Archives par mot-clé : Danielle Quintin

Dictionnaire des colonels de Napoléon – Danielle et Bernard Quintin

Dictionnaire des colonels de Napoléon
Dictionnaire des colonels de Napoléon

DATE DE PARUTION : 01/06/2013
EDITEUR : SPM
COLLECTION : Kronos
EAN : 9782901952787
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 978
POIDS : 1,320 Kg
DIMENSIONS : 16 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Bernard Quintin, né en 1931, est diplômé de l’Institut d’Etudes politiques de Paris (1952) et d’études supérieures de Sciences économiques de la faculté de Droit de Paris (1957) ; membre du conseil d’administration de l’Institut Napoléon, il a collaboré au Dictionnaire du Second Empire (1996), et au Dictionnaire Napoléon (réédition 1999) sous la direction de Jean Tulard. Il a publié des articles dans la Revue de la société des Amis du Musée de l’Armée, les Carnets de la Sabretache, la Revue de l’Institut Napoléon, la Revue du Souvenir napoléonien, la Revue de l’Association pour la conservation des monuments napoléoniens, la Revue de l’Académie Napoléon.
Co-auteur, avec son épouse, du Dictionnaire des colonels de Napoléon (1996) et du Dictionnaire des capitaines de vaisseau de Napoléon (2003). Danielle Quintin a réuni une grande partie de la documentation du Dictionnaire des colonels et a participé à sa rédaction ainsi qu’à celle du Dictionnaire des capitaines de vaisseau de Napoléon et du présent ouvrage. Un prix spécial du jury leur a été remis en 2007 par la Fondation Napoléon pour l’ensemble de leur oeuvre.
Présentation de l’éditeur :
Publié pour la première fois en 1996 et aujourd’hui largement complété, ce dictionnaire recense les 1574 colonels et adjudants commandants ayant servi sous l’Empire, de 1804 à 1814, en tenant compte des promotions accordées sous les Cent-Jours en 1815, et ayant souvent cessé leur carrière militaire à la fin de cette période. Cette recherche s’appuie sur des archives conservées au Service historique de la Défense, Département Terre et Département Marine.
Voici, selon Jean Tulard, un ouvrage de référence.