Archives par mot-clé : Iéna

Iéna et la campagne de 1806 – Henry Houssaye

Iéna et la campagne de 1806
Iéna et la campagne de 1806

DATE DE PARUTION : 22/06/2006
EDITEUR : Bernard Giovanangeli
COLLECTION : Napoléon
EAN : 9782909034911
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 199
POIDS : 0,280 Kg
DIMENSIONS : 14 x 22,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Henry Houssaye, né à Paris le 7 février 1848 et mort à Paris le 23 septembre 1911, est un historien, critique d’art et critique littéraire français. (Source : Wikipédia)
Présentation de l’éditeur :
La campagne napoléonienne de 1806 est exemplaire. En trente-neuf jours, la Prusse est mise hors de combat en Allemagne. La marche stratégique de la Grande Armée, la journée glorieuse d’Iéna et d’Auerstaedt, l’entrée triomphale de Napoléon à Berlin, les débris de l’armée prussienne acculés à la Baltique, Henry Houssaye raconte tous ces épisodes en maître de l’histoire militaire. Qui mieux que le grand historien de 1814 et 1815 a su peindre l’homme de guerre Napoléon et ses héroïques soldats ? Edité pour la première fois en 1912, Iéna et la campagne de 1806 est un classique des études napoléoniennes.

Iéna – Octobre 1806 – Arnaud Blin

Iéna - Octobre 1806
Iéna – Octobre 1806

DATE DE PARUTION : 20/03/2003
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Pour l’histoire
EAN : 9782262017514
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 239
POIDS : 0,330 Kg
DIMENSIONS : 14 x 22,25 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Né à Paris en 1960, Arnaud Blin a étudié les sciences politiques et l’histoire aux Etats-Unis (Georgetown et Harvard). Codirecteur de la revue Puissances et Influences, il est l’auteur de Géopolitique de la paix démocratique (Descartes et Cie, 2001) et, avec Gérard Chaliand, du Dictionnaire de stratégie militaire (Perrin, 1998).
Présentation de l’éditeur :
« Il n’y a que deux puissances au monde, disait Napoléon en 1806, le sabre et l’esprit. A la longue, le sabre est toujours vaincu par l’esprit.  » L’Empereur ne croyait pas si bien dire. En 1806, la Grande Armée écrasait la Prusse au terme d’une campagne époustouflante. La veille de la bataille, le philosophe Hegel voyait passer devant lui l' » Esprit du monde « . Moment sublime : Iéna devient pour Hegel et des générations de penseurs la bataille marquant la fin de l’Histoire ». Militairement, l’affrontement du 14 octobre 1806 constitue l’un des sommets de la stratégie napoléonienne, l’Empereur manœuvrant à la perfection à Iéna, et le maréchal Davout décidant de la victoire, avec une audace inouïe, à Auerstaedt. La meilleure armée de l’Ancien Régime, héritière du grand Frédéric, disparaît d’un seul coup à l’issue d’une poursuite d’anthologie. La rupture stratégique est consommée, avec l’avènement d’une guerre d’anéantissement propre à l’époque contemporaine. Les deux grands stratèges du XIXe siècle, Clausewitz et Jomini, présents sur le théâtre, théoriseront et transmettront la formidable leçon assenée par l’Empereur. Arnaud Blin explique, raconte et commente cet événement extraordinaire au cours duquel l’Europe a basculé.