Archives par mot-clé : Joséphine

Les femmes de l’Arc – Mme Roland et Joséphine

Les femmes de l'Arc - Mme Roland et Joséphine par Gildard Guillaume
Les femmes de l’Arc – Mme Roland et Joséphine – Gildard Guillaume

DATE DE PARUTION : 08/11/2017
EDITEUR : de la Bisquine
COLLECTION : Vies en miroir
EAN : 9791092566178
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 415
POIDS : 0.680 Kg
DIMENSIONS : 17 x 23 x 2 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Gildard Guillaume, avocat honoraire, historien et écrivain, est l’auteur de plusieurs romans et essais historiques. Il a publié notamment : Jésus et la femme adultère et Oser et brûler, Editions Thaddée, 2017 et 2015; La berline. Le retour de Varennes, Éditions de la Bisquine, 2014 ; Qu’un sang impur, Albin Michel, 2010 ; Terreur blanche, Fayard, 2006 ; La Sentinelle de Cabrera, Fayard, 2005.
Son œuvre est centrée sur la période allant de la Révolution française à l’amnistie des communards. Il publie régulièrement des articles dans diverses revues spécialisées. Il est administrateur de l’Institut Napoléon.
Présentation de l’éditeur :
Oui, on est étonné quand on l’apprend : il y a bien deux femmes représentées sur l’Arc de Triomphe de l’Etoile.
Madame Roland et Joséphine, parfaitement identifiables.
Singularité de leur époque : toutes deux emprisonnées sous la Terreur, Mme Roland, une des grandes figures de la Révolution issue de la bourgeoisie, fut guillotinée, Mme de Beauharnais, l’aristocrate, survécut et devint l’impératrice Joséphine. Elles se rencontrent “pour l’éternité”, seules femmes figurant sur l’Arc de Triomphe de l’Etoile, monument à la gloire des armées françaises, dont la construction fut décidée par Napoléon mais dont la décoration fut définie par Louis-Philippe.
A travers le récit de la construction de l’Arc qui s’étend sur trente ans, sont évoquées deux femmes à la personnalité et au destin opposés : l’auteur nous offre un point de vue innovant sur la période de la Révolution, du Consulat et de l’Empire mais aussi une réflexion sur la manière de (re)présenter l’Histoire.
Deux personnalités historiques féminines seulement sur l’Arc de Triomphe : pourquoi ? Et pourquoi ces deux femmes ?

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Joséphine, le paradoxe du cygne – Pierre Branda

Joséphine, le paradoxe du cygne
Joséphine, le paradoxe du cygne

DATE DE PARUTION : 07/01/2016
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Biographies
EAN : 9782262040864
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 464
POIDS : 0,627 Kg
DIMENSIONS : 16 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Directeur du patrimoine de la Fondation Napoléon, le Niçois Pierre Branda est l’auteur de nombreux travaux sur l’Empereur, parmi lesquels Le Prix de la gloire. Napoléon et l’argent ; Napoléon et ses hommes. La Maison de l’Empereur et, chez Perrin, La Guerre secrète de Napoléon. Île d’Elbe 1814-1815.
Présentation de l’éditeur :
Au-delà des images et des caricatures toujours reproduites, la découverte d’une autre Joséphine, attachante et troublante.
Elle ne s’appelait pas Joséphine de Beauharnais, mais Marie-Joseph-Rose de Tascher de La Pagerie. C’est par la grâce de Napoléon qu’elle prit le nom de Joséphine, puis le titre d’impératrice. Ce premier mystère en cache beaucoup d’autres, dont Pierre Branda lève successivement les voiles. Certes, la Créole avait la grâce du cygne, dont elle se fit un instrument efficace, au point d’être désignée comme « l’incomparable », de sa naissance à la Martinique en 1763 jusqu’à sa mort à Malmaison en 1814. Mais, bien plus que ses prouesses et ses trahisons amoureuses réelles ou supposées, l’auteur fait valoir la femme de réseaux, d’influence et d’argent, l’hostilité jamais démentie du clan Bonaparte à son égard et envers ses deux enfants, son goût pour la nature et les arts, et surtout ce lien complexe et indéfectible avec Napoléon dont elle accompagna la vertigineuse ascension sans connaître la chute ultime. Loin de la légende noire comme des potins anecdotiques, Pierre Branda redonne vie à une femme de tête autant que de corps aux prises avec la grande histoire, dont elle sut tirer parti tout en subissant ses coups.

Joséphine – Désir et ambition – Kate Williams

JOSÉPHINE - Désir et ambition
JOSÉPHINE – Désir et ambition

DATE DE PARUTION : 07/05/2015
EDITEUR : Robert Laffont
COLLECTION : Biographies
EAN : 9782221144824
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 432
POIDS : 0,670 Kg
DIMENSIONS : 15,3 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Oui

À propos de l’auteur :
Diplômée de Queen Mary et d’Oxford, Kate Williams est titulaire d’un doctorat en histoire. Fascinée par le XVIIIe siècle, elle a publié en Angleterre et aux États-Unis des biographies d’Emma Hamilton, dont l’adaptation cinématographique est en production, et de la reine Victoria avant d’écrire Joséphine. Elle enseigne à la Royal Holloway University of London et fait de nombreuses apparitions télévisuelles, notamment sur la BBC, en tant que spécialiste de l’histoire royale.
Présentation de l’éditeur :
« Dans Notre-Dame, Napoléon reçoit sa couronne des mains du pape. Il la pose sur sa tête puis attend que Joséphine avance dans sa direction. Elle s’agenouille devant lui et joint les mains, comme si elle le priait. Napoléon s’approche d’elle et pose doucement l’onéreux diadème sur sa tête. Joséphine – Créole pauvre, veuve, demi-mondaine et concubine – est maintenant l’impératrice de France. Elle a gagné. En tout cas, c’est ce qu’elle pense. »
La passion qui unit Joséphine de Beauharnais et Napoléon Bonaparte traversera les conquêtes amoureuses de l’une puis de l’autre, les batailles dans toute l’Europe, le coup d’État et l’Empire. Pour préserver son couple, Joséphine est prête à tout…
Une biographie au souffle romanesque puissant, qui dévoile une Joséphine envoûtante et ambitieuse, mais aussi attachante et follement amoureuse.

Joséphine impératrice – Marc Walter et Bernard Chevallier

Joséphine impératrice
Joséphine impératrice

DATE DE PARUTION : 15/10/2014
EDITEUR : Du Chêne
COLLECTION : NC
EAN : 9782812310645
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 216
POIDS : 1,674 Kg
DIMENSIONS : 24 x 28,8 cm
ILLUSTRATIONS : Couleurs
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Bernard Chevallier, spécialiste de Joséphine (invité dans Secrets d’Histoire), est historien de l’Art, conservateur général honoraire du Patrimoine, spécialiste de mobilier et d’objets d’art (Premier Empire), ancien directeur des musées de Malmaison (demeure de Joséphine dans le 92), de Bois-Préau et des musées napoléoniens. Il est l’auteur de nombreux ouvrages historiques comme Douce et incomparable Joséphine (Payot, 2005) ou de beaux-livres comme Décors d’Empire (De Monza, 2008), L’Art de vivre au temps de Joséphine (Flammarion, 1998) et Saint-Cloud, le palais retrouvé en collaboration avec Marc Walter (Swan éditeur, 2013).
Présentation de l’éditeur :
En suivant le parcours extraordinaire de Joséphine, de ses origines créoles à son mariage avec Napoléon Bonaparte, de son rôle de souveraine jusqu’à sa vie après le divorce, le livre dresse le portrait intime d’une femme étonnamment moderne. Engagée dans son siècle, elle fut la bonne étoile de Napoléon et son grand amour, et elle joua un rôle important dans la constitution du style de l’époque. Passionnée par les voyages, la musique et les jardins, sa vie s’articule entre l’esprit encyclopédique des Lumières et la sensibilité écorchée du romantisme, ce que le livre retransmet avec goût à travers les photos et les œuvres d’art.

Journal de Josephine B., impératrice (Roman) – Philippe Séguy

Journal de Josephine B., impératrice
Journal de Josephine B., impératrice

DATE DE PARUTION : 30/04/2014
EDITEUR : Flammarion
COLLECTION : Romans historiques
EAN : 9782081306677
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 455
POIDS : 0,586 Kg
DIMENSIONS : 15,2 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Philippe Séguy, journaliste et historien, a déjà publié de nombreuses biographies et romans.
Présentation de l’éditeur :
« Je m’appelais Joséphine, impératrice des Français. J’ai séduit un homme au pouvoir absolu, Napoléon. Grâce à lui, ma vie fut exceptionnelle, entre politique et intrigues, secrets et ambitions, conquêtes et gloire. Je suis devenue la Première dame d’Europe. Mais au prix de combien de souffrances, attaques, calomnies, désillusions, trahisons aussi ? J’ai certes protégé mes amis et les arts. J’ai bien sûr inspiré l’amour, me suis éblouie de plaisirs.
J’ai recherché la tendresse et le parfum des roses, connu les larmes et le vertige, perdu des fortunes ; le tout sans regret. Mais cela, et le caché, le dissimulé aux yeux du monde, des Bonaparte, des Anglais, comment parvenir à l’exprimer ? Alors, j’ai écrit mon journal. Un texte intime où je dévoile tout, et même l’inconnu, l’inédit. En le lisant, peut-être un jour saura-t-on combien j’ai aidé, influencé, et surtout aimé ».
Nourrie de désirs et de sensualité, femme de lumière et d’ombres, l’impératrice Joséphine se raconte, sans pudeur. Moderne et libre.