Archives par mot-clé : Hervé Leuwers

Visages de la terreur – Michel Biard et Hervé Leuwers

Visages de la terreur
Visages de la terreur

DATE DE PARUTION : 08/10/2014
EDITEUR : Armand Colin
COLLECTION : HC
EAN : 9782200600129
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 272
POIDS : 0,460 Kg
DIMENSIONS : 15,3 x 23,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Michel Biard est professeur d’histoire moderne à l’Université de Rouen, membre du GRHis et président de la Société des études robespierristes. Il a récemment publié Parlez-vous sans-culotte ? Dictionnaire du Père Duchesne (1790-1794) (Tallandier, 2009), et 1793. Le siège de Lyon. Entre mythes et réalités (Lemme, 2013).
Hervé Leuwers est professeur d’histoire moderne à l’Université Lille 3, membre de l’IRHiS et directeur des Annales historiques de la Révolution française. Il a récemment publié La Révolution française et l’Empire. Une France révolutionnée (PUF, 2011) et Robespierre (Fayard, 2014).
Présentation de l’éditeur :
De toutes les années de la Révolution française, celles de la Terreur sont sans doute les plus complexes, tant la jeune république de l’an II doit se construire dans une période de divisions politiques, de tensions extrêmes, de guerre intérieure et extérieure.
Paradoxalement, les années 1793-1794 se cristallisent pourtant en des images brutales et univoques : la Vendée militaire, la guillotine, les suspects, Robespierre… Le décalage dit son impact mémoriel, son actualité toujours vive.
Pour comprendre les enjeux, les tensions et les contradictions de l’an II, une quinzaine de spécialistes livrent leurs analyses. Ensemble, ils brossent un tableau contrasté d’une Terreur qui ne ressemble pas toujours à celle que l’on imagine.

Robespierre – Hervé Leuwers

Robespierre
Robespierre

DATE DE PARUTION : 27/08/2014
EDITEUR : Fayard
COLLECTION : Biographies Historiques
EAN : 9782213671567
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 400
POIDS : 0,716 Kg
DIMENSIONS : 15,3 x 23,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Professeur à l’université Lille 3, Hervé Leuwers est spécialiste de la Révolution française et de la société judiciaire des XVIIe et XVIIIe siècles. Il a notamment publié Un juriste en politique : Merlin de Douai (APU, 1996), L’Invention du barreau français (Éd. de l’EHESS, 2006, prix Limantour) et La Révolution française et l’Empire (PUF, 2011).
Présentation de l’éditeur :
Robespierre, c’est la Révolution, son souffle épique, et son soufre aussi. L’homme est chargé de tous les maux et couvert de tous les éloges avant même son élection au Comité de salut public, en juillet 1793. Aujourd’hui, beaucoup lui associent la Terreur et les massacres de Vendée ; d’autres soulignent son combat pour le suffrage universel, sa dénonciation de la peine de mort et de l’esclavage, sa défense d’un pays menacé, son rêve d’une république qui offre à tous une égale dignité. Comment dépasser ce paradoxe ? Hervé Leuwers s’est lancé sur les traces de l’enfant d’Arras devenu mythe, en véritable historien, bousculant les présupposés, analysant des sources jusqu’à aujourd’hui inédites, creusant les archives pour faire jaillir le portrait d’un juriste et homme de lettres, d’un orateur hors pair, d’un politique intransigeant et désintéressé. Un homme d’état, certes, comme la France en a peu connu dans son histoire, mais aussi une personnalité complexe, dérangeante, et pourtant souvent généreuse. Cette biographie de référence invite à redécouvrir un homme d’exception qui fascine dans le monde entier.

L’Empire napoléonien – Une expérience européenne ?

L'Empire napoléonien - Une expérience européenne ?
L’Empire napoléonien – Une expérience européenne ?

DATE DE PARUTION : 22/01/2014
EDITEUR : Armand Colin
COLLECTION : Recherches
EAN : 9782200287771
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 491
POIDS : 0,734 Kg
DIMENSIONS : 15,3 x 23,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Jean-Pierre Jessenne est professeur émérite d’Histoire moderne à l’Université Lille 3-IRHiS.
François Antoine est archiviste aux Archives du Royaume à Bruxelles.
Annie Jourdan est professeure agrégée à l’Université d’Amsterdam.
Hervé Leuwers est professeur d’Histoire moderne à l’Université Lille 3-IRHiS.
Présentation de l’éditeur :
Que l’Empire napoléonien fut un temps marquant de l’histoire de l’Europe est une évidence admise. Sa nature, ses suites, et particulièrement son héritage européen, sont en revanche sujet à débat : l’Empire reste-t-il une première expérience de construction européenne ? Ou n’est-ce qu’une expérience de domination politique et militaire ? Dès le XIXe siècle, le débat se lit jusque dans les gravures et tableaux. D’un côté, l’empereur donne des lois communes aux nations de l’Europe (couverture) ; de l’autre, l’aigle impérial emporte dans ses serres un empereur pantin, au-dessus d’une Europe émiettée (page 4). Visions certainement trop univoques pour une histoire en recherche.
Cet ouvrage propose de revenir à l’expérience impériale elle-même, dans sa dimension européenne. En une trentaine de contributions portant sur différents territoires, il interroge à la fois les conceptions de l’Europe formulées dans l’entourage napoléonien ou par le tsar d’Alexandre Ier et les pratiques concrètes des administrateurs, des militaires ou des populations, dans des domaines comme les langues, la monnaie, la guerre, la justice, etc.
Le parcours invite à un diagnostic nuancé, à inscrire dans une histoire de l’Europe qui doit faire davantage place à la vie de ses peuples.