[A paraître] Le comte de Saillans, 1790-1792 – Le premier combattant de la contre-révolution

Le comte de Saillans, 1790-1792 - Le premier combattant de la contre-révolution - Edouard Ferrand et Bernard Ferrand
Le comte de Saillans, 1790-1792 – Le premier combattant de la contre-révolution – Edouard Ferrand et Bernard Ferrand

DATE DE PARUTION : 01/10/2017
EDITEUR : SPM Lettrage
COLLECTION : NC
EAN : 9782917232699
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 182
POIDS : 0.288 Kg
DIMENSIONS : 15 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Edouard Ferrand est parlementaire, docteur en science politique de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et diplômé d’études approfondies d’histoire contemporaine de l’Université Paris IV Sorbonne. Bernard Ferrand est chevalier de la Légion d’honneur, officier du Mérite agricole et membre honoraire des Sons of the American Revolution.
Présentation de l’éditeur :
François-Louis, comte de Saillans (1741-1792) est le chaînon manquant des historiens de la période. Son action aurait pu en effet changer le cours de l’Histoire de France. Son épopée du Midi de la France fut le premier soulèvement contre-révolutionnaire. Elle a joué en contrecoup un rôle décisif dans la mise en accusation de Louis XVI et son exécution. « Cet officier émigré prit la tête du troisième camp de Jalès en juillet 1792, avec la volonté de soulever le Midi royaliste et catholique, de remonter sur Paris en passant par Lyon pour rétablir l’autorité du roi.
Dans le même temps l’armée des Princes envahirait l’Est de la France », nous explique Jean Tulard. Cet ouvrage est le résultat de quarante années de recherches dans les Archives nationales, départementales et dans d’importantes sources privées. De précieux documents inédits et de nouveaux éclairages sur le procès de Louis XVI apportent une lecture neuve sur les derniers temps de la Monarchie.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

La Révolution française et les complots imaginaires

La Révolution française et les complots imaginaires - Philippe Riviale
La Révolution française et les complots imaginaires – Philippe Riviale

DATE DE PARUTION : 01/10/2017
EDITEUR : L’Harmattan
COLLECTION : A la recherche des sciences sociales
EAN : 9782343127491
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 346
POIDS : 0.529 Kg
DIMENSIONS : 15 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Philippe Riviale, philosophe et historien, docteur d’Etat en droit public, major de l’agrégation de sciences sociales, professeur de Première supérieure, directeur de séminaires au Collège de philosophie, chercheur associé à l’Institut d’histoire de la Révolution française Paris-I – CNRS, est auteur de nombreux ouvrages scientifiques, fondateur et directeur de la collection « A la recherche des sciences sociales », chez L’Harmattan.
Présentation de l’éditeur :
L’an 1793 fut riche en complots dénoncés ; les uns, vrais et les autres, inventés. Puis thermidor révéla le plus imaginaire des complots : Robespierre s’apprêtait à établir sa dictature, après qu’il eut tyrannisé la Convention, régné sur les Comités, et forgé l’opinion publique. L’assassinat du tyran et de ses complices fut salué comme la victoire de la liberté et la fin de la Terreur. Progressivement, les honnêtes gens sortirent de l’ombre où la peur les avait rejetés, les crimes commis au nom de la Convention furent dénoncés par elle comme odieux et châtiés comme tels.
Carrier, Le Bon et bien d’autres furent stigmatisés par les vainqueurs, Bourdon, les deux Merlin, Legendre, Fouché, Tallien, Fréron, tous anciens terroristes et coupables des mêmes crimes qu’ils imputèrent aux « terroristes impénitents ». Le doux Barère, Léonard Bourdon, tous ceux qui avaient adulé Robespierre et prospéré à son ombre, déclarèrent qu’ils l’avaient toujours considéré comme tyran. Toute période de bouleversement met en évidence l’énorme machinerie des rumeurs, des ouï-dire, des jugements hâtifs, des emportements grégaires ; mais ce qui, dans les temps ordinaires, reste presque inoffensif parce qu’indolore, se change, lorsque l’institué s’effondre, en instrument de pouvoir.
Les plus habiles y excellent ; les plus nombreux en sont dupes. Car la notion de vérité se confond, comme toujours, avec celle d’opinion ; mais l' »opinion vraie » produit ses ravages lorsque le plus beau parleur, le plus téméraire menteur et le plus hypocrite dénonciateur sont la loi et l’ordre. Mais il nous faut distinguer : cette suite de complots supposés, fondés ou non sur des ennemis en action qu’il faut empêcher de nuire, est un moyen essentiel d’élaboration de pouvoirs et de mise en place d’instruments politiques.
Autre chose est l’édification du mythe qui procède de ces croyances, dénonciations et peurs qui modèlent l’événement.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Napoléon Bonaparte – Homme d’état, stratège militaire

Napoléon Bonaparte - Homme d'état, stratège militaire
Napoléon Bonaparte – Homme d’état, stratège militaire

DATE DE PARUTION : 27/09/2017
EDITEUR : Glénat
UNIVERS: Éditions Atlas livres
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782344024317
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 256
POIDS : 0.00 Kg
DIMENSIONS : 23 x 30 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Auteurs : Collectif.
Préface de Jean Tulard.
Présentation de l’éditeur :
« Après tant de siècles, César et Alexandre avaient un successeur », écrit Stendhal en faisant allusion à la première campagne d’Italie conduite par Napoléon.
C’est en effet l’un des plus grands génies militaires de l’histoire de France que ce magnifique ouvrage se propose de vous faire découvrir ou redécouvrir. Les principales étapes de la vie de cet homme d’exception sont retracées, de son enfance en Corse à sa mort à Sainte-Hélène. On apprend comment il devint un militaire de génie, et un homme d’état exceptionnel, visionnaire et d’un sens politique hors du commun. Avec lui seront posées les bases d’une société moderne. ll est en effet l’instigateur du Code civil, ou des grandes réformes de l’université. Plus qu’un instrument de conquête, la Grande Armée napoléonienne constitue avant tout l’expression la plus achevée du génie de Napoléon. Les fonctions de chaque corps d’armée, de la Garde et de la Réserve générale de cavalerie, leur évolution et leur rôle sont détaillés de manière précise. Le lecteur découvrira également les nombreuses nouveautés en matière d’armement qui furent mises à la disposition des soldats et qui décuplèrent leur efficacité. Enfin, vous partirez en campagne aux côtés de Bonaparte, et comprendrez son art subtil de la stratégie. À l’aide d’une carte détaillant les mouvements des forces en présence, vous visualiserez les secrets de chaque grande bataille. Vous relirez ainsi d’un nouvel œil le scénario de la victoire de Rivoli en 1797 contre les Autrichiens, un chef-d’œuvre de stratégie militaire.
Passionnant et superbement illustré, ce grand Atlas est un ouvrage qui se révèle indispensable à tous ceux qui veulent partir à la découverte de Napoléon.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

La vie mouvementée d’Henriette Campan

La vie mouvementée d'Henriette Campan - Geneviève Haroche-Bouzinac
La vie mouvementée d’Henriette Campan – Geneviève Haroche-Bouzinac

DATE DE PARUTION : 27/09/2017
EDITEUR : Flammarion
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782081290518
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 601
POIDS : 0.785 Kg
DIMENSIONS : 15,3 x 24 x 4 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Geneviève Haroche-Bouzinac, professeure à l’université d’Orléans, a écrit de nombreux ouvrages. Sa biographie de Louise Elisabeth Vigée Le Brun a reçu le prix Chateaubriand (2011) et aux Etats-Unis le Mellor Book Prize (2012).
Présentation de l’éditeur :
Henriette Campan aura eu tant de vies… Et pourtant, une femme unique guide les lignes de cette passionnante biographie. Son parcours est d’une grande modernité: par nécessité économique, la jeune femme devient lectrice à la cour de France, avant d’entrer au service particulier de la reine Marie-Antoinette. Son père, chef du bureau de traduction aux Affaires étrangères, lui a donné le goût des idées nouvelles, convaincu de la nécessité de réformer un régime exsangue.
Henriette Campan parle plusieurs langues, vénère les livres et les auteurs. Un bel esprit qui, au fil des épreuves, lui permet de résister à la fatalité des destins propres aux femmes de son temps. A Versailles, sa vie bascule. Cette observatrice discrète est aux premières loges pour consigner dans ses carnets la matière de ses futurs Mémoires. Contre toute attente, la liberté lui vient avec la Révolution.
A quarante ans, sans argent, éprouvée par les violences dont elle a été témoin, Henriette Campan ouvre un pensionnat, véritable laboratoire où elle crée sa méthode d’éducation, en offrant aux filles de larges pans de la connaissance jusque-là réservés aux garçons. Mais, si l’Empereur la nomme à la tête de la Maison de la Légion d’Honneur, il s’oppose à sa volonté de former une élite féminine, pendant de l’élite masculine qu’il est en train de fonder.
Fruit d’une longue enquête à travers des archives inédites en France et aux Etats-Unis, cette biographie éclaire d’un jour nouveau le parcours d’Henriette Campan ; elle apparaît ici maîtresse de sa vie, entreprenante, inventive, à l’image de sa devise : « Les talents sont la vraie richesse. »

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Caulaincourt, la Russie et Napoléon

Caulaincourt, la Russie et Napoléon - Gabriel Reilly
Caulaincourt, la Russie et Napoléon – Gabriel Reilly

DATE DE PARUTION : 20/09/2017
EDITEUR : Persée
COLLECTION : NC
EAN : 9782823121094
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 346
POIDS : 0.449 Kg
DIMENSIONS : 15 x 21 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Gabriel Reilly
Présentation de l’éditeur :
Gabriel Reilly nous offre une vie de Caulaincourt bien documentée et qui ne nous assomme pas avec de fastidieux bas de page. On comprend la difficulté d’être un homme normal quand on vit dans une période historique ; d’aucuns auraient dû méditer sur son exemple !

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

La Retraite de Russie – L’incroyable échappée

La Retraite de Russie - L’incroyable échappée - Erik Egnell
La Retraite de Russie – L’incroyable échappée – Erik Egnell

DATE DE PARUTION : 15/09/2017
EDITEUR : hémisphères
COLLECTION : Histoire et fiction
EAN : 9782377010042
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 416
POIDS : 0.910 Kg
DIMENSIONS : 16 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Erik Egnell, ancien diplomate français, ayant déjà publié plusieurs livres d’histoire napoléonienne, a tenté de répondre à la question, grâce aux témoignages de ceux qui vécurent l’événement, à la Grande Armée (où servait le commissaire des guerres Stendhal) comme chez l’adversaire, aux multiples commentaires que cette « échappée belle » a inspirés aux historiens des deux bords (Thiers en tête), ainsi qu’aux nombreuses fictions du côté russe comme du côté français (Tolstoï, Dostoïevski, Balzac, Troyat et les autres) qui ont cherché à restituer les conditions du tragique repli.
La préface du célèbre historien Jean Tulard.
Présentation de l’éditeur :
La retraite de Russie a été le commencement de la fin de l’empire napoléonien. Mais cette fin aurait pu être beaucoup plus rapide. En effet, aventuré loin de ses bases dans un pays sans fond, n’ayant reçu aucune réponse à ses offres de paix, entouré par trois armées ennemies convergeant sur lui, l’empereur des Français, chef d’une armée en décomposition dès qu’elle fut sur le chemin du retour, n’avait plus pour perspective que de mourir ou d’être fait prisonnier. C’est ce qu’escomptaient les Anglais poussant le tsar Alexandre à l’inflexibilité et le généralissime russe Koutouzov à l’offensive.
Comment alors Napoléon n’a-t-il pas été pris par les Cosaques ?

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Les Jacobins noirs – Toussaint Louverture et la Révolution de Saint-Domingue

Les Jacobins noirs - Toussaint Louverture et la Révolution de Saint-Domingue - Cyril Lionel Robert James
Les Jacobins noirs – Toussaint Louverture et la Révolution de Saint-Domingue – Cyril Lionel Robert James

DATE DE PARUTION : 14/09/2017
PREMIÈRE EDITION : 15/10/2008
EDITEUR : Amsterdam
COLLECTION : NC
EAN : 9782354801519
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 461
POIDS : 0.520 Kg
DIMENSIONS : 13,5 x 19,6 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
C. L. R. James est né en 1901 à Trinidad et mort à Londres en 1989. Pionnier de la cause noire et du panafricanisme, il fut aussi l’un des principaux théoriciens d’un marxisme ouvert, démocratique et internationaliste. Parmi ses nombreux autres ouvrages, on peut citer A History of Pan-African Revolt (1938-1968). De son œuvre foisonnante n’ont été traduits en français que Les Jacobins noirs et Marins, renégats et autres parias : l’histoire d’Herman Melville et le monde dans lequel nous vivons (Éditions Ypsilon).
Traduction : Pierre Naville, avec la collaboration de Nicolas Vieillescazes.
Présentation de l’éditeur :
Au début de la Révolution française, Saint-Domingue est la plus grande colonie du monde et le plus important marché de la traite européenne des esclaves. Au mois d’août 1791, les esclaves entrent en révolte. Pendant douze ans, ils mettent tour à tour en déroute les Blancs de l’île, les soldats de la monarchie française, une invasion espagnole, une expédition britannique de près de soixante mille hommes et un contingent français identique, commandé par le beau-frère de Bonaparte. La défaite des troupes napoléoniennes, en 1803, permet la création de l’État noir d’Haïti.
C. L. R. James raconte, dans un récit haletant, la seule révolte d’esclaves qui ait réussi, la première lutte anticoloniale de l’histoire et les obstacles immenses dont elle a dû triompher. À sa tête, un esclave porté par les idéaux de liberté et ­d’égalité : Toussaint Louverture. Comment et pourquoi des hommes et des femmes qui, peu de temps auparavant, tremblaient devant les Blancs, se sont-ils organisés en un peuple capable de vaincre les principales puissances européennes de l’époque ? Tel est l’objet de ce classique, qui se voulait une contribution au combat contre l’impérialisme et reste riche d’enseignements pour notre époque.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Fouché – Dossiers secrets

Fouché - Dossiers secrets - Emmanuel de Waresquiel
Fouché – Dossiers secrets – Emmanuel de Waresquiel

DATE DE PARUTION : 14/09/2017
EDITEUR : Tallandier
COLLECTION : Essais historiques
EAN : 9791021028197
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 320
POIDS : 0.389 Kg
DIMENSIONS : 14 x 20,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Né en 1957, ancien élève de l’Ecole normale supérieure, docteur en histoire, professeur à l’Ecole pratique des hautes études, Emmanuel de Waresquiel est « L’historien et biographe le plus lu de sa génération », l’auteur d’une biographie de référence : Talleyrand. Le prince immobile (2006, « Texto », 2015), de Cent-Jours. La tentation de l’impossible (2008, « Texto », 2014) et du livre, primé à six reprises : Fouché.
Les silences de la pieuvre (Tallandier, 2014). Son dernier ouvrage « Juger la Reine » a rencontré un énorme succès auprès du public et de la presse.
Présentation de l’éditeur :
« Vous me demanderez, pourquoi revenir à Fouché ? Fouché le petit professeur malingre des collèges de l’Oratoire, Fouché le conventionnel et le régicide, Fouché le missionnaire terroriste de Nevers et de Lyon, l’iconoclaste et le mitrailleur, Fouché le ministre de la Police de tous les régimes, l’homme des réseaux, de la coulisse et des peurs, la pieuvre et l’araignée, celui dont on aperçoit mal les pouvoirs tant ils sont nombreux, qui n’a existé que par eux et qui a fini par mourir de les avoir perdus.
« On devrait éviter de remuer encore ce genre de cadavre. J’étais moi-même un peu sceptique et peu enthousiaste quand j’avais pris le parti, en 2008, de lui consacrer une biographie. A la lumière de ce qui m’est récemment passé entre les mains, Fouché n’échappe pourtant pas à de nouvelles explorations. Les personnages de cette dimension valent souvent beaucoup mieux que leur légende, de celles qui en font de purs opportunistes, des hommes de surface, bons nageurs et connaissant les courants.
« Il en va de Fouché comme des boîtes à secrets japonaises ou des poupées russes. S’il est un fil conducteur à ce nouvel essai, c’est bien celui du secret : secret de sa vie de famille, de ses liens avec sa femme et ses enfants, secret de ses souvenirs, secret des rapports troubles et ambigus qu’il a longtemps entretenus avec les élites et la noblesse d’Ancien Régime, secret de l’argent et du financement de sa police, secret de la police elle-même, de son organisation, de son action, de sa doctrine, secret de son association jalouse, soupçonneuse et parfois dangereuse avec Napoléon. »

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

La terreur – Vérités et légendes

La terreur. Vérités et légendes - Jean-Clément Martin
La terreur. Vérités et légendes – Jean-Clément Martin

DATE DE PARUTION : 14/09/2017
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782262067731
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 240
POIDS : 0.230 Kg
DIMENSIONS : 12 x 19 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Disponible.
À propos de l’auteur :
Jean-Clément Martin, professeur émérite de l’université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, ancien directeur de l’Institut d’histoire de la Révolution française, a notamment publié chez Perrin une Nouvelle histoire de la Révolution française, un Dictionnaire de la Contre-Révolution et une biographie de Robespierre.
Présentation de l’éditeur :
Cet ouvrage éclaire d’un jour nouveau la Terreur, et au-delà, la Révolution française, période-clef de notre histoire contemporaine, dont il est un épisode décisif.
La « terreur » est le meilleur concept politique français à l’exportation : terreur rouge, terreur brune, terreur islamiste… alors que les historiens ne s’accordent toujours pas sur la nature de cet épisode de la Révolution française. S’il est admis que la Terreur prend fin le 10 thermidor an II (28 juillet 1794), avec l’exécution de Robespierre, une multitude de questions demeurent. Quand a-t-elle réellement débuté ? Qui a utilisé le terme, et dans quel but ? Doit-on l’écrire avec une majuscule ? Est-elle le produit d’une politique ou la conséquence de la vacance du pouvoir ?
A-t-elle été inventée pour disqualifier Robespierre, voire toute l’oeuvre de la Révolution ? A-t-elle été plus meurtrière que les crises contemporaines, en Europe et en Amérique ? Plus de deux cents ans après les faits, il est temps de faire le tri entre la légende et la vérité, afin de mieux comprendre ce que fut la Révolution, période clé de notre histoire nationale.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Il était une fois la Marseillaise – Grandeur et misère de Rouget de Lisle

Il était une fois la Marseillaise - Grandeur et misère de Rouget de Lisle - Annie Gay
Il était une fois la Marseillaise – Grandeur et misère de Rouget de Lisle – Annie Gay

DATE DE PARUTION : 15/09/2017
EDITEUR : Cabédita
COLLECTION : Biographies
EAN : 9782882957900
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 184
POIDS : 0.00 Kg
DIMENSIONS : 15 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Annie Gay, historienne comtoise, raconte l’histoire et la met en scène pour le plaisir de lire de tous les amateurs de mémoire, à la recherche de racines et d’identité.
Présentation de l’éditeur :
Dans ce nouvel ouvrage, l’historienne Annie Gay raconte la vie de Rouget de Lisle, l’auteur de la Marseillaise.
Aux lendemains des attentats de Paris de 2015, partout en France on se rassembla et on chanta La Marseillaise; du cœur de tous les Français, le terrorisme islamique fit surgir et monter le chant de la patrie… Partout dans le monde, à New York, à Londres, à Sydney, à Madrid ou à Berlin, retentit La Marseillaise, le chant de la résistance et de la liberté… La Marseillaise ou l’hymne de la Révolution française, entonné par les sans-culottes pour combattre les rois, défendre la nation et la liberté; un chant jailli, une nuit d’avril 1792, de l’âme ardente d’un soldat poète, Rouget de Lisle… Claude Joseph Rouget de Lisle, né à Lons-le-Saunier, dans une maison de la rue des Arcades, devenu capitaine du génie et compositeur d’un chant de guerre qu’on appela La Marseillaise.
Il était une fois la Marseillaise… Grandeur et misère de Rouget de Lisle: une biographie de Rouget de Lisle, la vie d’un Jurassien impétueux, indépendant et fier, emporté par les tourbillons de l’histoire et les vents du destin. Un destin glorieux et maudit à la fois…

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr