Archives par mot-clé : Editions Privat

1815 – La terreur blanche

1815 La terreur blanche - Pierre Triomphe
1815 La terreur blanche – Pierre Triomphe

DATE DE PARUTION : 22/06/2017
EDITEUR : Privat
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782708969698
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 448
POIDS : 0.243 Kg
DIMENSIONS : 15 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Auteur : Pierre Triomphe.
Préface : Patrick Cabanel.
Présentation de l’éditeur :
L’ouvrage vise à retrouver la Terreur blanche, aussi bien en tant que moment historique que comme construction mémorielle en bonne partie fantasmée. L’expression désigne le dernier acte d’une montée aux extrêmes que connaît le Midi de la France depuis les dernières années de l’Empire, en bonne partie du fait des répercussions des événements nationaux. La première partie de l’ouvrage étudie ce processus de radicalisation, d’opposition toujours plus vive entre patriotes et royalistes. Il débouche sur une guerre civile à partir des Cent-Jours. La seconde partie est consacrée à l’étude de la réaction royaliste lors des premiers mois de la seconde Restauration, la Terreur blanche proprement dite. Caractérisée par de nombreux meurtres, des exactions multiples, dans un Midi plongé dans une forme de chaos en raison de l’effondrement des structures étatiques et de la concurrence de centres de pouvoir distincts (gouvernement royal, gouvernement du duc d’Angoulême à Toulouse), elle constitue une forme d’affirmation des classes populaires royalistes, aux dépens des patriotes, mais aussi plus généralement des élites politiques de tous bords, y compris royalistes. En dépit de ce contexte, son bilan (300 à 500 morts) reste relativement modéré par rapport à d’autres violences politiques du XIXe siècle. Sa résonance dans les mémoires et l’historiographie de cette période doit donc beaucoup aux controverses politiques qu’elle engendre, aussi bien à l’échelle nationale que méridionale. C’est à cette mémoire des événements, et à la construction de la « Terreur blanche » que s’attache la troisième partie de cet ouvrage. Portée essentiellement par la gauche libérale, elle donne sens aux événements, et participe à la construction de la figure d’un méridional primitif, violent et vindicatif. Elle s’estompe progressivement à la fin du siècle, avec la disparition du légitimisme comme force politique majeure.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Le journal de Stéphane Ivanovitch Gavrilrenko – Un soldat russe en France, 1916-1917 – Rémi Adam

Le journal de Stéphane Ivanovitch Gavrilrenko - Un soldat russe en France, 1916-1917
Le journal de Stéphane Ivanovitch Gavrilrenko – Un soldat russe en France, 1916-1917

DATE DE PARUTION : 30/10/2014
EDITEUR : Privat
COLLECTION : Destins de la grande guerre
EAN : 9782708905467
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 208
POIDS : 0,492 Kg
DIMENSIONS : 15 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Diplômé de Sciences-Politiques et docteur en histoire contemporaine, Rémi Adam est spécialiste de l’histoire du corps expéditionnaire russe en France durant la Première Guerre mondiale. Il est notamment l’auteur de : – 1915-1920. Histoire du corps expéditionnaire russe en France, les damnés de la guerre, Paris, L’Harmattan, 1996. – 1917. La Révolte des soldats russes en France, Pantin, Les bons caractères, 2007.
Présentation de l’éditeur :
Hiver 1915-1916 : vingt mille Russes sont envoyés en France pour combattre sur le front occidental, en échange de livraisons de fusils
et de munitions au régime tsariste. Une « véritable troupe d’élite, soigneusement sélectionnée, composée principalement de volontaires et de sujets de choix », est constituée. Mais, au printemps 1917, la chute du tsar Nicolas II et la victoire de la révolution insufflent un immense espoir de retour à ces soldats loin de leur patrie. Ils doivent alors affronter l’hostilité de leurs officiers mais aussi celle du gouvernement provisoire. Et de juin à septembre 1917, une mutinerie éclate qui sera sévèrement réprimée. Ils seront contraints de travailler encore deux ans, bien après la fin de la guerre.
Parmi ces hommes, Stéphane Ivanovitch Gavrilenko. Il est le seul dont les carnets de guerre nous sont parvenus. Ce journal décrit minutieusement un quotidien difficile, avec des accents nostalgiques et poétiques mais aussi teintés de dérision et d’amertume.
Ces carnets constituent une source historique précieuse et font revivre une aventure humaine que peu d’entre nous connaissent.
Jean Gavrilenko a entrepris de traduire les carnets de son père. Ce dernier fera partie des quelques centaines de soldats qui ont choisi de ne pas repartir en Russie et de s’installer en France.

Six frères dans la guerre – Lettres du front de Paul Hannecart – Stéphane Demilly et Mathieu Geagea

Six frères dans la guerre - Lettres du front de Paul Hannecart
Six frères dans la guerre – Lettres du front de Paul Hannecart

DATE DE PARUTION : 09/10/2014
EDITEUR : Privat
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782708905450
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 272
POIDS : 0,335 Kg
DIMENSIONS : 15 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Consultant-conférencier, Stéphane Demilly se lance parallèlement très jeune dans la vie politique. Maire d’Albert à 25 ans, vice-président du conseil régional de Picardie puis député, il est très attaché à sa terre de Somme. En 2002, il crée une collectivité intercommunale autour d’Albert qu’il dénommera « Pays du coquelicot » en hommage à tous ces soldats, notamment britanniques, qui se sont battus pour sauvegarder un idéal de liberté…
Mathieu Geagea est diplômé d’un master d’histoire spécialisé dans le « Phénomène guerrier », lauréat du 3e prix de la première édition du concours des « Talents de l’histoire ». Il a été journaliste au quotidien régional Le Courrier picard avant de devenir attaché parlementaire, puis collaborateur d’un président de conseil général. Il a rejoint la rédaction de la revue bimestrielle Batailles consacrée à la Seconde Guerre mondiale, de la revue trimestrielle Tranchées portant sur la Première Guerre mondiale et du magazine trimestriel Château de Versailles.
Présentation de l’éditeur :
C’est l’histoire de mon arrière-grand-père, Paul Hannecart, tué pendant la Première Guerre mondiale à Belloy-en-Santerre en 1916. Une histoire parmi tant d’autres, parmi tous les morts de la Grande Guerre, en particulier dans la Somme. Ce livre retrace le destin des six frères Hannecart, tous partis au front dont trois seulement sont revenus. Trois frères morts au combat. Deux d’entre eux tombèrent durant l’été 1916 à quelques jours d’intervalle et à quelques centaines de mètres de distance : le premier, Robert, à Assevillers, puis Paul, mon arrière grandpère, à Belloy-en-Santerre.
Deux communes du canton de Chaulnes dont je deviendrai, quatre-vingt-six ans plus tard, le député. J’ai pu me plonger dans l’histoire familiale de mon aïeul qui a laissé de nombreuses lettres et un carnet de guerre très fourni. Au décès de ma grand-mère, le 3 janvier 1994, je trouve sous son lit une caisse en bois à mon intention, contenant toutes les lettres du front de son père ; je décide qu’un jour je prendrai le temps de les lire, de les comprendre et de les partager.
A la veille du centenaire du conflit, ce temps est venu.

Pétain – La guerre mondiale 1914-1918

Pétain - La guerre mondiale 1914-1918
Pétain – La guerre mondiale 1914-1918

DATE DE PARUTION : 13/05/2014
EDITEUR : Privat
EAN : 9782708969612
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 383
POIDS : 0,555 Kg
DIMENSIONS : 15 × 21,5 cm
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
L’historien Marc Ferro, spécialiste unanimement reconnu du maréchal Pétain, introduit le volume par un avant-propos qui resitue ce récit chronologique. Jean Jacques Dumur nous raconte quant à lui, de manière précise et parfois rocambolesque, les mille péripéties qu’il a vécues pour que ce manuscrit, trouvé dans une valise poussiéreuse, soit enfin publié.
Présentation de l’éditeur :
À l’heure de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, un événement exceptionnel traverse le monde de la réflexion historique. Un passionné, Jean Jacques Dumur, ancien militaire de carrière et chercheur opiniâtre, dévoile un manuscrit inédit de Philippe Pétain sur la Première Guerre mondiale. Cette « histoire-bataille » que le maréchal fait de la guerre.