Le maréchal Bessières – Le Bayard de la Grande Armée

Le maréchal Bessières - Le Bayard de la Grande Armée - Marc Cornet
Le maréchal Bessières – Le Bayard de la Grande Armée – Marc Cornet

DATE DE PARUTION : 15/10/2017
EDITEUR : Soteca
COLLECTION : NC
EAN : 9782376630043
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 82
POIDS : 0.270 Kg
DIMENSIONS : 21 x 29,8 x 0,3 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Passionné par l’histoire de France, Marc Cornet a fait du Premier Empire sa période de prédi- lection. Lui-même militaire dans l’armée de terre puis dans la gendarmerie, il s’est plu à étudier cette glorieuse période de notre histoire et notamment les grands personnages qui gravitaient autour de l’Empereur. Biographe du maréchal Grouchy dont il a réhabilité la mémoire dans un ouvrage récent, il s’est intéressé aujourd’hui au maréchal Bessières qui, avec Murat et Grouchy, fut l’un des plus fameux cavaliers de l’Empire.
L’auteur est actuellement en poste dans une brigade de gendarmerie départementale d’Ile de France.
Présentation de l’éditeur :
Comparer le maréchal Bessières à Bayard peut paraître présomptueux, mais il n’en est rien. A son époque, Bessières fut un chevalier au sens propre du terme tant il en avait l’attitude, l’âme aussi et l’Empereur l’avait parfaitement jugé en le comparant au célèbre capitaine de François Ier. Jeune garde royal, fidèle à ses engagements, il mettra un point d’honneur à protéger la famille royale lors de l’invasion des Tui- leries le 10 août 1792.
Par la suite, il fera allégeance à Bonaparte puis à l’Empereur. Seule la mort le dé- liera de son serment. Avec Lannes, il mettra sur pied la Garde des Consuls, puis la Garde Impériale dont il commandera tou- jours la cavalerie. Présent à toutes les batailles de l’Empire, il secondera efficacement l’Empereur, même en son absence comme à Medina del Rio Seco où il infligera une sévère défaite aux Espagnols.
A Essling en mai 1809, avec Lasalle, Nansouty, Espagne, il épuisera sa cavalerie par des charges qui per- mettront aux divisions françaises de se replier sur l’île Lobau. Bessières était aimé de ses soldats et respecté de ses adversaires. Gouverneur des provinces du Nord de l’Espagne, il fera l’unanimité auprès de la population qu’il saura ménager des affres de la guerre. Pendant la retraite de Russie, à la Bérézina, il recueillera un enfant dont la mère venait de mourir.
L’Empereur regrettera de ne pas avoir eu Bes- sières à ses côtés à Waterloo, car selon lui, il aurait décidé de la victoire avec sa cavalerie.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Une réflexion sur « Le maréchal Bessières – Le Bayard de la Grande Armée »

  1. A L’AUTEUR
    parle t il du petit mameluk ramené d’Egypte par Bessieres et qui lui sauva la vie a smolenks en 1812 il se nommait mirza que devint il apres la mort du marechal ?
    Parle t il, egalement de la petite danseuse de l opera qui fut son amie jusqu a sa fin VIRGINIE ONEILLE PLUS QUE L ON SAIt?
    CORDIALEMENT

Répondre à QUENTIN ROGER Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *