandro Barbagallo, conservateur du Département des Collections historiques, musées du Vatican, Rome
– Charles-Éloi Vial, conservateur au Département des Manuscrits, BNF
Présentation de l’éditeur :
En acceptant de ratifier, le 15 août 1801, le Concordat, le pape Pie VII s’engage dans la voie d’une normalisation des relations entre le Saint-Siège et la République française.
Néanmoins, la promulgation des soixante-dix-sept Articles organiques, en avril 1802, tend à faire de l’Église de France une Église nationale, aussi peu dépendante de Rome que possible et asservie au pouvoir civil. Ainsi le gallicanisme est-il en partie restauré et le Saint-Père ne peut accepter la subordination de l’Église de France à l’État.
C’est pour tenter d’obtenir leur abrogation que le pape accepte de venir sacrer Napoléon Bonaparte empereur des Français à Notre-Dame le 2 décembre 1804, mais il rentre sans avoir obtenu gain de cause.
Par la suite, les relations entre Pie VII et Napoléon Ier ne vont cesser de se dégrader. L’Empereur veut inclure les États pontificaux dans le blocus continental dirigé contre l’Angleterre. Mais le pontife refuse considérant que sa charge de pasteur universel lui impose la neutralité.
La répression impériale ne se fait pas attendre : les États de l’Église sont réduits au patrimoine de Saint-Pierre (1806-1808) ; Rome est occupée ( février 1808) ; les États pontificaux sont annexés à l’Empire (mai 1809); enfin Pie VII est enlevé dans la nuit du 5 au 6 juillet 1809. Il est d’abord détenu à Savone (1809-1812), puis à Fontainebleau (1812-1814). Napoléon envisage alors de fixer le siège de la papauté en France, à Avignon ou à Paris.
Au travers de nombreux documents, objets, peintures…. l’exposition illustre ce moment particulier des relations entre L’empire et la Papauté.

Joséphine impératrice – Marc Walter et Bernard Chevallier

Joséphine impératrice
Joséphine impératrice

DATE DE PARUTION : 15/10/2014
EDITEUR : Du Chêne
COLLECTION : NC
EAN : 9782812310645
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 216
POIDS : 1,674 Kg
DIMENSIONS : 24 x 28,8 cm
ILLUSTRATIONS : Couleurs
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Bernard Chevallier, spécialiste de Joséphine (invité dans Secrets d’Histoire), est historien de l’Art, conservateur général honoraire du Patrimoine, spécialiste de mobilier et d’objets d’art (Premier Empire), ancien directeur des musées de Malmaison (demeure de Joséphine dans le 92), de Bois-Préau et des musées napoléoniens. Il est l’auteur de nombreux ouvrages historiques comme Douce et incomparable Joséphine (Payot, 2005) ou de beaux-livres comme Décors d’Empire (De Monza, 2008), L’Art de vivre au temps de Joséphine (Flammarion, 1998) et Saint-Cloud, le palais retrouvé en collaboration avec Marc Walter (Swan éditeur, 2013).
Présentation de l’éditeur :
En suivant le parcours extraordinaire de Joséphine, de ses origines créoles à son mariage avec Napoléon Bonaparte, de son rôle de souveraine jusqu’à sa vie après le divorce, le livre dresse le portrait intime d’une femme étonnamment moderne. Engagée dans son siècle, elle fut la bonne étoile de Napoléon et son grand amour, et elle joua un rôle important dans la constitution du style de l’époque. Passionnée par les voyages, la musique et les jardins, sa vie s’articule entre l’esprit encyclopédique des Lumières et la sensibilité écorchée du romantisme, ce que le livre retransmet avec goût à travers les photos et les œuvres d’art.

Maquettes de la marine impériale

Maquettes de la marine impériale - Collection du musée de la Marine à Trianon
Maquettes de la marine impériale – Collection du musée de la Marine à Trianon

DATE DE PARUTION : 26/06/2014
EDITEUR : Editions Snoeck
COLLECTION : Trianon du musée de la Marine
EAN : 9789461611499
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 176
POIDS : 0,556 Kg
DIMENSIONS : 17 × 22 cm
ILLUSTRATIONS : 120
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Jérémie Benoît,
Alain Niderlinder,
Frédéric Lacaille,
Florence Le Corre
Présentation de l’éditeur :
LA MER est la grande oubliée de la légende napoléonienne. Pourtant, très vite après son installation au Trianon, l’Empereur réunit une collection de modèles de navires dans la galerie des Cotelle, vraisemblablement en vue d’étudier la préparation d’une invasion de l’Angleterre, c’est la « Collection Trianon ». L’exposition retracera la constitution de cet ensemble unique de dix-sept pièces d’exception reproduisant des navires réalisés sous la direction du célèbre architecte naval Jacques-Noël Sané. Afin de l’inscrire dans son contexte historique, plus d’une vingtaine de peintures de combats navals seront présentées au grand public de façon exceptionnelle. La présentation des œuvres permettra une mise en perspective, pour un même navire, du tableau et du modèle correspondant. Plans, archives et portraits de marins ayant menés ces navires au combat, mais aussi objets de marine (portevoix, sabres, fusils) complèteront le propos pédagogique de l’exposition sur l’utilisation de chaque type de navire.

Napoléon, une vie, une légende (édition français-russe-kazakh)

Napoléon - Une vie, une légende, (édition français-russe-kazakh)
Napoléon – Une vie, une légende, (édition français-russe-kazakh)

DATE DE PARUTION : 19/02/2014
EDITEUR : RMN
COLLECTION : Catalogue d’exposition
EAN : 9782711861989
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 207
POIDS : 1,186 Kg
DIMENSIONS : 22,8 x 28,8 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Directeur de la Fondation Napoléon, Thierry Lentz est historien, auteur de nombreux ouvrages qui font référence parmi lesquels Le grand Consulat et Savary, le séide de Napoléon, parus chez Fayard.
Présentation de l’éditeur :
Catalogue de l’exposition « Napoléon, une vie, une légende », Astana (Kazakhstan), Palais de l’Indépendance du 19 décembre 2013 au 23 février 2014.

-Biographie de Napoléon
-Chronologie en100 dates
-Présentation de l’exposition
-Origines, naissance et famille de Napoléon
-Napoléon écrivain : son roman Clisson et Eugénie
-La Révolution française
-Bonaparte, général de la Révolution
-Chronologie de la carrière de Bonaparte en 10 dates
-Les opérations militaires en Égypte – Les conséquences de la campagne d’Égypte
-Le chef d’État
-La prise du pouvoir – Le Consulat – La proclamation de l’Empire
-Pacificateur et réformateur
-La paix intérieure – Le code civil
-L’économie et la monnaie – La gloire et le mérite – La vie, les sciences et les arts
-Art de vivre
-La cour impériale – La famille impériale
-Napoléon empereur – Joséphine
-Marie-Louise
-Le chef de guerre
-Les campagnes victorieuses – La Grande Armée
-Les défaites
-L’exil – La mort
-La Légende – Le retour des Cendres

En traîneau avec l’Empereur – Armand de Caulaincourt

En traîneau avec l'Empereur - Armand de Caulaincourt
En traîneau avec l’Empereur – Armand de Caulaincourt

DATE DE PARUTION : 14/11/2013
EDITEUR : Arléa
COLLECTION : Arléa-Poche
EAN : 9782363080370
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 226
POIDS : 0,230 Kg
DIMENSIONS : 13 x 20 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Armand Augustin Louis, marquis de Caulaincourt, duc de Vicence (Caulaincourt, le 9 décembre 1773 — Paris le 19 février 1827) est un militaire et diplomate français.
Présentation de l’éditeur :
5 décembre 1812. Dix heures du soir. Trois voitures quittent le village de Smorgoni et s’enfoncent dans la nuit. Il neige et la température est glaciale. Dans la première voiture ont pris place l’Empereur et son Grand Écuyer, le général Armand de Caulaincourt, duc de Vicence. La Grande Armée est enlisée dans les plaines enneigées de Russie. Ayant appris le complot du général Maletr, l’Empereur a confié le commandement en chef à Murat et rentre en France.
Pendant quatorze jours et quatorze nuits, Caulaincourt partage avec le maître de l’Europe cet épisode unique de l’Histoire. Napoléon médite sa défaite sur le sol russe et dresse un bilan de son action. Le soir, à l’étape, d’une plume vive et libre, sans flatterie aucune, Caulaincourt consigne les confidences de l’Empereur. Malgré la défaite, Napoléon croit toujours en son destin. Il expose à son Grand Écuyer ses vues sur l’Europe et le monde.