Carnets militaires du général Lecourbe (1794-1799) – Un chef de guerre dans la Révolution

Carnets militaires du général Lecourbe (1794-1799)
Carnets militaires du général Lecourbe (1794-1799)

DATE DE PARUTION : 01/01/2015
EDITEUR : L’Harmattan
COLLECTION : Historiques
EAN :9782343025520
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 250
POIDS : 0,195 Kg
DIMENSIONS : 15 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Universitaire, diplômé en droit des universités de Paris I et Paris II, Sébastien Evrard enseigne le droit et l’histoire à l’Université de Lorraine. Il est l’auteur d’une quarantaine de contributions scientifiques parmi lesquelles L’intendant de Bourgogne et le contentieux administratif au XVIIIe siècle (2006), Les campagnes du général Lecourbe (2011), Une troupe de choc dans la Grande guerre : le 20e corps à travers le témoignage d’un officier d’artillerie (2011), L’or de Napoléon. Sa stratégie patrimoniale (1806-1814), 2014.
Présentation de l’éditeur :
De juillet 1794 jusqu’en avril 1799, le général Lecourbe a rédigé un manuscrit qui comprend des centaines d‘ordres donnés à ses subordonnés, ainsi que de la correspondance échangée avec ses supérieurs hiérarchiques. Elle laisse entrevoir les préoccupations majeures d’un officier général, ses soucis, ses efforts pour maintenir la discipline, mais aussi le respect des civils tout en atteignant l’objectif de tout conflit : la victoire. En 1799, c’est le tacticien de la guerre des montagnes qui apparaît : d’une troupe affamée, privée de nourriture (« mon pire ennemi, c’est la faim » écrit-il au général Masséna, chef de l’Armée d’Helvétie), confinée à un théâtre d’opérations hostile en haute altitude, il en fait une division victorieuse qui remporte plusieurs succès contre l’adversaire autrichien. Avec des cartes, des illustrations, des documents souvent inédits, c’est le témoignage d’un chef de guerre au cœur des événements de la Révolution, qui indique comment et par quels moyens la guerre devient un élément inséparable de la politique française. C’est à une véritable épopée à laquelle l’auteur invite le lecteur, au milieu de nombre de personnages qui s’illustrent déjà sur les champs de bataille, et qui concourront plus tard à la formation de la légende napoléonienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *