Général baron Jean-Marie Tissot (1772-1832) – Du Pays de Gex à Valence, en passant par l’Italie, l’Albanie, Constantinople, la Bérézina, La Corogne…

Général baron Jean-Marie Tissot (1772-1832)
Général baron Jean-Marie Tissot (1772-1832)

DATE DE PARUTION : 01/06/2014
EDITEUR : Société des écrivains
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782342023152
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 406
POIDS : 0,568 Kg
DIMENSIONS : 14,5 x 21 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Geneviève Martin-Clavel, née en 1947 à Lagnieu (Ain), professeur d’histoire-géographie, puis Principal de Collège, est l’épouse de Paul-Louis Martin, descendant des familles Tissot-Martin du Pays de Gex, à la fois par son père et par sa mère.
Présentation de l’éditeur :
Natif du pays de Gex, Jean-Marie Tissot va servir sous la République, l’Empire, la Restauration, avec La Fayette, Bonaparte, Eugène de Beauharnais, le duc d’Angoulême, dans la 6e demi-brigade de ligne, le 92e régiment d’infanterie de ligne, puis le 37e. Il sillonne l’Europe: Valmy, la Vendée, l’Italie, l’Albanie, l’Allemagne, la Russie, l’Espagne…
À partir d’archives familiales, militaires, administratives, l’auteur a reconstitué la carrière du général Tissot, dont le fait d’armes le plus marquant est sa conduite exemplaire lors de la bataille de Préveza, en 1798, ce qui ne l’empêcha pas de connaître le bagne d’Ali Pacha à Constantinople.
Avec cette biographie détaillée et richement documentée consacrée à J.-M. Tissot, G. Martin-Clavel fait oeuvre double. D’une part, elle attire enfin dans la lumière l’action et les mérites d’un homme qui vécut au rythme mouvementé de l’histoire de France. D’autre part et corrélativement, elle apporte, à partir de sources nombreuses et parfois inédites, un regard nouveau et vivant sur cette période. Plus qu’un hommage rendu à un être dont on ne peut que constater le courage et le dévouement, cet ouvrage est sans doute un moyen de revisiter, de manière singulière, quelques décennies françaises faites de grandeurs et de désillusions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *