Archives de catégorie : Livres Révolution Française

Les livres consacrés à la période des Cent-Jours.

Histoire des officiers de hussards de l’Ancien Régime – Origine, organisation, vie et campagnes (1693-1792)

Histoire des officiers de hussards de l'Ancien Régime - Origine, organisation, vie et campagnes (1693-1792) - Raymond Boissau
Histoire des officiers de hussards de l’Ancien Régime – Origine, organisation, vie et campagnes (1693-1792) – Raymond Boissau

DATE DE PARUTION : 15/06/2017
EDITEUR : Archives & Culture
COLLECTION : N.C.
EAN : 9782708969698
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 800
POIDS : 1.510 Kg
DIMENSIONS : 17 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Le général Boissau, ancien directeur du Musée de l’Armée, a réalisé de nombreuses recherches sur les hussards de l’Ancien Régime. Il a publié plusieurs livres sur ce thème, dont le Dictionnaire des officiers de hussards de l’Ancien Régime chez le même éditeur, ainsi que des articles dans la Revue historique des armées, Les carnets de la Sabretache et Vivat Hussar.
Présentation de l’éditeur :
Fruit de 25 années de recherches, cet ouvrage très conséquent (plus de 900-1200 ; pages) rassemble l’histoire des hussards de l’Ancien Régime depuis la création de ces régiments en 1693. Si les hussards français doivent leur renommée aux exploits accomplis sous la Révolution et l’Empire, ceux de l’Ancien Régime sont moins connus et très rares sont les ouvrages donnant des renseignements sur les corps antérieurs à 1720.  ; S’appuyant sur un dépouillement minutieux des archives du Service historique de la Défense, ce livre a pour ambition d’offrir au public, de façon détaillée, l’histoire des hussards de 1693  ;(date de leur création) à 1792, leurs combats liés aux guerres du royaume de France et leurs modes de vie.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Vincent Ogé, un héros des Antilles assassiné

Vincent Ogé, un héros des Antilles assassiné - Roman de Eliane Sevran
Vincent Ogé, un héros des Antilles assassiné – Eliane Sevran

DATE DE PARUTION : 08/06/2017
EDITEUR : Via Romana
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782372710701
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 168
POIDS : 0.243 Kg
DIMENSIONS : 14,8 x 21 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Magistrate, Éliane Seuran s’intéresse depuis son plus jeune âge à l’histoire des Caraïbes. Son récit historique d’un héros oublié révèle la Révolution française sous un autre jour, situe l’état des colonies en cette fin du XVIIIe siècle et permet enfin de mieux comprendre comment et pourquoi est née la première république noire de Haïti instaurée par Toussaint Louverture.
Présentation de l’éditeur :
Lorsque le vent de la Révolution atteint les colonies, à Haïti (partie française de Saint-Domingue) un homme de couleur, Vincent Ogé (1755-1791), s’enflamme pour la liberté.
Dans son rêve de Révolution le jeune métis se rend en Europe, rencontre les grands hommes de son temps, Louis XVI, Brissot et Barnave ainsi que l’Anglais Clarkson, fondateur de la Société pour l’abolition de l’esclavage, mais se retrouve vite confronté à la dure réalité de la basse politique parisienne. Les grands principes s’effacent vite devant les petits intérêts financiers.
Gonflé par les magnifiques discours des constituants, il vogue à nouveau vers Haïti et avec la foi du juste et l’enthousiasme de la jeunesse, secondé d’un vétéran du général Rochambeau de la guerre d’Indépendance américaine, métis comme lui, débarque et prend les armes pour défendre les lois de la Révolution dans les colonies.
Mais dans une île où les grands propriétaires ne songent qu’à profiter des troubles pour préserver leur pouvoir, où les blancs, jacobins pour la plupart, ne supportent guère la réussite des métis qui les déclasse et où les esclaves attendent le moment propice pour submerger une Révolution qui n’a libéré que les droits de leurs maîtres, Vincent Ogé, héros de ce livre, fait plus qu’office de chien dans un jeu de quille, il dérange.
Le choc sera terrible et l’injustice odieuse.
Un roman terrible passionnant et véridique de la Révolution française aux colonies.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Noces révolutionnaires – Le mariage des prêtres en France, 1789-1815

Noces révolutionnaires - Le mariage des prêtres en France, 1789-1815 - Xavier Maréchaux
Noces révolutionnaires – Le mariage des prêtres en France, 1789-1815 – Xavier Maréchaux

DATE DE PARUTION : 01/06/2017
EDITEUR : Vendémiaire
COLLECTION : Révolutions
EAN : 9782363581532
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 192
POIDS : 0.214 Kg
DIMENSIONS : 14,5 x 20 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Xavier Maréchaux est professeur d’histoire à la State University of New York. Étudiant de Michel Vovelle à l’Université de Paris I, il a travaillé sous sa direction sur la déchristianisation de l’an II. Ses recherches ont pour objet les processus de sécularisation de la société française, du XVIIIe siècle à nos jours.
Présentation de l’éditeur :
« Je fus au séminaire d’une tristesse qui, à 16 ans, a bien peu d’exemples. » Le célèbre aveu de Charles Maurice de Talleyrand-Périgord, revenant sur les années où sa famille le contraignit à entrer dans les ordres, prend une résonnance particulière à la lecture des milliers de lettres retrouvées dans les archives du légat du pape, le cardinal Caprara, envoyé en France sous le Consulat pour y négocier la « réconciliation » des prêtres mariés pendant la Révolution. Qui étaient ces hommes, révolutionnaires convaincus ou au contraire victimes de la « terreur religieuse », qui à partir de 1791 choisirent de célébrer leurs noces et de renoncer à leurs voeux ? Qui étaient leurs épouses? Comment et de quoi ont-ils vécu, une fois leur union officialisée ? Pourquoi, surtout, une fois la paix civile revenue, la majorité d’entre eux a-t-elle refusé de rentrer dans le sein de l’Église ?
Une analyse psychologique, politique et sociale saisissante, sur l’un des phénomènes les plus méconnus de l’histoire culturelle de la Révolution française.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Marat, l’ami du peuple – Serge Bianchi

Marat, l'ami du peuple - Serge Bianchi
Marat, l’ami du peuple – Serge Bianchi

DATE DE PARUTION : 12/05/2017
EDITEUR : Belin
COLLECTION : Portraits
EAN : 9782410003055
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 416
POIDS : 0.000 Kg
DIMENSIONS : 14 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Indisponible
À propos de l’auteur :
Agrégé, docteur d’Etat, Serge Bianchi est professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Rennes II. Il a publié et dirigé de nombreux ouvrages sur l’histoire politique et culturelle de la Révolution française dont Des révoltes aux révolutions 1770- 1802 (en 2004), Héros et héroïnes de la Révolution française (en 2012).
Présentation de l’éditeur :
Détesté par les uns, adulé par les autres, Jean-Paul Marat est le plus controversé et le plus méconnu des grands acteurs de la Révolution française. Médecin et penseur au temps des Lumières, il subit l’hostilité ou l’indifférence de Voltaire et de Condorcet. Journaliste engagé, Marat illustre l’explosion de la presse d’opinion, le quatrième pouvoir, à travers son quotidien, l’Ami du Peuple, au fil de 685 numéros souvent censurés et publiés dans la clandestinité.
Elu à la Convention, accusé d’aspirer à la dictature, associé à Danton et Robespierre, il est acquitté triomphalement par le Tribunal révolutionnaire, avant d’être assassiné, le 13 juillet 1793, par Charlotte Corday. Après sa mort, sublimée par le tableau de David, commence pour Marat une existence posthume, non moins agitée que la première. Héros d’un culte inouï rendu au  » martyr de la Liberté  » pendant la Terreur, il devient ensuite un anti-héros absolu, victime d’une  » dépanthéonisation  » spectaculaire.
Dès lors, des mythes tenaces, des légendes inconciliables – dorée ou  » maratiste « , d’un côté, noire ou  » anti-maratiste « , de l’autre – s’affrontent et brouillent notre compréhension du personnage. Recentrant les analyses sur les documents et les archives, donnant la parole au principal intéressé, Serge Bianchi se propose de réduire, voire d’abolir, le fossé creusé entre ces mémoires si contrastées et la biographie de celui qui se voulut  » l’Ami du Peuple « .

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Nouvelle histoire des guerres de Vendée

Nouvelle histoire des guerres de Vendée - Jean-Joël Brégeon
Nouvelle histoire des guerres de Vendée – Jean-Joël Brégeon

DATE DE PARUTION : 27/04/2017
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Synthèses historiques
EAN : 9782262044176
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 380
POIDS : 0.714 Kg
DIMENSIONS : 15,6 x 24,1 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Kindle
À propos de l’auteur :
Jean-Joël Brégeon est l’auteur de plusieurs ouvrages dont, chez Perrin, Napoléon et la guerre d’Espagne et 1812. La paix et la guerre.
Gérard Guicheteau, historien et journaliste, est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Les Douleursde la guerre : hommage aux poilus, mutins et fusillés de la Grande Guerre et François Mitterrand : la Résistance et Vichy (J.-C. Gawsewitch éditeur, 2008).
Présentation de l’éditeur :
Une nouvelle lecture des guerres de Vendée…
Les guerres de Vendée, qui courent de 1793 à 1832, ont suscité l’émulation de bien des historiens. Il s’agit d’une guerre civile, la plus sanglante qu’ait connue la France depuis les guerres de Religion au XVIe siècle. La plus féroce jusqu’à nos jours. Faute de mieux, on les a appelées ainsi, car l’épicentre en était le département de la Vendée, mais elles se sont répandues ensuite, touchant presque tout l’Ouest.
L’ambition des auteurs a été d’en proposer une nouvelle lecture qui ne désigne pas les « méchants » pour mieux exalter les « bons ». Les historiens royalistes favorables aux Vendéens ont donné des récits qui jouent de la victimisation pour mieux apitoyer leurs lecteurs. Les historiens républicains, de filiation jacobine, ont minimisé les souffrances des vaincus, souligné leur sauvagerie, pour mieux exalter l’héroïsme des Bleus.
Les guerres de Vendée ont coûté la vie à plusieurs dizaines de milliers de Français. Si les atrocités se rencontrent dans les deux camps, le plus inquiétant est l’apparition d’une idéologie exterminatrice dans les rangs jacobins. Des hommes à Paris (Robespierre, Couthon, Barère…), sur place (Carrier, Turreau, Francastel…) ont trempé dans ce processus sans précédent. Ils l’ont décidé, appliqué et se sont félicités des résultats. Ce fut là comme le péché originel, matriciel, de la République française. Les régimes totalitaires du XXe siècle y puisèrent argumentaires et méthodes.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Victor Hugues – L’ambition d’entrer dans l’Histoire 1762-1826

Victor Hugues - L'ambition d'entrer dans l'Histoire 1762-1826
Victor Hugues – L’ambition d’entrer dans l’Histoire 1762-1826 – Michel Rodigneaux

DATE DE PARUTION : 15/04/2017
EDITEUR : SPM
COLLECTION : Kronos
EAN : 9782917232613
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 614
POIDS : 1.031 Kg
DIMENSIONS : 15 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Michel RODIGNEAUX, juriste, ancien élève du Centre de Perfectionnement aux Affaires (CPA-HEC Paris), a dirigé plusieurs sociétés en Guadeloupe et administré des organismes en outre-mer. Il a représenté l’Agence Française de Développement (AFD) en Nouvelle-Calédonie, à Mayotte, en Haïti, à Saint-Domingue et en Jamaïque.
Spécialiste de l’histoire maritime antillaise aux XVIIIe-XIXe siècles, conférencier, il est invité permanent à l’Académie de Marine et membre de l’Association des descendants de capitaines de corsaires à Saint-Malo. Il a publié : La guerre de course en Guadeloupe ou Alger sous les tropiques, essai, en 2006 ; Le goût du lait sauvage, roman, en 2011.
Présentation de l’éditeur :
Né à Marseille dans une famille de commerçants aisés et mort à Cayenne, Jean-Baptiste Victor Hugues est l’un des conventionnels les plus maudits de son temps. Il incarne pourtant avec brio toute l’histoire de la Révolution française aux Caraïbes. En 1793, Robespierre l’avait nommé accusateur public à Rochefort et à Brest. L’année suivante, c’est en tant que commissaire civil qu’il fut chargé d’aller promulguer aux îles du Vent le décret du 16 pluviôse abolissant l’esclavage. Gouverneur de la Guadeloupe, il va combattre avec succès les Anglais, et déclarer, de sa propre initiative, la guerre aux États-Unis en menaçant le Congrès américain d’envahir la Virginie et la Caroline du Sud pour y soulever les Noirs ; fait peu connu en France, comme la plupart de ses morceaux de bravoure à Saint-Domingue et dans les Amériques.
Il manquait un grand coup de sonde dans les recoins de cet homme sulfureux assoiffé de gloire et d’argent, osant tous les paradoxes, toutes les provocations, toutes les violences, pour servir le Gouvernement français, fût-il républicain, impérial ou royaliste. On découvre ainsi l’origine de ses parents, son adolescence à Marseille, ses activités de marin aux Antilles, de contrebandier à Bogotá, de négociant au Port-au-Prince, de voyageur de commerce au Mexique, sa participation à la guerre d’Amérique, ou ses menées d’agent secret allant au rapport quotidien chez Talleyrand, avant que ce dernier ne le fasse nommer, en 1814, commissaire de Louis XVIII à la démarcation des limites entre la Guyane française et le Brésil.
Cet essai biographique, fondé sur des sources d’archives inédites, permet de découvrir les multiples facettes d’un personnage étonnant, mais c’est aussi une rélexion sur la facilité prodigieuse dont font preuve certains individus ain de tirer le plus grand proit des phénomènes collectifs auxquels ils sont confrontés.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

La révolution hantée – Michel Biard

La révolution hantée
La révolution hantée – Michel Biard

DATE DE PARUTION : 06/04/2017
EDITEUR :Vendémaire
COLLECTION : Révolutions
EAN : 9782363582737
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 204
POIDS : 0.240 Kg
DIMENSIONS : 14,5 x 20 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Professeur d’Histoire de la Révolution française et du monde moderne, directeur du GRHis (Normandie Université, Rouen), Michel Biard a consacré de nombreux ouvrages à l’histoire politique et culturelle de la Révolution française.
Présentation de l’éditeur :
Les premiers à comparaître au tribunal de Lucifer furent les corps décapités de juillet 1789. À partir de ce moment, et tout au long de la Révolution française, les enfers ne désempliront pas… C’est du moins ce que racontent les pamphlets, journaux et images de l’époque qui mirent en scène l’au-delà, sans discontinuer, jusqu’en 1795. Y apparaissent les rives du Tartare et les Champs Élysées, les rencontres de Mirabeau ou Robespierre avec Pluton, Belzébuth ou Cerbère, les galeries des supplices, les sarabandes de démons et autres créatures inquiétantes. Cet imaginaire apocalyptique, qui semble tout droit sorti d’un tableau de Jérôme Bosch, ce fut celui des Français durant ces années dominées par le spectre de la guillotine. C’était une façon d’accorder aux morts une seconde vie, mais aussi d’exorciser l’horreur par le rire. Et d’accéder, ce faisant, à une forme de résilience collective, face à cette violence terrible exercée tout à la fois contre des puissants et des anonymes. Les documents de l’époque en disent long sur les peurs et les traumatismes de ce temps, hanté par la fragilité de la destinée et la précarité des situations les mieux établies…

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Bonaparte en Italie 1796-1797

Bonaparte en Italie 1796-1797
Bonaparte en Italie 1796-1797 – Guglielmo Ferrero

DATE DE PARUTION : 06/04/2017
EDITEUR : Tallandier
COLLECTION : Texto
EAN : 9791021026650
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 288
POIDS : 0.280 Kg
DIMENSIONS : 12 x 18 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Né à Portici en Italie en 1871, Guglielmo Ferrero est mort au mont Pèlerin, près de Genève, en 1942. il avait publié entre 1901 et 1907 une grande histoire de Rome en plusieurs volumes qui le rendit célèbre. Farouchement opposé au fascisme, il dut s’exiler en Suisse où l’université de Genève lui offrit la chaire d’histoire de la Révolution française. Des cours qu’il donna à cette occasion, il fera la matière de deux volumes, Bonaparte en Italie (1936) et Talleyrand à Vienne (1940), qui ne sont pas seulement de grandes études historiques, mais qui proposent en outre une réflexion personnelle profonde sur les tragédies du XXe siècle.
Présentation de l’éditeur :
Les véritables pages de gloire de la Révolution française ont été écrites par un général sorti de nulle part, un héros à l’antique que l’on n’attendait pas. Dans les plaines du Pô, l’artilleur Napoléon Bonaparte est devenu un proconsul reconnu et admiré. Guglielmo Ferrero s’immisça avec brio dans les coulisses de la gloire. Ses thèses, pour le moins audacieuses, invitent à la réflexion. II soupèse, analyse, relativise, éclaire, mais ne retranche rien.
II montre qu’au-delà de la prédestination du héros de cette histoire la campagne d’Italie constitue une rupture profonde dans l’histoire de l’Europe. Après les éblouissantes victoires de Bonaparte, la guerre change de nature au point de bouleverser tous les équilibres diplomatiques et politiques. Ainsi a commencé une « aventure sans limites et sans issue » que l’on ne peut vraiment comprendre ou même aborder sans la lecture de cet essai majeur.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Vendée 1793-1794 – Crime de guerre ? Crime contre l’humanité ? Génocide ? Une étude juridique

Vendée 1793-1794 - Crime de guerre ? Crime contre l'humanité ? Génocide ? Une étude juridique
Vendée 1793-1794 – Crime de guerre ? Crime contre l’humanité ? Génocide ? Une étude juridique

DATE DE PARUTION : 03/02/2017
EDITEUR : Cerf
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782204118842
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 304
POIDS : 0.520 Kg
DIMENSIONS : 15,5 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Diplomate et juriste, Jacques Villemain a travaillé pendant plusieurs années sur les questions de justice et de droit pénal international et sur la guerre de Vendée.
Présentation de l’éditeur :
Si les faits qui se sont produits en Vendée en 1793-1794 avaient lieu aujourd’hui, comment seraient-ils qualifiés
au regard du droit pénal international : crimes de guerre ? crimes contre l’humanité ? crime de génocide ? et qui sont ceux dont la responsabilité pénale devrait être mise en cause ?
Telles sont les questions auxquelles ce livre essaie de répondre.
Une polémique est née aux alentours de la célébration du bicentenaire de la Révolution française à propos d’un « génocide franco-français » qui aurait été commis en Vendée. Ce n’est cependant que dans le courant de la décennie suivante que les crises de l’ex-Yougoslavie et du Rwanda et les violences qu’elles ont engendrées ont donné lieu à l’institution de tribunaux pénaux internationaux spécialisés en 1993 et 1994, puis d’une Cour pénale internationale en 1998 qui ont précisé les concepts de crime contre l’humanité et de crime de génocide et actualisé la jurisprudence sur les crimes de guerre.
« Génocide » est le nom d’un crime. C’est donc par une analyse juridique au regard des normes du Droit précisées par les tragiques expériences du xxe siècle que doivent être complétées, voire révisées, les analyses historiennes sur cette controverse.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Reconnaître les décorations de 1790 à nos jours

Reconnaître les décorations de 1790 à nos jours
Reconnaître les décorations de 1790 à nos jours

DATE DE PARUTION : 02/02/2017
EDITEUR : Archives et culture
COLLECTION : Guides de généalogie
EAN : 9782350772882
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 112
POIDS : 0.245 Kg
DIMENSIONS : 17 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Jean-Pierre Mir : il a publié de nombreux ouvrages sur le premier Empire, notamment sur sa période de prédilection, 1814, et sur les deux guerres mondiales. Collectionneur et président fondateur du groupe « Les Hussards de Lasalle », il participe aux reconstitutions historiques dès leur apparition en France. Il a par ailleurs rédigé les dossiers relatifs aux décorations pour la revue Généalogie facile de Hachette, les Éditions Autrement et la Revue française de généalogie.
Présentation de l’éditeur :
On peut s’intéresser aux décorations pour de multiples raisons. D’abord en tant que décoré. Car l’histoire de la distinction qui vous a été remise devient une partie de votre histoire personnelle. Ensuite en tant collectionneur, puisque les médailles constituent, avec leurs rubans, de beaux objets à conserver. Aussi en tant qu’historien, parce que les décorations racontent visuellement une histoire militaire et sociale, qu’elles évoquent une époque déterminée et des titulaires qui ont pu marquer leur temps. Enfin en tant que généalogiste. Ils sont de plus en plus nombreux aujourd’hui ceux qui cherchent, à travers une médaille retrouvée dans un grenier, à étoffer un pan de leur histoire familiale et à compléter leur arbre avec des informations biographiques nouvelles liées à l’obtention de la distinction.
Cet ouvrage veut répondre aux attentes de ces différents publics. D’abord en leur permettant d’identifier facilement les décorations : elles sont ici reproduites en couleur avec leur bélière et leur ruban, pour être reconnues plus rapidement. Elles sont aussi présentées de façon quasi exhaustive, médailles associatives incluses, depuis la Révolution jusqu’en 1990. Ensuite en racontant pour chaque distinction l’histoire de sa création, de ses évolutions, mais aussi de sa suppression éventuelle, ainsi que les motifs pour lesquels elle pouvait être attribuée. Enfin en indiquant au fil des pages et des chapitres comment il est possible d’en apprendre davantage sur le titulaire de telle ou telle décoration, et en précisant aussi dans quels fonds d’archives des documents complémentaires peuvent épauler une recherche biographique ou généalogique.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr