Archives par mot-clé : La Terreur

La Révolution terrorisée

La Révolution terrorisée - Antoine de Baecque
La Révolution terrorisée – Antoine de Baecque

DATE DE PARUTION : 05/10/2017
EDITEUR : CNRS Editions
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782271116062
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 238
POIDS : 0.356 Kg
DIMENSIONS : 14 x 22 x 2 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Antoine de Baecque, professeur à l’École normale supérieure, historien de la culture politique, est spécialiste des représentations, du XVIIIesiècle au cinéma. Sur la Révolution française, il est l’auteur de Le Corps de l’histoire (1993), La gloire et l’effroi (1997), Les Éclats du rire (2000) et de La France de la Révolution (2011). Il vient de publier son premier roman, Les Talons rouges, qui s’inspire, en les travaillant sur leur versant fictionnel, de bien des essais d’histoire réunis dans ce recueil.
Présentation de l’éditeur :
Une caricature paraît en 1794 : Robespierre ne serait qu’un tyran obsédé par la mort jusqu’à vouloir « se décapiter lui-même après avoir guillotiné le dernier des Français ». La France selon Robespierre, République de la Terreur, ressemble dans ces images traumatisantes à un immense cimetière où se déversent des fleuves de sang. Le cadavre envahit les représentations.

Étudier ce moment politique saisi par la terreur, voici le sens de cet ouvrage, qui réunit une dizaine d’études d’Antoine de Baecque. En observant les diverses formes de violence symbolique, physique ou mise en scène qui envahissent alors l’espace politique, l’historien fait une place à l’Hercule, cette Force armée de sa massue qui s’impose comme nouvelle allégorie de la France, prenant une place aux côtés de la déesse Liberté. Car il s’agit de donner corps à la République et d’impressionner ceux qui l’attaquent, tout en créant un corps colossal qui puisse légitimement combattre le géant monarchique en terrorisant les ennemis du peuple.

Ce livre propose de relire et de repenser la Terreur, en montrant que la présence concrète des cadavres et la puissance de l’imaginaire morbide permettent aux révolutionnaires de prendre la (dé)mesure de la violence des bouleversements qu’ils engendrent, et justifier ainsi leur politique d’effroi.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

La terreur – Vérités et légendes

La terreur. Vérités et légendes - Jean-Clément Martin
La terreur. Vérités et légendes – Jean-Clément Martin

DATE DE PARUTION : 14/09/2017
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782262067731
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 240
POIDS : 0.230 Kg
DIMENSIONS : 12 x 19 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Disponible.
À propos de l’auteur :
Jean-Clément Martin, professeur émérite de l’université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, ancien directeur de l’Institut d’histoire de la Révolution française, a notamment publié chez Perrin une Nouvelle histoire de la Révolution française, un Dictionnaire de la Contre-Révolution et une biographie de Robespierre.
Présentation de l’éditeur :
Cet ouvrage éclaire d’un jour nouveau la Terreur, et au-delà, la Révolution française, période-clef de notre histoire contemporaine, dont il est un épisode décisif.
La « terreur » est le meilleur concept politique français à l’exportation : terreur rouge, terreur brune, terreur islamiste… alors que les historiens ne s’accordent toujours pas sur la nature de cet épisode de la Révolution française. S’il est admis que la Terreur prend fin le 10 thermidor an II (28 juillet 1794), avec l’exécution de Robespierre, une multitude de questions demeurent. Quand a-t-elle réellement débuté ? Qui a utilisé le terme, et dans quel but ? Doit-on l’écrire avec une majuscule ? Est-elle le produit d’une politique ou la conséquence de la vacance du pouvoir ?
A-t-elle été inventée pour disqualifier Robespierre, voire toute l’oeuvre de la Révolution ? A-t-elle été plus meurtrière que les crises contemporaines, en Europe et en Amérique ? Plus de deux cents ans après les faits, il est temps de faire le tri entre la légende et la vérité, afin de mieux comprendre ce que fut la Révolution, période clé de notre histoire nationale.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Quatre-vingt-quinze – La Terreur en procès

Quatre-vingt-quinze - La Terreur en procès
Quatre-vingt-quinze – La Terreur en procès

DATE DE PARUTION : 02/02/2017
EDITEUR : CNRS
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782271090010
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 397
POIDS : 0.600 Kg
DIMENSIONS : 15,2 x 23,1 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Historien et chercheur spécialiste de la Révolution et de l’Empire, Loris Chavanette est docteur en histoire pour une thèse sur la France après la Terreur. Il est notamment l’auteur de Waterloo ; Acteurs, Historiens, Ecrivains (Gallimard, 2015).
Présentation de l’éditeur :
La chute de Robespierre et la fin de la Terreur font entrer la Révolution dans une nouvelle ère, en rupture avec l’idéologie jacobine. Au fil des luttes politiques est renouvelé le projet de sortir de la Révolution par le droit, par la porte libérale. Mais comment concilier le respect des libertés individuelles et le salut public ? Loris Chavanette souligne l’impossible « rattrapage » de la Révolution en 1795, au temps de la Convention nationale finissante.
Réparations à l’égard des vaincus de la Terreur, politique de répression visant les « terroristes » (procès de Carrier et Fouquier-Tinville), recours à l’armée qui devient progressivement une force politique à part entière… Cette histoire peu connue de 1795 est aussi un essai sur la justice d’exception, la violence révolutionnaire et les limites du recours à l’arbitraire par le pouvoir dans les démocraties.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr