Archives par mot-clé : Editions Pocket

1918, la terrible victoire – Max Gallo

1918, la terrible victoire
1918, la terrible victoire

DATE DE PARUTION : 04/09/2014
EDITEUR : Pocket
COLLECTION : NC
EAN : 9782266250450
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 248
POIDS : 0,132 Kg
DIMENSIONS : 10,9 x 21,7 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Agrégé d’histoire, docteur ès lettres, longtemps enseignant, Max Gallo a toujours mené de front une oeuvre d’historien, d’essayiste et de romancier. Il n’exerce plus de fonction politique depuis plusieurs années et se consacre tout entier à l’écriture. Il a été élu à l’Académie française le 31 mai 2007, au fauteuil du philosophe Jean-François Revel.
Présentation de l’éditeur :
1918. Paris est en liesse. Les troupes s’apprêtent à défiler sur les Champs-Élysées pour célébrer la Victoire. Après l’armistice du 11 novembre, cinq terribles années de guerre se clôturent enfin, cinq années qui ont vu l’apparition des armes chimiques, la généralisation des bombardements, l’enlisement des armées. Et qui ont fait dix millions de morts… Depuis août 1914, que le chemin fut long pour entrevoir cette paix ! Alors que la guerre semblait sans issue, que politiques et généraux se disputaient pouvoir et décisions, un homme avait foi en la vaillance des soldats, au nom d’une certaine France, au nom de la République. Cet homme, c’était Clemenceau. La « der des der » s’achève. Les frustrations et la soif de vengeance vont former un terreau qui nourrira le XXe siècle…

1914, le destin du monde – Max Gallo

1914, le destin du monde
1914, le destin du monde

DATE DE PARUTION : 06/03/2014
EDITEUR : Pocket
COLLECTION : NC
EAN : 9782266246033
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 336
POIDS : 0,175 Kg
DIMENSIONS : 11,2 x 17,9 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Agrégé d’histoire, docteur ès lettres, longtemps enseignant, Max Gallo a toujours mené de front une oeuvre d’historien, d’essayiste et de romancier. Il n’exerce plus de fonction politique depuis plusieurs années et se consacre tout entier à l’écriture. Il a été élu à l’Académie française le 31 mai 2007, au fauteuil du philosophe Jean-François Revel.
Présentation de l’éditeur :
Paris, gare de l’Est, 2 août 1914 : c’est la mobilisation générale. La veille, l’Allemagne a déclaré la guerre à la Russie, alliée de la France. L’Empire austrohongrois est, dès le 28 juillet, entré en conflit contre la Serbie. L’engrenage des alliances, des ultimatums, des mobilisations, entraîne les nations dans une mécanique sanglante. Berlin est solidaire de Vienne. Paris, lié à Londres, soutient Saint-Pétersbourg.
En quelques heures, toutes les grandes gares européennes ressemblent à la gare de l’Est. Tous ces hommes qui partent n’imaginent pas la boucherie qui les attend. Ni que cette guerre, annoncée brève et locale, deviendra la Première Guerre mondiale.