Archives de catégorie : Livres Révolution Française

Les livres consacrés à la période des Cent-Jours.

[A paraître] Nouvelle histoire des guerres de Vendée

Nouvelle histoire des guerres de Vendée - Jean-Joël Brégeon
Nouvelle histoire des guerres de Vendée – Jean-Joël Brégeon

DATE DE PARUTION : 27/04/2017
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Synthèses historiques
EAN : 9782262044176
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 380
POIDS : 0.714 Kg
DIMENSIONS : 15,6 x 24,1 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Kindle
À propos de l’auteur :
Jean-Joël Brégeon est l’auteur de plusieurs ouvrages dont, chez Perrin, Napoléon et la guerre d’Espagne et 1812. La paix et la guerre.
Gérard Guicheteau, historien et journaliste, est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Les Douleursde la guerre : hommage aux poilus, mutins et fusillés de la Grande Guerre et François Mitterrand : la Résistance et Vichy (J.-C. Gawsewitch éditeur, 2008).
Présentation de l’éditeur :
Une nouvelle lecture des guerres de Vendée…
Les guerres de Vendée, qui courent de 1793 à 1832, ont suscité l’émulation de bien des historiens. Il s’agit d’une guerre civile, la plus sanglante qu’ait connue la France depuis les guerres de Religion au XVIe siècle. La plus féroce jusqu’à nos jours. Faute de mieux, on les a appelées ainsi, car l’épicentre en était le département de la Vendée, mais elles se sont répandues ensuite, touchant presque tout l’Ouest.
L’ambition des auteurs a été d’en proposer une nouvelle lecture qui ne désigne pas les « méchants » pour mieux exalter les « bons ». Les historiens royalistes favorables aux Vendéens ont donné des récits qui jouent de la victimisation pour mieux apitoyer leurs lecteurs. Les historiens républicains, de filiation jacobine, ont minimisé les souffrances des vaincus, souligné leur sauvagerie, pour mieux exalter l’héroïsme des Bleus.
Les guerres de Vendée ont coûté la vie à plusieurs dizaines de milliers de Français. Si les atrocités se rencontrent dans les deux camps, le plus inquiétant est l’apparition d’une idéologie exterminatrice dans les rangs jacobins. Des hommes à Paris (Robespierre, Couthon, Barère…), sur place (Carrier, Turreau, Francastel…) ont trempé dans ce processus sans précédent. Ils l’ont décidé, appliqué et se sont félicités des résultats. Ce fut là comme le péché originel, matriciel, de la République française. Les régimes totalitaires du XXe siècle y puisèrent argumentaires et méthodes.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Victor Hugues – L’ambition d’entrer dans l’Histoire 1762-1826

Victor Hugues - L'ambition d'entrer dans l'Histoire 1762-1826
Victor Hugues – L’ambition d’entrer dans l’Histoire 1762-1826 – Michel Rodigneaux

DATE DE PARUTION : 15/04/2017
EDITEUR : SPM
COLLECTION : Kronos
EAN : 9782917232613
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 614
POIDS : 1.031 Kg
DIMENSIONS : 15 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Michel RODIGNEAUX, juriste, ancien élève du Centre de Perfectionnement aux Affaires (CPA-HEC Paris), a dirigé plusieurs sociétés en Guadeloupe et administré des organismes en outre-mer. Il a représenté l’Agence Française de Développement (AFD) en Nouvelle-Calédonie, à Mayotte, en Haïti, à Saint-Domingue et en Jamaïque.
Spécialiste de l’histoire maritime antillaise aux XVIIIe-XIXe siècles, conférencier, il est invité permanent à l’Académie de Marine et membre de l’Association des descendants de capitaines de corsaires à Saint-Malo. Il a publié : La guerre de course en Guadeloupe ou Alger sous les tropiques, essai, en 2006 ; Le goût du lait sauvage, roman, en 2011.
Présentation de l’éditeur :
Né à Marseille dans une famille de commerçants aisés et mort à Cayenne, Jean-Baptiste Victor Hugues est l’un des conventionnels les plus maudits de son temps. Il incarne pourtant avec brio toute l’histoire de la Révolution française aux Caraïbes. En 1793, Robespierre l’avait nommé accusateur public à Rochefort et à Brest. L’année suivante, c’est en tant que commissaire civil qu’il fut chargé d’aller promulguer aux îles du Vent le décret du 16 pluviôse abolissant l’esclavage. Gouverneur de la Guadeloupe, il va combattre avec succès les Anglais, et déclarer, de sa propre initiative, la guerre aux États-Unis en menaçant le Congrès américain d’envahir la Virginie et la Caroline du Sud pour y soulever les Noirs ; fait peu connu en France, comme la plupart de ses morceaux de bravoure à Saint-Domingue et dans les Amériques.
Il manquait un grand coup de sonde dans les recoins de cet homme sulfureux assoiffé de gloire et d’argent, osant tous les paradoxes, toutes les provocations, toutes les violences, pour servir le Gouvernement français, fût-il républicain, impérial ou royaliste. On découvre ainsi l’origine de ses parents, son adolescence à Marseille, ses activités de marin aux Antilles, de contrebandier à Bogotá, de négociant au Port-au-Prince, de voyageur de commerce au Mexique, sa participation à la guerre d’Amérique, ou ses menées d’agent secret allant au rapport quotidien chez Talleyrand, avant que ce dernier ne le fasse nommer, en 1814, commissaire de Louis XVIII à la démarcation des limites entre la Guyane française et le Brésil.
Cet essai biographique, fondé sur des sources d’archives inédites, permet de découvrir les multiples facettes d’un personnage étonnant, mais c’est aussi une rélexion sur la facilité prodigieuse dont font preuve certains individus ain de tirer le plus grand proit des phénomènes collectifs auxquels ils sont confrontés.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

La révolution hantée – Michel Biard

La révolution hantée
La révolution hantée – Michel Biard

DATE DE PARUTION : 06/04/2017
EDITEUR :Vendémaire
COLLECTION : Révolutions
EAN : 9782363582737
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 204
POIDS : 0.240 Kg
DIMENSIONS : 14,5 x 20 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Professeur d’Histoire de la Révolution française et du monde moderne, directeur du GRHis (Normandie Université, Rouen), Michel Biard a consacré de nombreux ouvrages à l’histoire politique et culturelle de la Révolution française.
Présentation de l’éditeur :
Les premiers à comparaître au tribunal de Lucifer furent les corps décapités de juillet 1789. À partir de ce moment, et tout au long de la Révolution française, les enfers ne désempliront pas… C’est du moins ce que racontent les pamphlets, journaux et images de l’époque qui mirent en scène l’au-delà, sans discontinuer, jusqu’en 1795. Y apparaissent les rives du Tartare et les Champs Élysées, les rencontres de Mirabeau ou Robespierre avec Pluton, Belzébuth ou Cerbère, les galeries des supplices, les sarabandes de démons et autres créatures inquiétantes. Cet imaginaire apocalyptique, qui semble tout droit sorti d’un tableau de Jérôme Bosch, ce fut celui des Français durant ces années dominées par le spectre de la guillotine. C’était une façon d’accorder aux morts une seconde vie, mais aussi d’exorciser l’horreur par le rire. Et d’accéder, ce faisant, à une forme de résilience collective, face à cette violence terrible exercée tout à la fois contre des puissants et des anonymes. Les documents de l’époque en disent long sur les peurs et les traumatismes de ce temps, hanté par la fragilité de la destinée et la précarité des situations les mieux établies…

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Bonaparte en Italie 1796-1797

Bonaparte en Italie 1796-1797
Bonaparte en Italie 1796-1797 – Guglielmo Ferrero

DATE DE PARUTION : 06/04/2017
EDITEUR : Tallandier
COLLECTION : Texto
EAN : 9791021026650
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 288
POIDS : 0.280 Kg
DIMENSIONS : 12 x 18 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Né à Portici en Italie en 1871, Guglielmo Ferrero est mort au mont Pèlerin, près de Genève, en 1942. il avait publié entre 1901 et 1907 une grande histoire de Rome en plusieurs volumes qui le rendit célèbre. Farouchement opposé au fascisme, il dut s’exiler en Suisse où l’université de Genève lui offrit la chaire d’histoire de la Révolution française. Des cours qu’il donna à cette occasion, il fera la matière de deux volumes, Bonaparte en Italie (1936) et Talleyrand à Vienne (1940), qui ne sont pas seulement de grandes études historiques, mais qui proposent en outre une réflexion personnelle profonde sur les tragédies du XXe siècle.
Présentation de l’éditeur :
Les véritables pages de gloire de la Révolution française ont été écrites par un général sorti de nulle part, un héros à l’antique que l’on n’attendait pas. Dans les plaines du Pô, l’artilleur Napoléon Bonaparte est devenu un proconsul reconnu et admiré. Guglielmo Ferrero s’immisça avec brio dans les coulisses de la gloire. Ses thèses, pour le moins audacieuses, invitent à la réflexion. II soupèse, analyse, relativise, éclaire, mais ne retranche rien.
II montre qu’au-delà de la prédestination du héros de cette histoire la campagne d’Italie constitue une rupture profonde dans l’histoire de l’Europe. Après les éblouissantes victoires de Bonaparte, la guerre change de nature au point de bouleverser tous les équilibres diplomatiques et politiques. Ainsi a commencé une « aventure sans limites et sans issue » que l’on ne peut vraiment comprendre ou même aborder sans la lecture de cet essai majeur.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Vendée 1793-1794 – Crime de guerre ? Crime contre l’humanité ? Génocide ? Une étude juridique

Vendée 1793-1794 - Crime de guerre ? Crime contre l'humanité ? Génocide ? Une étude juridique
Vendée 1793-1794 – Crime de guerre ? Crime contre l’humanité ? Génocide ? Une étude juridique

DATE DE PARUTION : 03/02/2017
EDITEUR : Cerf
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782204118842
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 304
POIDS : 0.520 Kg
DIMENSIONS : 15,5 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Diplomate et juriste, Jacques Villemain a travaillé pendant plusieurs années sur les questions de justice et de droit pénal international et sur la guerre de Vendée.
Présentation de l’éditeur :
Si les faits qui se sont produits en Vendée en 1793-1794 avaient lieu aujourd’hui, comment seraient-ils qualifiés
au regard du droit pénal international : crimes de guerre ? crimes contre l’humanité ? crime de génocide ? et qui sont ceux dont la responsabilité pénale devrait être mise en cause ?
Telles sont les questions auxquelles ce livre essaie de répondre.
Une polémique est née aux alentours de la célébration du bicentenaire de la Révolution française à propos d’un « génocide franco-français » qui aurait été commis en Vendée. Ce n’est cependant que dans le courant de la décennie suivante que les crises de l’ex-Yougoslavie et du Rwanda et les violences qu’elles ont engendrées ont donné lieu à l’institution de tribunaux pénaux internationaux spécialisés en 1993 et 1994, puis d’une Cour pénale internationale en 1998 qui ont précisé les concepts de crime contre l’humanité et de crime de génocide et actualisé la jurisprudence sur les crimes de guerre.
« Génocide » est le nom d’un crime. C’est donc par une analyse juridique au regard des normes du Droit précisées par les tragiques expériences du xxe siècle que doivent être complétées, voire révisées, les analyses historiennes sur cette controverse.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Reconnaître les décorations de 1790 à nos jours

Reconnaître les décorations de 1790 à nos jours
Reconnaître les décorations de 1790 à nos jours

DATE DE PARUTION : 02/02/2017
EDITEUR : Archives et culture
COLLECTION : Guides de généalogie
EAN : 9782350772882
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 112
POIDS : 0.245 Kg
DIMENSIONS : 17 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Jean-Pierre Mir : il a publié de nombreux ouvrages sur le premier Empire, notamment sur sa période de prédilection, 1814, et sur les deux guerres mondiales. Collectionneur et président fondateur du groupe « Les Hussards de Lasalle », il participe aux reconstitutions historiques dès leur apparition en France. Il a par ailleurs rédigé les dossiers relatifs aux décorations pour la revue Généalogie facile de Hachette, les Éditions Autrement et la Revue française de généalogie.
Présentation de l’éditeur :
On peut s’intéresser aux décorations pour de multiples raisons. D’abord en tant que décoré. Car l’histoire de la distinction qui vous a été remise devient une partie de votre histoire personnelle. Ensuite en tant collectionneur, puisque les médailles constituent, avec leurs rubans, de beaux objets à conserver. Aussi en tant qu’historien, parce que les décorations racontent visuellement une histoire militaire et sociale, qu’elles évoquent une époque déterminée et des titulaires qui ont pu marquer leur temps. Enfin en tant que généalogiste. Ils sont de plus en plus nombreux aujourd’hui ceux qui cherchent, à travers une médaille retrouvée dans un grenier, à étoffer un pan de leur histoire familiale et à compléter leur arbre avec des informations biographiques nouvelles liées à l’obtention de la distinction.
Cet ouvrage veut répondre aux attentes de ces différents publics. D’abord en leur permettant d’identifier facilement les décorations : elles sont ici reproduites en couleur avec leur bélière et leur ruban, pour être reconnues plus rapidement. Elles sont aussi présentées de façon quasi exhaustive, médailles associatives incluses, depuis la Révolution jusqu’en 1990. Ensuite en racontant pour chaque distinction l’histoire de sa création, de ses évolutions, mais aussi de sa suppression éventuelle, ainsi que les motifs pour lesquels elle pouvait être attribuée. Enfin en indiquant au fil des pages et des chapitres comment il est possible d’en apprendre davantage sur le titulaire de telle ou telle décoration, et en précisant aussi dans quels fonds d’archives des documents complémentaires peuvent épauler une recherche biographique ou généalogique.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Quatre-vingt-quinze – La Terreur en procès

Quatre-vingt-quinze - La Terreur en procès
Quatre-vingt-quinze – La Terreur en procès

DATE DE PARUTION : 02/02/2017
EDITEUR : CNRS
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782271090010
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 397
POIDS : 0.600 Kg
DIMENSIONS : 15,2 x 23,1 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Historien et chercheur spécialiste de la Révolution et de l’Empire, Loris Chavanette est docteur en histoire pour une thèse sur la France après la Terreur. Il est notamment l’auteur de Waterloo ; Acteurs, Historiens, Ecrivains (Gallimard, 2015).
Présentation de l’éditeur :
La chute de Robespierre et la fin de la Terreur font entrer la Révolution dans une nouvelle ère, en rupture avec l’idéologie jacobine. Au fil des luttes politiques est renouvelé le projet de sortir de la Révolution par le droit, par la porte libérale. Mais comment concilier le respect des libertés individuelles et le salut public ? Loris Chavanette souligne l’impossible « rattrapage » de la Révolution en 1795, au temps de la Convention nationale finissante.
Réparations à l’égard des vaincus de la Terreur, politique de répression visant les « terroristes » (procès de Carrier et Fouquier-Tinville), recours à l’armée qui devient progressivement une force politique à part entière… Cette histoire peu connue de 1795 est aussi un essai sur la justice d’exception, la violence révolutionnaire et les limites du recours à l’arbitraire par le pouvoir dans les démocraties.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Emmanuel Sieyès – Qu’est-ce que le tiers-état ?

Emmanuel Sieyès - Qu'est-ce que le tiers-état ?
Emmanuel Sieyès – Qu’est-ce que le tiers-état ?

DATE DE PARUTION : 25/01/2017
EDITEUR : Flammarion
COLLECTION : Champs Classiques
EAN : 9782081227699
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 188
POIDS : 0.155 Kg
DIMENSIONS : 10,5 x 17,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Auteur : Emmanuel Sieyès.
Présentation de l’éditeur :
On connaît le plan, resté fameux, de la première partie de la brochure de Sieyès : 1. Qu’est-ce que le tiers-état ? Tout. 2. Qu’a-t-il été jusqu’à présent dans l’ordre politique ? Rien. 3. Que demande-t-il? A être quelque chose. Grand brûlot politique, écrit avec une vigueur et une brutalité rares, Qu’est-ce que le tiers-état? publié en janvier 1789, rend immédiatement son auteur célèbre et connaît un succès retentissant.
Sieyès y attaque la noblesse « étrangère à la Nation », dresse le bilan négatif de la politique passée et montre la tache à venir. Que faire pour rendre le peuple heureux? Avoir recours à la Nation et non aux privilégiés, car la Nation est tout, elle est l’origine de tout. La Nation doit donc se donner librement sa Constitution et les lois qui protègent les citoyens et décident de l’intérêt commun. Ainsi seront posés les fondements de la société nouvelle.
Œuvre de circonstance, Qu’est-ce que le tiers-état ? allait devenir l’un des textes fondateurs de la société moderne.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

BD : Fouché – Tome 1 : Le révolutionnaire

BD Fouché - Tome 1 : Le révolutionnaire
BD Fouché – Tome 1 : Le révolutionnaire

DATE DE PARUTION : 18/01/2017
EDITEUR : Editions Les Arènes
COLLECTION : Fouché
EAN : 9782352045915
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 56
POIDS : 0,640 Kg
DIMENSIONS : 24 x 32 cm
ILLUSTRATIONS : En couleur
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Dessinateur : Patrick Mallet – Scénariste : Nicolas Juncker – Coloriste : Laurence Croix
Présentation de l’éditeur :
Figure politique incontournable de la Révolution à la Restauration, Fouché pourrait incarner à lui seul les fantastiques bouleversements que traverse la société française en quelques années. Il a vécu à la charnière du XVIIIe et du XIXe siècle. Ce premier tome, Le Révolutionnaire, est consacré à ses débuts sous la Révolution française. Jeune professeur de physique, Joseph Fouché s’enflamme pour la politique et s’engage, jusqu’à être élu député à la Convention de Paris en 1792.
Siégeant avec les Girondins, considérés comme « modérés », Fouché surprend immédiatement l’assemblée en votant la mort de Louis XVI…trahison ? Calcul politique ? Idéologisme ? Ce premier « pas de côté » (il y en aura tant d’autres !) personnifie à merveille ce personnage trouble, animal politique insaisissable.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Histoire du Consulat et du Premier Empire – Jean-Philippe Rey

Histoire du Consulat et du Premier Empire
Histoire du Consulat et du Premier Empire par Jean-Philippe Rey

DATE DE PARUTION : 17/11/2016
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Synthèses historiques
EAN : 9782262044534
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 526
POIDS : 0.690 Kg
DIMENSIONS : 16 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Format Kindle
À propos de l’auteur :
Docteur en histoire, Jean-Philippe Rey est professeur agrégé en classes préparatoires aux grandes écoles à Lyon. Il a notamment publié Administrer Lyon sous Napoléon et, avec Bruno Benoit, Les Cent-Jours.
Présentation de l’éditeur :
Le Consulat et le Premier Empire représentent incontestablement un moment décisif de l’histoire européenne. A la suite de la Révolution, ils forment une sorte d’incubateur de l’histoire du continent au XIXe siècle par l’encouragement paradoxal aux idées libérales et nationales, aussi bien que par la tentative de penser et de fonder un système politique, social, économique et idéologique à l’échelle du continent. Napoléon pensa et construisit en effet progressivement un système continental incluant différentes régions avec une intensité variable selon leur importance géopolitique, leur éloignement du centre et l’ancienneté de leur assujettissement.
Loin de chercher à imposer aveuglément un modèle uniforme, mais sans renoncer à l’idéal modernisateur hérité des Lumières et de la Révolution, l’Empereur sut jouer avec les échelles. C’est la difficulté qu’il éprouva à stabiliser ce système complexe – et peut-être à concevoir sa stabilisation – qui expliqua son échec final. Ce que l’on résume souvent par son incapacité à faire la paix fut bien plutôt sa difficulté à stopper le mouvement qui permettait au système de tenir en l’alimentant sans cesse de nouvelles conquêtes et en le maintenant en quelque sorte sous tension.
A l’intérieur, l’œuvre fut immense, idéologiquement très cohérente, et largement pérenne. La prise en compte des nombreux travaux auxquels a donné lieu le bicentenaire de la période napoléonienne qui vient de s’achever et de points de vue étrangers, notamment d’historiens britanniques et italiens, nourrit cette synthèse fluide et agréable à lire.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr