Archives par mot-clé : Grande Armée

La Grande Armée à la conquête de l’Angleterre – Le plan secret de Napoléon

La Grande Armée à la conquête de l'Angleterre - Le plan secret de Napoléon
La Grande Armée à la conquête de l’Angleterre – Le plan secret de Napoléon

DATE DE PARUTION : 04/11/2016
EDITEUR : Vendémiaire
COLLECTION : Bibliothèque du XIXe Siècle
EAN : 9782363582478
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 320
POIDS : 0.255 Kg
DIMENSIONS : 14,5 x 20 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Nicola Todorov est chercheur associé au Centre d’histoire du XIXe siècle et directeur adjoint de la Revue de géographie historique. Ses recherches portent sur l’Europe à l’époque napoléonienne.
Présentation de l’éditeur :
En histoire, ce qui n’a pas eu lieu, ce qui a échoué, ou avorté, est généralement considéré comme nul et non avenu. C’est bien ce qui s’est passé pour les ambitions de Napoléon concernant l’Angleterre, depuis deux siècles passées sous silence, ou traitées à la légère, parce qu’elles n’ont pas abouti. Elles sont pourtant la clé de toute sa politique étrangère depuis 1810, et permettent d’éclairer d’un nouveau jour toutes les décisions qu’il prit depuis lors, jusqu’à l’issue fatale de la campagne de Russie, dans laquelle il a été entraîné malgré lui par les préparatifs du tsar Alexandre : on les a souvent considérées comme irrationnelles ou contradictoires, alors qu’elles s’inscrivent en toute logique dans ce plan secret.
Ainsi, les annexions tentaculaires des années 1810 à 1812 s’expliquent d’abord par la nécessité de contrôler les ports européens, bases navales indispensables au débarquement. Ainsi, la prolongation interminable de la guerre d’Espagne témoigne de la volonté d’inciter les Britanniques à dégarnir leur territoire de leurs troupes… Ainsi, l’exploitation systématique des forêts, le recrutement intensif et la formation des équipages signalent que l’Empereur n’avait en rien renoncé à rebâtir une marine capable de faire pièce à la Navy.
La grande affaire de son règne, c’était bien l’invasion de l’Angleterre.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Histoire de la Grande Armée – 1805-1815 – Alain Pigeard

L'histoire de la Grande Armée - 1805-1815
L’histoire de la Grande Armée – 1805-1815

DATE DE PARUTION : 09/04/2015
EDITEUR : Bisquine
COLLECTION : Histoire
EAN : 9791092566055
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 400
POIDS : 0,000 Kg
DIMENSIONS : 17 x 23 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Historien et juriste de formation, Alain Pigeard a été professeur de droit mais il demeure avant tout un passionné du Premier Empire et notamment d’histoire militaire. Il est l’auteur de plus de cinquante titres sur la période napoléonienne dont le « Dictionnaire de la Grande Armée » et le « Dictionnaire des batailles de Napoléon » ; il est également le créateur de la reconstitution historique napoléonienne en France en 1984.
Chercheur, conférencier et actuel président du Souvenir Napoléonien depuis 2012, il a été nommé chevalier de la Légion d’honneur en 2009 pour l’ensemble de son action et de son œuvre historique.
Présentation de l’éditeur :
Un livre sur la «Grande Armée» présentant chronologiquement ses différentes campagnes, l’organisation des armées françaises et étrangères et indiquant les forces en présence dans les grandes batailles n’existait pas. Voilà une lacune comblée ! Il s’agit d’un ouvrage de synthèse qui permet d’avoir une idée générale, tout en restant précis sur ce que l’on appelle «La Grande Armée».
L’ouvrage d’Alain Pigeard est présenté en 28 chapitres et à la suite de chacun d’eux, une thématique spécifique est étudiée, comme par exemple le service de santé, les femmes, les armées étrangères, nos alliés, la nourriture, l’état-major, les prisonniers etc. Le lecteur assiste alors, comme placé au premier rang, au quotidien mais aussi aux moments forts de la « Grande Armée », qu’elle soit au repos ou en mouvement !
Sources, bibliographie et index facilitent le travail des lecteurs en leur apportant une aide précieuse s’ils souhaitent poursuivre la recherche sur cette époque, la seule où la France fut une «superpuissance» dont la «Grande Armée» reste le symbole.
Alain Pigeard nous offre à nouveau un ouvrage très documenté, facile à lire, qui satisfera à la fois les passionnés d’histoire napoléonienne avec la présentation des neuf campagnes, et les lecteurs curieux des thématiques abordés, ce sont très souvent les mêmes !