Archives par mot-clé : Mémoires Premier Empire

Denis Davidov – La guerre de partisans – 1812 : La campagne de Russie

Denis Davidov - La guerre de partisans - 1812 : La campagne de Russie
Denis Davidov – La guerre de partisans – 1812 : La campagne de Russie

DATE DE PARUTION : 15/09/2016
EDITEUR : CNRS
COLLECTION : Biblis
EAN : 9782271091765
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 124
POIDS : 0,100 Kg
DIMENSIONS : 11 x 18 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Denis Davidov (1784-1839) fut lieutenant-colonel de cavalerie russe. Il est l’auteur de deux ouvrages : un journal, tenu lors des opérations auxquelles il participa en 1812 et une contribution théorique, La Guerre de partisans.
Présentation de l’éditeur :
Dans la littérature consacrée aux guerres irrégulières, Denis Davidov occupe une place importante. Soldat de l’armée russe, il a été à l’origine de l’organisation de la guerre de partisans qui contribua à la débâcle de la Grande Armée, lors de la retraite de Russie en 1812. Contemporain et ami de Pouchkine, il sert de prototype au personnage du hussard Denissov dans La guerre et la paix de Tolstoï.
Dans La Guerre de partisans, traité rédigé en 1821, et ici réédité, Davidov nous donne les clés de son succès, du choix des partisans à la prise en compte de l’espace, en passant par une attention portée aux vêtements et la coupure des lignes de communication de l’adversaire. Organisateur énergique, aimant le risque, appréciant l’initiative, Davidov faisait partie de cette époque et de ce milieu, aujourd’hui lointain sinon exotique, où le risque physique, le jeu et la guerre faisaient tout un.
« Denis Davidov fut, avec son flair aigu, le premier à comprendre l’efficacité de cette arme terrible qui, sans se soucier des règles de l’art militaires, anéantissait les Français. C’est à lui que revient la gloire d’avoir fait le premier pas pour l’adoption de cette technique de guerre. Le premier détachement de guérilla fut formé par Davidov le 24 août », Tolstoï.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Paroles de Grognards – 1792-1815, lettres inédites de la Grande Armée

Paroles de Grognards - 1792-1815, Lettres inédites de la Grande Armée
Paroles de Grognards – 1792-1815, Lettres inédites de la Grande Armée

DATE DE PARUTION : 02/06/2016
EDITEUR : Editions Gaussen
COLLECTION : NC
EAN : 9782356980892
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 399
POIDS : 0,580 Kg
DIMENSIONS : 15 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : cartes, index des lieux, indes des noms.
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Jérôme Croyet. Docteur en histoire, il a travaillé aux Archives départementales de l’Ain avant de rejoindre le musée de l’Empéri à Salon-de-Provence comme régisseur des collection. Auteur de nombreux articles portant sur la Révolution et l’empire (notamment pour le magazine Napoléon 1er et la revue Soldats Napoléoniens), il a publié Albitte, le tigre de l’Ain (MG édition, 2004), Soldats de Napoléon (Gaussen, 2010) et Provence 1944 (Gaussen, 2014).
Présentation de l’éditeur :
Alors que les mémoires relatifs aux guerres révolutionnaires et impériales abondent, aucun livre n’avait encore présenté autant de lettres inédites de soldats de la Grande Armée.À travers l’ensemble de plus de 250 courriers adressés par des soldats des armées de la Révolution et de l’Empire à leurs proches, nous suivons l’épopée à hauteur d’homme. Le quotidien du bivouac, la découverte des pays traversés, les épreuves de la guerre et la fidélité absolue à la Nation puis à l’empereur imprègnent ces lettres.
Conservées dans des fonds publics ou grâce à la vigilance de collectionneurs, elles font revivre les acteurs anonymes de l’une des grandes pages de notre histoire. Dans leur diversité, ces lettres nous donnent également à lire un portrait de la France du début du xixe siècle : celui d’un pays profondément rural et qui se bat avant tout pour préserver les acquis de sa Révolution.

Avec Napoléon – Les soldats témoignent – 1805-1815

Avec Napoléon - Les soldats témoignent - 1805-1815
Avec Napoléon – Les soldats témoignent – 1805-1815

DATE DE PARUTION : 07/04/2016
EDITEUR : Editions Omnibus
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782258134898
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 208
POIDS : 0,240 Kg
DIMENSIONS : 13,4 x 19,9 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Christophe Bourachot est historien amateur, passionné par l’Empire. Il est modérateur du site napoleon1er.com, créateur du blog Lestafette.unblog.fr, membre de la Société napoléonienne internationale, créateur de la Librairie des deux Empires, spécialisée dans la réédition des souvenirs napoléoniens.
Présentation de l’éditeur :
D’Austerlitz à Waterloo, les hommes de la Grande Armée racontent… Silvain, le soldat de seize ans, Jean-Marie, le vieux grognard, Adam l’officier d’ordonnance… Tous, ils ont suivi l’Empereur jusqu’à Moscou en passant par Austerlitz, Iéna, Wagram, et pour finir, Waterloo. Un jour, ils ont posé les armes, et, par chance, ils se sont décidés à écrire leurs souvenirs. Les meilleurs – ah ! le soleil d’Austerlitz – et les pires : la boue, la glace, le sang…
Voici les plus émouvants d’entre eux, agencés de façon à écrire une histoire de la Grande Armée. Pour un peu, on entendrait cliqueter les sabres ! .

Souvenirs et chronique de la duchesse de Dino – Nièce aimée de Talleyrand

Souvenirs et chronique de la duchesse de Dino
Souvenirs et chronique de la duchesse de Dino – Nièce aimée de Talleyrand

DATE DE PARUTION : 21/01/2016
EDITEUR : Editions Robert Laffont
COLLECTION : Bouquins
EAN : 9782221113943
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 1184
POIDS : 0,625 Kg
DIMENSIONS : 13,2 x 19,7 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Fille du dernier prince régnant de Courlande – la Lettonie méridionale -, Dorothée, née russe en 1793, grandit à Berlin au plus près de la famille royale de Prusse. En 1809, Talleyrand, pour prix de sa trahison à Erfurt, l’obtint en mariage du tsar Alexandre pour son neveu Edmond. Dorothée devint ainsi comtesse de Périgord, et dame du Palais de l’impératrice Marie-Louise, avant d’être titrée duchesse de Dino, puis de Talleyrand et de Sagan.
Dès lors, elle a toute l’Europe à ses pieds, à commencer par son oncle Charles-Maurice, qui partage ses faveurs avec d’autres hommes, mais auquel l’unit un lien indéfectible d’affection et d’admiration. Après le congrès de Vienne, où elle fit sensation, le salon parisien qu’elle tient pour son oncle et aussi pour son propre compte devint un haut lieu de rencontres politiques et diplomatiques comme à l’ambassade de Londres, dont le succès lui doit beaucoup : tenant souvent la plume pour Talleyrand et brillant par ses multiples talents.
Présentation de l’éditeur :
Sans les centaines de pages écrites par la duchesse de Dino durant quarante ans, il manquerait quelque chose à ce qui fit le charme de la société européenne, de sa civilisation et de son histoire, depuis la fin du premier Empire jusqu’au milieu du second. C’est que la très belle Dorothée, qui tourna la tête de bien des contemporains, n’était pas seulement une fleur de la plus haute aristocratie, elle était spirituelle et lucide, d’une bonne culture littéraire et politique, d’une insatiable curiosité des faits, petits et grands, et d’un fort tempérament.
Elle a connu et elle décrit toutes les têtes couronnées de son temps et les principaux hommes d’Etat, de Metternich à Wellington et à Thiers et Guizot, rapporte tous les échos de cour et de gouvernement, s’immisce dans la politique, juge les écrivains et les artistes, de Londres à Vienne et Saint-Pétersbourg, de Berlin à Rome, et surtout de Paris où elle résida une grande partie de sa vie. Elle avait en effet lié son sort à celui de Charles Maurice de Talleyrand-Périgord, en épousant son neveu.
Elle devint, à partir du congrès de Vienne où elle l’accompagna avec éclat, la maîtresse de sa maison comme de sa personne dont elle eut au moins un enfant, et elle fut toujours sa confidente. Elle le suivit à l’ambassade de Londres en 1830 et organisa sa mort en 1838, ce qui nous vaut des pages parmi les plus saisissantes, à l’instar de celles qu’elle consacre aux révolutions de 1848. Mais la reine des salons, arrière-grand-mère de Boni de Castellane, est aussi, au fin fond de la Silésie, un grand seigneur souverain qui reçoit chez elle le roi de Prusse et règne sur des dizaines de paroisses, des centaines de paysans et des milliers d’hectares – dépaysement garanti.
Ecrits dans un style aussi simple que séduisant, et parfois mordant, qui lui ressemble bien, les Souvenirs rédigés en 1822 et qui vont de sa petite-enfance à son mariage en 1809, puis la Chronique qui court au jour le jour de 1831 à sa mort en 1862, constituent un document d’une immense valeur sur laquelle les historiens, qui l’ont souvent utilisé sans assez le dire, ne se sont pas trompés.

Dix ans avec Napoléon – Mémoires du secrétaire particulier de l’empereur – Claude François de Méneval

Dix ans avec Napoléon - Mémoires du secrétaire particulier de l'empereur
Dix ans avec Napoléon – Mémoires du secrétaire particulier de l’empereur

DATE DE PARUTION : 05/06/2014
EDITEUR : Le Cherche-Midi
COLLECTION : Documents
EAN : 9782749130538
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 285
POIDS : 0,375 Kg
DIMENSIONS : 15,4 x 23,9 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Ancien conseiller au Plan et historien, Alain Fillion est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’épopée napoléonienne et la Commune.
Présentation de l’éditeur :
Claude François de Méneval (1778-1850) a été le secrétaire et le collaborateur de Napoléon Ier pendant plus de dix ans, de 1802 à 1813. Durant cette période, il a tout noté, tout consigné de la vie de la Cour aux Tuileries. Avec lui, nous suivons le quotidien de l’Empereur. Il nous raconte ce qui s’y trame, ce qui s’y dit, les inquiétudes, les passions et les pensées de l’homme le plus puissant d’Europe.
Ce discret Saint-Simon du premier Empire nous livre quantité d’anecdotes sur une époque cruciale de la France, entre l’Histoire et les historiettes. Ses Mémoires, jamais réédités depuis le XIXe siècle, constituent un document exceptionnel sur l’Empereur et sur ses proches.

Napoléon – Témoignages 1805-1815 (Coffret de 2 tomes)

Napoléon - Témoignages 1805-1815, Coffret 2 tomes
Napoléon – Témoignages 1805-1815, Coffret 2 tomes

DATE DE PARUTION : 05/06/2014
EDITEUR : Omnibus
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782735703807
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 1800
POIDS : 1,407 Kg
DIMENSIONS : 13,5 x 20,3 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Christophe Bourachot est né en 1965. A ce passionné d’histoire napoléonienne, on doit de nombreuses éditions de témoignages militaires sur le Premier Empire. Il est le créateur du blog lestafette, et membre de la Société Napoléonienne Internationale.
Présentation de l’éditeur :
Tome I : Les Hommes de Napoléon Témoignages: 1805-1815. Ceux qui l’ont suivi jusqu’au bout racontent. 900 pages de souvenirs, extraits de Mémoires, de Souvenirs et de lettres intimes choisis de façon à raconter toute l’histoire de la Grande Armée depuis 1805 jusqu’à 1815.
Tome II : Napoléon , la dernière bataille: 1814-1815. Un recueil de souvenirs rares, écrits par des témoins de tous les horizons – de Montereau à Fontainebleau, de Paris à l’île d’Elbe et retour, jusqu’à Waterloo. Pour revivre les grandes heures d’un crépuscule glorieux.

Mémoires – Baron Fain

Mémoires - Baron Fain
Mémoires – Baron Fain

DATE DE PARUTION : 20/03/2014
EDITEUR : Arléa
COLLECTION : Arléa-Poche
EAN : 9782363080523
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 245
POIDS : 0,246 Kg
DIMENSIONS : 13 x 20 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Le baron Agathon Jean François Fain est un écrivain et homme politique français né à Paris le 11 janvier 1778 et mort dans la même ville le 16 septembre 1837.
Présentation de l’éditeur :
C’est le 27 octobre 1795, quand il s’installe à l’hôtel de la Iere division militaire, rue des Capucines, à Paris, que le général Bonaparte rencontre pour la première fois Agathon Jean-François Fain, jeune homme alors âgé de dix-sept ans. Durant le Directoire, le Consulat et l’Empire, Pain ne quittera plus le consul, puis l’empereur. En 1806, nommé secrétaire-archiviste, il devient un des collaborateurs les plus proches de Napoléon.
« Dans le cabinet je me taisais ; si depuis je me suis mis à écrire, c’est qu’il m’a semblé que j’avais un dernier devoir à remplir », déclare Fain. Avec le baron Fain, nous pénétrons dans le cabinet de travail de l’empereur, mais aussi dans ses appartements privés. Nous suivons Napoléon au conseil des ministres ou au Conseil d’Etat, nous sommes en voiture lorsqu’il accompagne l’empereur dans cette France aux cent trente départements, ou en campagne, sur le théâtre de ses conquêtes.
Partout, Fain ouvre grands les yeux, entend tout, note tout. Rien ne lui échappe, et son témoignage sur Napoléon – l’homme d’Etat mais aussi l’homme privé – est d’un intérêt exceptionnel.

Souvenirs de la campagne de France – Le Baron Fain

Souvenirs de la campagne de France
Souvenirs de la campagne de France

DATE DE PARUTION : 06/03/2014
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Tempus
EAN : 9782262044084
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 208
POIDS : 0,124 Kg
DIMENSIONS : 10,9 x 17,8 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Premier secrétaire du cabinet de l’Empereur, Agathon Jean François, baron Fain, a été le témoin privilégié de la campagne de France et de la chute de Napoléon qu’il raconte avec verve.
Présentation de l’éditeur :
Ce témoignage, considéré comme fondamental par les historiens du Premier Empire, était introuvable depuis un siècle. Il est ici présenté dans sa dernière édition critique et augmenté d’une présentation inédite de Thierry Lentz, directeur de la Fondation Napoléon.

Mémoires sur Napoléon et Marie-Louise (1810-1814) – Sophie-Henriette Cohendet

Mémoires sur Napoléon et Marie-Louise (1810-1814)
Mémoires sur Napoléon et Marie-Louise (1810-1814)

DATE DE PARUTION : 20/02/2014
EDITEUR : Mercure de France
COLLECTION : Le Temps retrouvé
EAN : 9782715235007
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 321
POIDS : 0,176 Kg
DIMENSIONS : 11 x 17,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Attachée à l’impératrice Marie-Louise en qualité de première dame de compagnie, Sophie-Henriette Cohendet (1772-1850), veuve du général Michel Durand, retraça les événements et les anecdotes dont elle fut le précieux témoin.
Présentation de l’éditeur :
De la cérémonie du mariage impérial à la police particulière de Napoléon 1er, de la mésintelligence avec la Russie à l’ouverture de la campagne de 1813, de la tentative d’enlèvement de l’Impératrice à la chute de l’Empereur en passant par l’épopée des Cent-Jours, elle détailla les traits de caractère et les retournements d’alliance des principaux membres de la cour.
« Les Français aiment en général à donner des ridicules ; lorsqu’ils n’en trouvent pas l’occasion, ils la font naître. » Portés par une plume vive, ses Mémoires constituent un tableau vivant, soucieux d’une peinture exacte du réel.

Eduard von Löwenstern – Avec la cavalerie du comte de Pahlen, contre Napoléon – Mémoires (1806-1815)

Avec la cavalerie du comte de Pahlen, contre Napoléon - Mémoires (1806-1815)
Avec la cavalerie du comte de Pahlen, contre Napoléon – Mémoires (1806-1815)

DATE DE PARUTION : 23/01/2014
EDITEUR : des Syrtes
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782940523030
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 284
POIDS : 0,442 Kg
DIMENSIONS : 14 x 23 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Eduard von Löwenstern (1790-1837), le cadet de six frères, général-major, occupa les fonctions d’aide de camp du général de cavalerie Peter von der Pahlen. L’un des plus brillants commandants de la cavalerie russe, von der Pahlen sauva l’armée du tsar à Vitebsk, en juillet 1812, lors du repli devant Napoléon, et dirigea la cavalerie d’avant-garde en 1813 et 1814. Il remporta ensuite la victoire près de Fère-Champenoise, et prit d’assaut la Barrière du Trône lors de la bataille de Paris. Ultérieurement, il dirigea, de 1835 à 1841, l’ambassade russe à Paris.
Présentation de l’éditeur :
Les Mémoires d’Eduard von Löwenstern, dont la rédaction commença en 1814, sont une description minutieuse de l’Europe du début du XIXe siècle et un exposé militaire de premier ordre. Grâce à l’incontestable talent de conteur de l’auteur, ils donnent une forte impression d’authenticité morale. La passion de Löwenstern pour le métier des armes s’exprime avec force, mais les descriptions crues des atrocités de la guerre ne sont pas moins sincères et portent le sceau d’une vérité sans masque ; authentique également, la morgue exagérée que lui donnait son rang et qu’expliquent l’époque et les conditions dans lesquelles il vivait. Ce document est aussi et surtout un étonnant récit d’aventures vécues par un personnage haut en couleur et en panache, amateur de femmes et de duels.