Archives par mot-clé : La Bérézina

Les Suisses de Napoléon à la Bérézina – Bénédict de Tscharner

Les Suisses de Napoléon à la Bérézina
Les Suisses de Napoléon à la Bérézina

DATE DE PARUTION : 18/10/2013
EDITEUR : Cabédita
COLLECTION : Archives vivantes
EAN : 9782882956675
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 80
POIDS : 0,205 Kg
DIMENSIONS : 15 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Bénédict de Tscharner, ancien ambassadeur, président de la Fondation pour l’Histoire des Suisses dans le Monde, François Walter, Fred Heer, Hans Jakob Streiff, Alain-Jacques Czouz-Tornare, Beat Aebi et Anselm Zurfluh.
Présentation de l’éditeur :
Le Musée des Suisses dans le Monde rend hommage aux Suisses de Napoléon à la Bérézina en publiant cet ouvrage sous la direction de M. Bénédict de Tscharner. Six auteurs ont participé à la rédaction de ce livre en y évoquant les différents aspects de cette confrontation entre Napoléon Ier et le tsar Alexandre. Hiver 1812, pour Napoléon c’est la retraite, l’Empereur a échoué devant Moscou et doit repasser la Bérézina pour rentrer à Paris.
C’est pendant les journées du 27, 28 et 29 novembre 1812 que s’illustreront les quatre régiments suisses qui par leur bravoure sans pareille ont permis à la Grande Armée de traverser le fleuve. Douze mille soldats y partirent, 300 en revinrent… Un diorama spécialement conçu en hommage à ces soldats et reconstituant la bataille sera présenté au musée. La Bérézina fut la dernière bataille qui vit des régiments suisses participer à un conflit.
Le 15 mars 1814, la Diète générale décrétera la fin des régiments suisses au service de Napoléon.  » Les meilleures troupes, celles auxquelles vous pouvez avoir le plus de confiance, ce sont les Suisses, elles sont braves et fidèles « , dira l’empereur des Français de ces Suisses héroïques. Sept grands historiens romands développent sept chapitres présentés dans le cadre de l’exposition permanente consacrée à la Bérézina au château de Penthes à Genève.

La Bérézina – Suisses et français dans la tourment de 1812 – Thierry Choffat et Alain-Jacques Czouz-Tornare

La Bérézina - Suisses et français dans la tourment de 1812
La Bérézina – Suisses et français dans la tourment de 1812

DATE DE PARUTION : 03/04/2012
EDITEUR : Editions Cabédita
COLLECTION : NC
EAN : 9782882956293
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 198
POIDS : 0,465 Kg
DIMENSIONS : 16,5 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Thierry Choffat, docteur en sciences politiques, maître de conférences à Nancy Université, est d’origine suisse et franc-comtoise. Président des Vosges napoléoniennes et administrateur du Souvenir napoléonien, il a visité plusieurs fois les lieux et sites de la campagne de Russie, suivant l’itinéraire de Napoléon et de la Grande Armée. Alain Jacques Czouz-Tornare, docteur en histoire, est chargé de cours émérite à l’Université de Fribourg.
Franco-Suisse, il est l’auteur de très nombreux articles et ouvrages historiques, dont Les Vaudois de Napoléon et La Révolution française pour les Nuls. Il est notamment chevalier des Arts et des Lettres et chevalier de l’Ordre des Palmes académiques.
Présentation de l’éditeur :
En 1812, la campagne de Russie marque un tournant dans l’épopée napoléonienne. Sur le trajet aller, les Russes semblent refuser le combat et pratiquent la politique de la terre brûlée. Néanmoins, après sa victoire à la Moskova (Borodino), Napoléon atteint Moscou. Le gouverneur russe ayant incendié la ville, la Grande Armée ne peut s’y maintenir. Une pénible retraite débute. Koutousov marche sur les pas de l’envahisseur et lui inflige de terribles pertes.
Il espère encercler toute l’armée napoléonienne et l’anéantir totalement à la Bérézina. Mais, grâce à l’action valeureuse des pontonniers du général Eblé, des ponts de bois sont construits et permettent de franchir la rivière. Par ailleurs, les combats qui se déroulent du 26 au 29 novembre 1812 sur les deux rives de la Bérézina tournent à l’avantage de Napoléon. Les troupes suisses s’illustrent durant ces journées mémorables.
L’ouvrage relate ces épisodes historiques et, tel un guide touristique, décrit les lieux que chacun désormais peut visiter en suivant les traces de la Grande Armée dans sa tragique destinée.