Archives par mot-clé : Stéphane Calvet

Cambronne – La légende de Waterloo

Cambronne - La légende de Waterloo
Cambronne – La légende de Waterloo

DATE DE PARUTION : 18/08/2016
EDITEUR : Editions Vendémiaire
COLLECTION : Bibliothèque du XIXe siècle
EAN : 9782363582416
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 288
POIDS : 0,318 Kg
DIMENSIONS : 14,5 x 20 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Stéphane Calvet est docteur en histoire. Chargé de cours à l’université et à l’IEP de Poitiers, il consacre ses recherches aux guerres napoléoniennes, plus particulièrement à la Grande Armée.
Présentation de l’éditeur :
« L’homme qui a gagné la bataille de Waterloo, c’est Cambronne. »
Victor Hugo, Les Misérables
Il est réputé pour avoir déclaré aux Anglais à Waterloo, alors que tout semblait perdu : « La Garde meurt et ne se rend pas », ou pour avoir refusé la défaite par un autre mot, plus grossier. Il est aujourd’hui encore considéré comme l’un des plus grands fidèles de Napoléon, celui qui aurait sauvé l’honneur de la Garde impériale lors de l’ultime bataille.
Pourtant, la vie du général Cambronne ne se résume pas à cette image d’Épinal : le travail de l’historien permet de dresser un portrait inédit de ce Nantais engagé dans l’armée révolutionnaire, connu pour sa brutalité et son ivrognerie, qui suivra l’Empereur dans ses derniers combats mais finira sa vie en notable fidèle à la monarchie restaurée. Alors même que s’échafaude sa légende…

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Leipzig, 1813 – La guerre des peuples – Stéphane Calvet

Leipzig, 1813 - La guerre des peuples - Stéphane Calvet
Leipzig, 1813 – La guerre des peuples – Stéphane Calvet

DATE DE PARUTION : 04/10/2013
EDITEUR : Vendémiaire
COLLECTION : NC
EAN : 9782363580665
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 318
POIDS : 0,398 Kg
DIMENSIONS : 14,5 x 20 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Stéphane Calvet est docteur en histoire. Chargé de cours à l’université et à l’IEP de Poitiers, il consacre ses recherches aux guerres napoléoniennes, plus particulièrement à la Grande Armée.
Présentation de l’éditeur :
« Un obus arriva au-dessus de nous, explosa instantanément, écrasa la poitrine et la tête d’un officier et d’un sergent, et brisa les jambes de douze hommes dans la colonne ». Entre le 16 et le 19 octobre 1813, un demi-million d’hommes s’affrontèrent dans les environs de Leipzig et 130 000 y périrent. Mais ce bilan ne tient pas compte des violences que subirent les populations civiles, confrontées pour la première fois à la mort de masse.
La bataille de Leipzig fut au XIXe siècle le plus grand affrontement européen. Pourtant ce conflit titanesque opposant les forces coalisées de l’Empire russe, de la Prusse, de la Suède et de l’Autriche à la Grande Armée napoléonienne n’est pas entré dans la légende, comme Waterloo ou Austerlitz. Cette étude novatrice comble ce silence en apportant un éclairage nouveau sur une bataille qui a sonné le glas de l’Empire napoléonien.
Des extraits inédits de correspondances de soldats font ressortir toute la dimension humaine d’une campagne hors normes, aux séquelles innombrables et profondes.