Le maréchal Bessières – Le Bayard de la Grande Armée

Le maréchal Bessières - Le Bayard de la Grande Armée - Marc Cornet
Le maréchal Bessières – Le Bayard de la Grande Armée – Marc Cornet

DATE DE PARUTION : 15/10/2017
EDITEUR : Soteca
COLLECTION : NC
EAN : 9782376630043
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 82
POIDS : 0.270 Kg
DIMENSIONS : 21 x 29,8 x 0,3 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Passionné par l’histoire de France, Marc Cornet a fait du Premier Empire sa période de prédi- lection. Lui-même militaire dans l’armée de terre puis dans la gendarmerie, il s’est plu à étudier cette glorieuse période de notre histoire et notamment les grands personnages qui gravitaient autour de l’Empereur. Biographe du maréchal Grouchy dont il a réhabilité la mémoire dans un ouvrage récent, il s’est intéressé aujourd’hui au maréchal Bessières qui, avec Murat et Grouchy, fut l’un des plus fameux cavaliers de l’Empire.
L’auteur est actuellement en poste dans une brigade de gendarmerie départementale d’Ile de France.
Présentation de l’éditeur :
Comparer le maréchal Bessières à Bayard peut paraître présomptueux, mais il n’en est rien. A son époque, Bessières fut un chevalier au sens propre du terme tant il en avait l’attitude, l’âme aussi et l’Empereur l’avait parfaitement jugé en le comparant au célèbre capitaine de François Ier. Jeune garde royal, fidèle à ses engagements, il mettra un point d’honneur à protéger la famille royale lors de l’invasion des Tui- leries le 10 août 1792.
Par la suite, il fera allégeance à Bonaparte puis à l’Empereur. Seule la mort le dé- liera de son serment. Avec Lannes, il mettra sur pied la Garde des Consuls, puis la Garde Impériale dont il commandera tou- jours la cavalerie. Présent à toutes les batailles de l’Empire, il secondera efficacement l’Empereur, même en son absence comme à Medina del Rio Seco où il infligera une sévère défaite aux Espagnols.
A Essling en mai 1809, avec Lasalle, Nansouty, Espagne, il épuisera sa cavalerie par des charges qui per- mettront aux divisions françaises de se replier sur l’île Lobau. Bessières était aimé de ses soldats et respecté de ses adversaires. Gouverneur des provinces du Nord de l’Espagne, il fera l’unanimité auprès de la population qu’il saura ménager des affres de la guerre. Pendant la retraite de Russie, à la Bérézina, il recueillera un enfant dont la mère venait de mourir.
L’Empereur regrettera de ne pas avoir eu Bes- sières à ses côtés à Waterloo, car selon lui, il aurait décidé de la victoire avec sa cavalerie.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Sur les pas des Bonaparte en Suisse

Sur les pas des Bonaparte en Suisse - Gérard Miège
Sur les pas des Bonaparte en Suisse – Gérard Miège

DATE DE PARUTION : 15/10/2017
EDITEUR : Cabédita
COLLECTION : Archives vivantes
EAN : 9782882957986
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 128
POIDS : 0.0 Kg
DIMENSIONS : 15 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Autodidacte et amoureux de l’histoire, Gérard Miège partage sa passion en écrivant et en donnant des conférences. Il a publié notamment La Suisse des Bonaparte, Genève et la Suisse au temps des révolutions, Marignan ou Histoire d’une défaite salutaire, Suisse-France – Cinq cents ans de paix perpétuelle (Ed. Cabédita).
Présentation de l’éditeur :
Dix ans après « La Suisse des Bonaparte« , il était temps pour l’auteur de proposer un guide récréatif destiné à mettre ses pas dans ceux de tous les Bonaparte qui ont passé, visité ou vécu en Suisse, ainsi que celles et ceux qui les ont accompagnés dans leurs aventures, comme les de La Harpe (Rolle), Peter Ochs (Bâle), les généraux Berthier (Neuchâtel), Jomini (Payerne), Noverraz, le fidèle de Riez, le général Dufour de Genève et les d’Affry de Fribourg, etc.

Le lecteur, devenu randonneur, pourra ainsi et à sa guise suivre le général Bonaparte traversant la Suisse en cinq jours de Genève à Bâle en 1797, l’extraordinaire franchissement du Grand Saint-Bernard par l’armée de réserve du Premier Consul au mois de mai 1800, l’Impératrice Joséphine mélancolique errant sur les bords du Léman dans les années 1810-1811, l’exil du roi Joseph à Prangins après la première abdication de Napoléon Ier en 1814, les tribulations de la reine Hortense à la recherche d’un lieu de repos après la chute définitive de l’Empereur et la vie du jeune Louis Napoléon dans le beau pays d’Arenenberg.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

La guerre d’Espagne

La guerre d'Espagne - Vincent Rolin
La guerre d’Espagne – Vincent Rolin

DATE DE PARUTION : 03/10/2017
EDITEUR : Soteca
COLLECTION : NC
EAN : 9782376630081
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 80
POIDS : 0.270 Kg
DIMENSIONS : 21 x 29,8 x 0,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Vincent Rolin, historien, est spécialisé en histoire militaire des deux Empires. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages : Napoléon aux éditions Larousse en 2004, Rois et Reines de France et Louis XVI, le destin d’un Roi aux éditions Fleurus en 2008 et 2009, Les aides de camp de Napoléon et de ses maréchaux, éditions Soteca 2004, Les hussards aux éditions Soteca 2009. Il collabore régulièrement au magazine Napoléon 1er comme auteur et iconographe, et est l’auteur de nombreux articles consacrés notamment à Austerlitz Eylau, et Iéna.
Plus récemment, il est le co-auteur du Dictionnaire des généraux du Second Empire publié chez Annovi en 2015.
Présentation de l’éditeur :
Parmi toutes les campagnes menées par Napoléon Ier, la guerre d’Espagne occupe une place particulière ; d’abord par sa durée, plus de six années de guerre ininterrompue, et ensuite par sa nature même. En effet, pour la première fois, les troupes impériales font face à une population en armes. Généraux, maréchaux et l’Empereur lui-même ne savent comment la combattre. Les meilleurs soldats français s’épuisent contre des paysans transformés en redoutables guérilleros.
Ils ne peuvent se sentir en sécurité nulle part et doivent assiéger des villes dont les maisons sont transformées en véritables forteresses. La guerre se prolonge avec ses atrocités commises de part et d’autres et dont Goya est le grand témoin. Jamais Joseph, roi d’Espagne, ne pourra conquérir et pacifier son royaume. Pour les Espagnols, cette guerre est « la guerre d’indépendance » ; fondatrice de l’Espagne contemporaine, pour l’Empire français, c’est celle qui le fait vaciller et qui déjà prépare sa perte.
Elle se termine d’ailleurs en avril 1814 par la bataille de Toulouse alors que Napoléon a déjà abdiqué.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr