La campagne de 1814, récit et lieux de mémoire – Le jugement de Clausewitz – Les rapports entre populations et troupes alliées

La campagne de 1814, récit et lieux de mémoire - Le jugement de Clausewitz
La campagne de 1814, récit et lieux de mémoire – Le jugement de Clausewitz

DATE DE PARUTION : 26/06/2014
EDITEUR : Books on Demand Editions
EAN : 9782322025060
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 152
POIDS : 0,275 Kg
DIMENSIONS : 17 x 22 cm
FORMAT NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Jean-Louis Peudon est né en 1937. Il enseigne l’histoire de 1966 à 1997 en collège et lycée de l’agglomération troyenne. Il est membre de l’Association des Professeurs d’Histoire et de géographie et de plusieurs associations dont l’objectif est de promouvoir le patrimoine local, notamment de Troyes, l’une des premières, en France, à avoir été distinguée par le label ville d’art et d’histoire. En 2003, il publie Aux origines d’un département, l’Aube en Champagne qui reçoit le prix du Conseil Général, puis en 2011 Villes et villages de l’Aube de la Préhistoire à nos jours, deux ouvrages accompagnés de nombreuses cartes et illustrations. Il est réalisateur de films d’intérêt historique et géographique.
Présentation de l’éditeur :
La campagne de 1814 a duré trois mois de janvier à mars, confrontant l’armée de Napoléon à l’Europe coalisée. L’étude qui en est faite dans ce livre distingue trois parties. La première partie retrace le déroulement au jour le jour de la campagne et accompagne ce récit de cartes représentant le déplacement des armées. Le panorama des principales batailles figure sur des extraits des cartes de Cassini, ces cartes sur lesquelles Napoléon établissait ses plans de bataille.
Sur l’initiative de plusieurs associations célébrant le souvenir de l’Empereur les sites de mémoire matérielle se sont multipliés depuis les années 1960. Dans ce livre, ils illustrent les principales batailles. Une liste exhaustive en est dressée en introduction de l’ouvrage et fait l’objet d’une présentation commentée dans un DVD qui peut être commandé sur le site de l’auteur. La seconde partie présente le jugement que Carl Clausewitz a porté sur la campagne de 1814 tant sur la stratégie des coalisés que sur celle de la défense napoléonienne.
L’auteur, dont les écrits sont une base majeure de la théorie stratégique moderne, et ont été lus par les plus grands acteurs des guerres du XXe siècle, considère cette campagne comme exemplaire pour la réflexion sur la guerre. La troisième partie s’intéresse aux relations entre les troupes alliées et les populations envahies. L’impact démographique, matériel, est analysé en Brie et Champagne. Dans le département de l’Aube, situé sur la route d’invasion de l’armée de Bohême, la plus nombreuse, et celle qui a effectué le plus de marches et contremarches, de nombreux témoignages, recueillis dès la fin de la campagne, montrent l’ampleur des ravages.
Les archives locales font connaître la répartition des réparations accordées sous la Restauration. Courte mais localisée sur quelques départements, la campagne de 1814 y a fortement marqué les esprits et nourri une abondante légende après les Cent Jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *