Guerre et armées napoléoniennes – Nouveaux regards

Guerre et armées napoléoniennes - Nouveaux regards
Guerre et armées napoléoniennes – Nouveaux regards

DATE DE PARUTION : 10/10/2013
EDITEUR : Nouveau Monde
COLLECTION : La bibliothèque Napoléon
EAN : 9782365838511
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 562
POIDS : 0,662 Kg
DIMENSIONS : 14,1 x 22,6 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Professeur à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne, Hervé Drévillon est également directeur du domaine histoire de la défense et de l’armement à l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire, Conservateur du patrimoine au Service historique de la Défense, où il est en charge des archives anciennes de la Guerre, Bertrand Fonck est docteur en histoire de l’université de Paris-Sorbonne. Responsable des fonds privés napoléoniens du Service historique de la Défense, Michel Roucaud est spécialiste de l’histoire militaire de la Révolution et l’Empire.
Présentation de l’éditeur :
Depuis quelques années, l’historiographie française des guerres napoléoniennes connaît un véritable renouveau. Enrichis par la prise en compte des phénomènes transnationaux et le dialogue avec les travaux menés à l’étranger, de nouveaux champs de recherche ont été défrichés. Les ambitions de l’histoire totale du fait militaire et de l’histoire culturelle ont ainsi rejoint celles de l’histoire sociale des armées, de l’histoire institutionnelle ou de la nouvelle histoire-bataille.
S’appuyant sur une relecture des sources les plus variées, les spécialistes ici réunis apportent une lumière nouvelle sur les campagnes de la Grande Armée et l’expérience vécue par les hommes qui servirent sous ses aigles : conscription et emploi des effectifs, bataille et guerre de siège, renseignement et contre-guérilla, mort et captivité, propagande et rapport aux sociétés civiles… Ils proposent ici une approche renouvelée du système de guerre napoléonien, mais aussi de la légende et de la mémoire des guerres de l’Empire.
Ce volume propose ainsi un bilan d’étape sur les acquis de l’historiographie la plus récente et les nouvelles dynamiques de la recherche. A travers une meilleure appréciation du rôle de l’armée et du fait militaire, il ouvre sur une compréhension approfondie de l’Empire dans son ensemble et des rapports entre guerre, politique et société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *