Archives de catégorie : Livres Second Empire

Les livres consacrés à la période du Second Empire.

[A paraître] Napoléon III – Alain Frerejean

Napoléon III - Alain Frerejean
Napoléon III – Alain Frerejean

DATE DE PARUTION : 29/03/2017
EDITEUR : Fayard
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782213701424
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 392
POIDS : 0.684 Kg
DIMENSIONS : 15,3 x 23,6 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Kindle
À propos de l’auteur :
Alain Frerejean est l’auteur de nombreuses biographies, parmi lesquelles notamment Napoléon IV, un destin brisé (Albin Michel, 1997), Napoléon en mer : un feu roulant de questions (Éditions de la Bisquine, 2015) et C’était Georges Pompidou (Fayard, 2011).
Présentation de l’éditeur :
Louis-Napoléon Bonaparte n’est pas seulement notre premier président de la République. Il est aussi l’inventeur des voyages présidentiels, de la propagande, des grands défilés. Du contact avec la France profonde. Avec ses yeux mi-clos, son visage impénétrable, il agit en homme masqué. Déguisé en valet de sa mère pour échapper à la police autrichienne. En maçon pour s’évader de prison. En héritier des Bonaparte pour se faire élire président.
En président de la République pour la renverser. En soutien du pape et grand bâtisseur d’églises pour gagner l’appui des curés et de leurs fidèles, alors qu’il ne croit ni à Dieu ni à diable. Or voilà que tout se retourne contre lui. Est-ce l’effet de ses troubles de santé ? De l’influence néfaste d’une épouse ambitieuse ? Cette vie, véritable comédie du pouvoir caricaturée à l’envi, ne doit pas faire oublier les embellissements de Paris, le Paris de l’eau courante, des squares et des Expositions universelles.
Ni l’acquisition de Nice et de la Savoie. La création d’une France moderne, avec ses chemins de fer, l’éclairage au gaz, une industrie en progrès foudroyants et une agriculture florissante. Elle ne doit pas non plus occulter l’image d’Epinal, la fête impériale où la France entière applaudit les pantalons rouges et les cuirasses étincelantes.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Les deux sièges de Paris 1870-1871

Les deux sièges de Paris 1870-1871
Les deux sièges de Paris 1870-1871 – André Bourachot et Henri Ortholan

DATE DE PARUTION : 05/12/2016
EDITEUR : Bernard Giovanangeli
COLLECTION : Second Empire et guerre de 1870
EAN : 9782758701743
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 528
POIDS : 0.865 Kg
DIMENSIONS : 16 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
André Bourachot, saint-cyrien, officier du génie, général de corps d’armée (2e section), est breveté de l’enseignement militaire supérieur. Il est notamment l’auteur d’un Camp retranché de Paris, 1792-1940.
Henri Ortholan, saint-cyrien, officier du génie, colonel (e.r.) est docteur en histoire. Il est l’auteur notamment d’une trilogie sur les armées de la Défense nationale.
Présentation de l’éditeur :
Paris, capitale de la France, subit deux sièges consécutifs, de l’automne 1870 au printemps 1871. Le premier est d’ailleurs davantage un blocus qu’un siège, celui qu’établissent les Prussiens et leurs alliés pendant la guerre qui les oppose à la France. Le second est un véritable siège en règle mené par une armée française reconstituée pour reconquérir Paris soulevé dans un contexte révolutionnaire latent depuis la fin de l’Empire, mais exacerbé par l’armistice du 28 janvier 1871. En abordant ces deux sièges comme un tout, il est possible de les mettre en perspective l’un par rapport à l’autre et de les placer dans le cadre plus général de l’histoire de Paris. Ces deux sièges présentent des similitudes et des différences et sont souvent militairement plus complémentaires que ce que l’historiographie décrit habituellement. En ce sens il y a chaque fois, d’un côté, Paris capitale de la France et, de l?autre, la province, qui rarement s’entraident, au mieux s’ignorent et, le plus souvent, s’affrontent. Cet affrontement s?est terminé en 1871 dans le sang et les destructions. Cette étude, qui s’intéresse tout particulièrement à Paris comme capitale se prévalant d?une longue tradition insurrectionnelle, conduit, bien au-delà des opérations militaires, à une réflexion sur les causes de la Commune.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

La cour impériale sous le Premier et le Second Empire

La cour impériale sous le Premier et le Second Empire - Jacques-Olivier Boudon
La cour impériale sous le Premier et le Second Empire – Jacques-Olivier Boudon

DATE DE PARUTION : 01/12/2016
EDITEUR : SPM
COLLECTION : Institut Napoléon
EAN : 9782917232637
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 176
POIDS : 0.235 Kg
DIMENSIONS : 16 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Format Kindle
À propos de l’auteur :
Ont contribué à cet ouvrage: Éric Anceau, Jacques-Olivier Boudon, Pierre Branda, Bernard Chevallier, Vincent Haegele, Jehanne Lazaj, Xavier Mauduit, Natalie Petiteau, Olivier Varlan, Charles-Éloi Vial, Laetitia de Witt.
Présentation de l’éditeur :
Avant même la proclamation de l’Empire, en 1804, Napoléon Bonaparte s’entoure d’une cour qui joue un rôle essentiel dans la transformation monarchique du régime et contribue ensuite à l’enraciner dans le pays mais aussi au regard de l’Europe. S’inspirant du modèle de son oncle, Napoléon III en usera de même en redonnant tout son lustre à la cour qu’il installe à partir de 1852. Or longtemps, l’historiographie a négligé la cour impériale comme appartenant à un passé révolu. Au mieux les historiens s’y intéressaient pour y traquer les petites intrigues nouées autour des souverains ou pour évoquer la « fête impériale ». En réalité, la cour des deux empires revêt une importance considérable non seulement dans la construction d’une monarchie modernisée, même si elle s’inspire des modèles du passé, mais aussi dans la fondation d’une quatrième dynastie qui a besoin de se créer une clientèle et de se donner à voir. La politique du faste qui découle de la reconstruction de la cour en est une illustration.
Au-delà des fastes et des fêtes que ces deux cours impériales ont engendrés, il s’agira de comprendre son fonctionnement, les institutions qui la régissent, les hommes et les femmes qui l’animent, les lieux où elle se déploie. Enfin une interrogation particulière sera portée au rôle politique, voire diplomatique, que joue la Cour sous le Premier et le Second Empire. Cette approche croisée vise à reconsidérer le poids des cours monarchiques dans la France du XIXe siècle et s’inscrit dans le cadre du renouveau des études sur ce champ de recherche.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Le coup d’Etat du 2 décembre 1851 – Patrick Lagoueyte

Le coup d'Etat du 2 décembre 1851
Le coup d’Etat du 2 décembre 1851 par Patrick Lagoueyte

DATE DE PARUTION : 17/11/2016
EDITEUR : CNRS
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782271086549
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 354
POIDS : 0.506 Kg
DIMENSIONS : 15 x 23 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Format Kindle
À propos de l’auteur :
Professeur agrégé et docteur en histoire, Patrick Lagoueyte est notamment l’auteur de La vie politique en France au XIXe siècle (1989).
Présentation de l’éditeur :
Ce livre présente une étude originale et complète d’un événement pourtant fréquemment étudié : le coup d’Etat du 2 décembre 1851, organisé par Louis Napoléon Bonaparte contre les institutions républicaines dont il était le premier président élu au suffrage universel masculin. Une étude originale parce qu’à la différence de celles qui l’ont précédée, elle ne se limite pas aux organisateurs du coup, le Prince-Président, Morny et Maupas.
Elle décrit en effet l’opération et sa contestation dans son ampleur nationale, avec la diversité des situations provinciales. Longtemps ignorés, les relais locaux sont au coeur du travail de Patrick Lagoueyte qui restitue leur action : préfets, militaires, magistrats, etc. Une étude complète car elle ne s’intéresse pas seulement aux journées du coup d’Etat, mais s’étend aux premiers mois qui le suivent.
Débordant d’initiatives, le futur Napoléon III jette alors les bases d’une dictature destinée à éradiquer l’opposition républicaine. Marquée par un recul politique et par une justice d’exception, cette époque est aussi celle d’une accélération de l’entrée de la France dans l’ère de la communication et de la modernité.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Chirurgien de Napoléon III – Auguste Nélaton (1807-1873) ou La Guerre de 70 aurait-elle pu être évitée ?

Chirurgien de Napoléon III - Auguste Nélaton (1807-1873) ou La Guerre de 70 aurait-elle pu être évitée ?
Chirurgien de Napoléon III – Auguste Nélaton (1807-1873) ou La Guerre de 70 aurait-elle pu être évitée ?

DATE DE PARUTION : 15/11/2016
EDITEUR : SPM
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782917232545
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 370
POIDS : 0.530 Kg
DIMENSIONS : 18,5 x 29 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Format Kindle
À propos de l’auteur :
Denis HANNOTIN, ingénieur de l’École navale, après une première carrière dans la Marine nationale, en a effectué une seconde, dans les services au sein de grandes entreprises internationales et dans les organisations professionnelles. Désormais, il se consacre à l’Histoire : c’est ainsi qu’avec Christine Moissinac, il a co-écrit un Antoine-Rémy Polonceau (1778-1847) – Un homme libre – Un ingénieur au parcours éclectique, édité aux Presses des Ponts en 2011, et qu’après avoir obtenu un master 2 d’Histoire à la Sorbonne (Paris IV), il a publié en 2014 aux Éditions Christian un Jean-François-Constant Mocquard (1791-1864), chef de cabinet de Napoléon III.
Avant Propos : Eric Anceau.
Préface : Dr. Judet.
Postface : Francis Choisel.
Présentation de l’éditeur :
Auguste Nélaton suit l’Empereur depuis 1864 et est nommé « Chirurgien ordinaire » en 1866 et « Chirurgien Consultant des Maisons Impériales Napoléon » en 1869. Le retrouver ici, c’est partager avec lui les souffrances qu’a connues Napoléon III des années 1860 jusqu’à ce funeste 9 janvier 1873 et partager ses inquiétudes et ainsi prendre conscience des lourdes responsabilités de tout médecin en charge de la santé d’un chef d’Etat.
En l’occurrence, comment ne pas s’interroger sur celle de Napoléon III face au contexte politique international à la veille de cette guerre de 1870.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

D’une guerre à l’autre – Que reste-t-il de 1870-1871 en 1914 ?

D'une guerre à l'autre - Que reste-t-il de 1870-1871 en 1914 ?
D’une guerre à l’autre – Que reste-t-il de 1870-1871 en 1914 ?

DATE DE PARUTION : 08/09/2016
EDITEUR : Riveneuve
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782360133406
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 450
POIDS : 1,393 Kg
DIMENSIONS : 21 x 21 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Sous la direction de Jean-François Chanet (Sciences-Po Paris), François Cochet (Université de Lorraine, Metz), Olivier Dard (Université de Paris Sorbonne, Paris IV), Eric Necker (Musée de le Guerre de 1870 et de l’Annexion) Jakob Vogel (Sciences-Po Paris).
Présentation de l’éditeur :
Mettre en relation la guerre de 1870 et la Première Guerre mondiale, en dépassant une historiographie ancienne qui s’est développée dans un cadre essentiellement national ; tel est le propos du présent ouvrage, fruit d’un colloque international qui s’est tenu à Gravelotte en 2014, au Musée départemental de la Guerre de 1870 et de l’Annexion. Cette réévaluation des rapports entre ces deux guerres de 1914 et 1870 est abordée à travers différentes pistes comme les relations internationales et les idées politiques, les aspects militaires que ce soit la doctrine militaire ou la comparaison entre les combats de 1870 et les première campagnes d’août 1914, la mémoire de la guerre de 1870, la religion, ou encore la représentation artistique.
Cette mise en relation des deux conflits se présente ainsi comme une introduction et un fondement aux nouvelles perspectives de recherche que motive la célébration du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Le ministère du faste – La Maison de l’empereur Napoléon III

Le ministère du faste - La Maison de l'empereur Napoléon III
Le ministère du faste – La Maison de l’empereur Napoléon III

DATE DE PARUTION : 31/08/2016
EDITEUR : Fayard
COLLECTION : Lieux et expressions pouvoir
EAN : 9782213701530
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 448
POIDS : 0,665 Kg
DIMENSIONS : 15,3 x 23,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Format Kindle
À propos de l’auteur :
Agrégé d’histoire, Xavier Mauduit est coauteur d’émissions et chroniqueur sur France Inter. Il a notamment publié L’Homme qui voulait tout. Napoléon, le faste et la propagande (Autrement, 2015). Sa thèse de doctorat dont est issu le présent livre a reçu le prix Mérimée en 2013.
Présentation de l’éditeur :
Longtemps après la chute de 1870, le souvenir du faste du Second Empire était encore vif dans les esprits, suscitant tout autant fascination et condamnation. Cette  » légende noire  » s’est cependant construite sur une réalité : l’importance accordée à la théâtralité du pouvoir napoléonien, gage de prospérité. Au coeur de cette mise en scène du pouvoir se trouve une institution : la Maison de Louis-Napoléon Bonaparte.
A la faveur d’un formidable travail d’archives, Xavier Mauduit livre une enquête inédite sur une institution inspirée des grandes cours royales de l’Ancien Régime, mais devant répondre aux exigences d’un temps nouveau (proximité avec le peuple, ascension de la bourgeoisie, économie budgétaire). L’auteur suit pas à pas ces hommes et ces femmes, dignitaires, employés, domestiques, qui participèrent à l’effort de légitimation du pouvoir de celui qui fut premier président de la République française puis empereur.
Rivalités, logiques de carrières, jusqu’aux conditions de travail, Xavier Mauduit dresse un riche tableau social de cette Maison. Mais il lui rend surtout son rôle politique : en effet, la maison de l’empereur ne fut pas seulement l’institution en charge de l’organisation des divertissements du régime, elle participa, de ce fait, à la mise en place d’une véritable politique de l’image, essentielle pour le Second Empire.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Les couleurs et la mitraille

Les couleurs et la mitraille
Les couleurs et la mitraille

DATE DE PARUTION : 10/03/2016
EDITEUR : Editions Le Passage
COLLECTION : Littérature
EAN : 9782847423280
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 168
POIDS : 0,220 Kg
DIMENSIONS : 14 x 20,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Agrégée de lettres classiques, docteur ès lettres, Anne Martin-Fugier est l’auteur de nombreux essais sur la vie sociale et culturelle française au XIXe siècle (La Place des bonnes, La Vie d’artiste au XIXe siècle) et de plusieurs romans historiques (Les Exils de la princesse, Une nymphomane vertueuse).
Présentation de l’éditeur :
Septembre 1870 : l’étau prussien se referme, Paris est assiégé. De nombreux peintres s’engagent dans la Garde nationale. Parmi eux, Henri Regnault, beau jeune homme déjà célèbre pour son pinceau mais aussi pour sa voix, et son fidèle ami Georges Clairin, « Jojotte ». Tous deux risquent leur vie pour tenter de briser le siège, au grand dam de la fiancée du « petit Regnault », Geneviève Bréton, une jeune femme cultivée et exaltée, fille d’un éditeur engagé, amoureuse éperdue de l’artiste.
Autour de ces personnages, Paris affamé et gelé pendant l’hiver 1870 ; l’horreur de la Commune au printemps 1871 ; les peintres, Manet, Courbet, Degas, Bazille ; les musiciens, Augusta Holmès, Saint-Saëns ; les écrivains, Gautier, Hugo ; les comédiens, Sarah Bernhardt, Mounet-Sully, unis durant cette page tragique de l’histoire de France. Dans son nouveau roman, Les Couleurs et la mitraille, Anne Martin-Fugier dresse la fresque palpitante d’une ville qui résiste.

Puebla, 5 mai 1862 – Le jour où est née la nation mexicaine – Emmanuel Dufour

Puebla 5 mai, 1862 - Le jour où est née la nation mexicaine
Puebla 5 mai, 1862 – Le jour où est née la nation mexicaine

DATE DE PARUTION : 01/01/2016
EDITEUR : L’Harmattan
COLLECTION : Horizons Amériques Latines
EAN : 9782343075617
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 230
POIDS : 0,270 Kg
DIMENSIONS : 13 x 21 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Emmanuel Dufour est diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Toulouse et de l’Université Toulouse-le Capitole.
Il consacre ses travaux de recherche historique à la période qui s’étend de la Régence à la fin de la Première Guerre mondiale.
En 2012, il a publié une biographie : Aymard de Foucauld, de Saint-Cyr et Saumur à la Campagne du Mexique, itinéraires d’un officier de cavalerie du Second Empire – La Louve Éditions.
Présentation de l’éditeur :
Le 5 mai 1862 le corps expéditionnaire français échoue dans sa tentative de s’emparer de la cité de Puebla, verrou stratégique placé sur la route de Mexico. Les pertes éprouvées, l’épuisement des munitions, l’éloignement de la France, obligent la colonne Lorencez à se retirer. « C’est le fait de la guerre de voir quelques revers obscurcir d’éclatants succès » écrit alors Napoléon III au général de Lorencez, brillant vainqueur aux Cumbres comme à la Barranca Seca mais rapidement remplacé par le général Forey.L’armée mexicaine a repoussé « les premiers soldats du Monde » et a remporté le plus grand succès militaire de son Histoire sur une armée étrangère. Le Cinco de Mayo atteint dès lors la dimension d’un mythe dont la commémoration fervente et patriotique se perpétue jusqu’à nos jours outre-Atlantique. Emmanuel Dufour nous entraîne à la suite de la colonne Lorencez, au coeur du lointain Mexique, jusqu’aux côtés des défenseurs de Puebla. Il nous présente les acteurs, illustres ou anonymes, d’un affrontement court mais intense dont il décompose avec précision les différentes phases.Croisant des sources multiples, anciennes comme issues de l’historiographie moderne, l’auteur tente de cerner la vérité d’une bataille méconnue en Europe pour en proposer une vision médiane : entre réalité des faits et exagération mythique, entre immémoration pudique et sacralisation exacerbée de son souvenir.
Table des matières :
Avant-propos : Le Valmy mexicain
Chapitre I : En marche vers Puebla
Chapitre II : L’approche
Chapitre III : La veillée d’armes
Chapitre IV : Le silence
Chapitre V : L’affrontement
Chapitre VI : La tourmente
Chapitre VII : L’expectative
Chapitre VIII : La retraite
Chapitre IX : Le mythe
Index des patronymes
Bibliographie
Remerciements

Dictionnaire des généraux du Second Empire

Dictionnaire des généraux du Second Empire
Dictionnaire des généraux du Second Empire

DATE DE PARUTION : 25/09/2015
EDITEUR : Anovi
COLLECTION : N.C.
EAN : 9782914818841
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 736
POIDS : 0,000 Kg
DIMENSIONS : 21 x 27 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Alexandre Gourdon est spécialiste du corps des officiers des Premier et Second Empire. Déjà auteur d’un ouvrage de référence sur les Autographes des généraux et amiraux de la Révolution et de l’Empire, il a récemment publié aux éditions Bernard Giovanangeli une biographie du général Bourbaki.
Vincent Rolin est historien militaire spécialiste notamment de l’histoire de la cavalerie. Il est l’auteur de nombreux livres et articles sur les cuirassiers et les hussards.
Présentation de l’éditeur :
Parmi les grands serviteurs et acteurs du Second Empire figurent les généraux. Pourtant ces hommes, dont les carrières sont généralement dignes des plus grands récits épiques, sont mal connus. Ce dictionnaire biographique, publié après dix années de recherches, est une somme exceptionnelle, qui rassemble les notices de plus de 600 officiers ayant porté les étoiles entre 1851 et 1870. Des plus célèbres, comme Mac-Mahon ou Bazaine, aux plus obscurs, aucun n’est oublié et tous sont traités avec le même souci du détail et de l’exactitude.
Aux textes précisant les états de service, les décorations, les commandements et les services rendus s’ajoutent, pour nombre d’entre eux, le portrait photographique. Ce dictionnaire est un outil indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à l’Histoire et plus précisément à l’Histoire militaire ou à celle du Second Empire. Ce dictionnaire est un monument, une référence absolue qui est appelée à faire date.
Sans équivalent, il constitue pour le Second Empire le pendant du dictionnaire de Georges Six (publié vers 1930 et plusieurs fois réédité depuis) pour le Premier.