Napoléon, une enfance corse – Michel Vergé-Franceschi

Napoléon, une enfance corse
Napoléon, une enfance corse

DATE DE PARUTION : 30/04/2014
EDITEUR : Larousse
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782035901620
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 439
POIDS : 0,476 Kg
DIMENSIONS : 12,5 x 19,2 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Professeur à l’université de Tours, Michel Vergé-Franceschi est l’auteur d’une Histoire de Corse et d’une biographie de Pascal Paoli, ouvrages couronnés par l’Académie française. Son Sampiero Corso a reçu le Prix du Livre de la Région corse. Il a aussi publié le Voyage en Corse, anthologie de tous les voyageurs venus dans l’île de l’Antiquité à nos jours, récompensé par le Prix du Livre corse.
Présentation de l’éditeur :
« Cette île de Corse, si éloignée de la civilisation de l’Europe, si différente de la barbarie d’Afrique, a ouvert des fenêtres sur mon intelligence, m’a fait entrevoir d’autres rapports ». Ainsi s’exprime Napoléon au soir de sa vie. Pourtant, longtemps, les travaux sur Napoléon se sont contentés de signaler l’enfance corse pour mieux l’oublier ensuite, comme si ces années de jeunesse n’avaient en rien marqué la vie et la pensée de l’Empereur des Français.
Or, comme l’écrit Jean Tulard, dans son avant-propos, « on ne peut comprendre la personnalité de Napoléon si on le coupe de ses origines ». Explorer le contexte politique de l’île à l’époque, ressusciter les mentalités du temps, ou bien encore analyser les coutumes ancestrales, tel est l’objet de ce livre, qui nous permet de comprendre comment s’est formé le génie napoléonien. C’est également l’occasion de redonner toute sa place et son importance à Letizia Bonaparte, « madame Mère », dont Napoléon disait qu’il lui devait toute sa fortune et tout ce qu’il avait fait de bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *