Dictionnaire des institutions du Consulat et de l’Empire

Dictionnaire des institutions du Consulat et de l'Empire
Dictionnaire des institutions du Consulat et de l’Empire

DATE DE PARUTION : 09/02/2017
EDITEUR : Tallandier
COLLECTION : Dictionnaires et atlas
EAN : 9791021023406
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 784
POIDS : 0.863 Kg
DIMENSIONS : 15 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Thierry Lentz, 53 ans, historien, est le directeur de la Fondation Napoléon et l’un des meilleurs spécialistes de Napoléon et de l’Empire. Parmi ses nombreux ouvrages, on lui doit notamment Une Nouvelle Histoire du Premier Empire en 4 tomes (éd Fayard), l’édition des Mémoires de Napoléon (éd Tallandier). Dernier livre paru : Napoléon et le Congrès de Vienne.
Présentation de l’éditeur :
Préfets, Conseil d’État, Légion d’honneur, Gardes champêtres, Trésor public, Dépôt d’étalons, Palmes académiques, Grand maréchal du palais, Napoléon a modernisé ou créé de toutes pièces les institutions et structures administratives de la France.
Aucun dictionnaire n’est exclusivement consacré aux institutions de l’État napoléonien ; aucun ouvrage ne donne les informations nécessaires à la connaissance des entités politiques, administratives ou de cour. À travers près de 800 entrées, le présent ouvrage comble cette lacune. Accessible et simple d’utilisation, il nous invite à une redécouverte originale de nos institutions, un parcours inédit dans les coulisses du pouvoir. Il est complété des neuf principaux textes constitutionnels, de cartes et de tableaux.
C’est pour tout curieux comme pour tout spécialiste un véritable livre de chevet.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Napoléon et De Gaulle – Deux héros français

Napoléon et De Gaulle - Deux héros français
Napoléon et De Gaulle – Deux héros français

DATE DE PARUTION : 09/02/2017
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Essais historiques
EAN : 9782262063986
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 400
POIDS : 0.535 Kg
DIMENSIONS : 14 x 22,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Format Kindle
À propos de l’auteur :
Professeur à l’EHESS, Patrice Gueniffey a notamment publié Le nombre et la raison (1993), La politique de la Terreur, Essai sur la violence révolutionnaire (2000). Sa récente biographie de Bonaparte (Gallimard, 2013) a été saluée par la critique. Il a depuis dirigé les meilleurs historiens dans l’ouvrage collectif Les derniers jours des rois (2014) qui a conquis 25 000 lecteurs.
Présentation de l’éditeur :
Napoléon Bonaparte et Charles De Gaulle sont les deux personnalités historiques préférées des Français, les deux chefs d’Etat emblématiques de la France moderne. Conjuguant la finesse de l’analyste, la hauteur de l’historien et la force de l’écrivain, Patrice Gueniffey offre un essai sans précédent et qui fera date croisant l’itinéraire et la personnalité des deux géants autour d’une réflexion structurante sur la figure du sauveur à la française.
Partageant une même formation militaire, chacun a mis à profit le chaos d’un régime moribond (Directoire, IVe République) pour s’emparer du pouvoir et créer de toutes pièces un régime fondé sur le primat de l’exécutif et la centralisation administrative. Leurs deux Consulats font aujourd’hui l’objet d’une admiration générale servie il est vrai par leur génie de la propagande (bulletins de la grande-Armée et proclamations de Bonaparte ; conférences de presse du général) mise au service d’un dessein rassembleur et d’une même quête de la grandeur.
Ces deux grands politiques furent aussi d’authentiques écrivains (Le Mémorial de Sainte-Hélène et les Mémoires de guerre voisinent dans la bibliothèque de la Pléiade), entrés vivants dans la légende après un règne d’une durée similaire (1799-1815 ; 1944-46 puis 1958-69). La tragédie de leur chute et la solitude de leur fin ont conspiré à créer leur mythe, écrasant leurs successeurs tout en continuant d’éblouir.
Mais ils furent aussi profondément différents, la démesure impériale contrastant par exemple avec le pragmatisme gaullien qui sut accomplir le deuil de l’Empire pour privilégier l’Europe que l’Aigle déchira. Sur tous ces points, et bien d’autres encore, l’auteur apporte du neuf, questionne, ouvre des perspectives, interroge notre présent à la lumière de ces deux astres qui éclairent toujours notre présent à condition de ne pas se laisser éblouir.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Vendée 1793-1794 – Crime de guerre ? Crime contre l’humanité ? Génocide ? Une étude juridique

Vendée 1793-1794 - Crime de guerre ? Crime contre l'humanité ? Génocide ? Une étude juridique
Vendée 1793-1794 – Crime de guerre ? Crime contre l’humanité ? Génocide ? Une étude juridique

DATE DE PARUTION : 03/02/2017
EDITEUR : Cerf
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782204118842
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 304
POIDS : 0.520 Kg
DIMENSIONS : 15,5 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Diplomate et juriste, Jacques Villemain a travaillé pendant plusieurs années sur les questions de justice et de droit pénal international et sur la guerre de Vendée.
Présentation de l’éditeur :
Si les faits qui se sont produits en Vendée en 1793-1794 avaient lieu aujourd’hui, comment seraient-ils qualifiés
au regard du droit pénal international : crimes de guerre ? crimes contre l’humanité ? crime de génocide ? et qui sont ceux dont la responsabilité pénale devrait être mise en cause ?
Telles sont les questions auxquelles ce livre essaie de répondre.
Une polémique est née aux alentours de la célébration du bicentenaire de la Révolution française à propos d’un « génocide franco-français » qui aurait été commis en Vendée. Ce n’est cependant que dans le courant de la décennie suivante que les crises de l’ex-Yougoslavie et du Rwanda et les violences qu’elles ont engendrées ont donné lieu à l’institution de tribunaux pénaux internationaux spécialisés en 1993 et 1994, puis d’une Cour pénale internationale en 1998 qui ont précisé les concepts de crime contre l’humanité et de crime de génocide et actualisé la jurisprudence sur les crimes de guerre.
« Génocide » est le nom d’un crime. C’est donc par une analyse juridique au regard des normes du Droit précisées par les tragiques expériences du xxe siècle que doivent être complétées, voire révisées, les analyses historiennes sur cette controverse.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Reconnaître les décorations de 1790 à nos jours

Reconnaître les décorations de 1790 à nos jours
Reconnaître les décorations de 1790 à nos jours

DATE DE PARUTION : 02/02/2017
EDITEUR : Archives et culture
COLLECTION : Guides de généalogie
EAN : 9782350772882
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 112
POIDS : 0.245 Kg
DIMENSIONS : 17 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Jean-Pierre Mir : il a publié de nombreux ouvrages sur le premier Empire, notamment sur sa période de prédilection, 1814, et sur les deux guerres mondiales. Collectionneur et président fondateur du groupe « Les Hussards de Lasalle », il participe aux reconstitutions historiques dès leur apparition en France. Il a par ailleurs rédigé les dossiers relatifs aux décorations pour la revue Généalogie facile de Hachette, les Éditions Autrement et la Revue française de généalogie.
Présentation de l’éditeur :
On peut s’intéresser aux décorations pour de multiples raisons. D’abord en tant que décoré. Car l’histoire de la distinction qui vous a été remise devient une partie de votre histoire personnelle. Ensuite en tant collectionneur, puisque les médailles constituent, avec leurs rubans, de beaux objets à conserver. Aussi en tant qu’historien, parce que les décorations racontent visuellement une histoire militaire et sociale, qu’elles évoquent une époque déterminée et des titulaires qui ont pu marquer leur temps. Enfin en tant que généalogiste. Ils sont de plus en plus nombreux aujourd’hui ceux qui cherchent, à travers une médaille retrouvée dans un grenier, à étoffer un pan de leur histoire familiale et à compléter leur arbre avec des informations biographiques nouvelles liées à l’obtention de la distinction.
Cet ouvrage veut répondre aux attentes de ces différents publics. D’abord en leur permettant d’identifier facilement les décorations : elles sont ici reproduites en couleur avec leur bélière et leur ruban, pour être reconnues plus rapidement. Elles sont aussi présentées de façon quasi exhaustive, médailles associatives incluses, depuis la Révolution jusqu’en 1990. Ensuite en racontant pour chaque distinction l’histoire de sa création, de ses évolutions, mais aussi de sa suppression éventuelle, ainsi que les motifs pour lesquels elle pouvait être attribuée. Enfin en indiquant au fil des pages et des chapitres comment il est possible d’en apprendre davantage sur le titulaire de telle ou telle décoration, et en précisant aussi dans quels fonds d’archives des documents complémentaires peuvent épauler une recherche biographique ou généalogique.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Quatre-vingt-quinze – La Terreur en procès

Quatre-vingt-quinze - La Terreur en procès
Quatre-vingt-quinze – La Terreur en procès

DATE DE PARUTION : 02/02/2017
EDITEUR : CNRS
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782271090010
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 397
POIDS : 0.600 Kg
DIMENSIONS : 15,2 x 23,1 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Historien et chercheur spécialiste de la Révolution et de l’Empire, Loris Chavanette est docteur en histoire pour une thèse sur la France après la Terreur. Il est notamment l’auteur de Waterloo ; Acteurs, Historiens, Ecrivains (Gallimard, 2015).
Présentation de l’éditeur :
La chute de Robespierre et la fin de la Terreur font entrer la Révolution dans une nouvelle ère, en rupture avec l’idéologie jacobine. Au fil des luttes politiques est renouvelé le projet de sortir de la Révolution par le droit, par la porte libérale. Mais comment concilier le respect des libertés individuelles et le salut public ? Loris Chavanette souligne l’impossible « rattrapage » de la Révolution en 1795, au temps de la Convention nationale finissante.
Réparations à l’égard des vaincus de la Terreur, politique de répression visant les « terroristes » (procès de Carrier et Fouquier-Tinville), recours à l’armée qui devient progressivement une force politique à part entière… Cette histoire peu connue de 1795 est aussi un essai sur la justice d’exception, la violence révolutionnaire et les limites du recours à l’arbitraire par le pouvoir dans les démocraties.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Emmanuel Sieyès – Qu’est-ce que le tiers-état ?

Emmanuel Sieyès - Qu'est-ce que le tiers-état ?
Emmanuel Sieyès – Qu’est-ce que le tiers-état ?

DATE DE PARUTION : 25/01/2017
EDITEUR : Flammarion
COLLECTION : Champs Classiques
EAN : 9782081227699
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 188
POIDS : 0.155 Kg
DIMENSIONS : 10,5 x 17,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Auteur : Emmanuel Sieyès.
Présentation de l’éditeur :
On connaît le plan, resté fameux, de la première partie de la brochure de Sieyès : 1. Qu’est-ce que le tiers-état ? Tout. 2. Qu’a-t-il été jusqu’à présent dans l’ordre politique ? Rien. 3. Que demande-t-il? A être quelque chose. Grand brûlot politique, écrit avec une vigueur et une brutalité rares, Qu’est-ce que le tiers-état? publié en janvier 1789, rend immédiatement son auteur célèbre et connaît un succès retentissant.
Sieyès y attaque la noblesse « étrangère à la Nation », dresse le bilan négatif de la politique passée et montre la tache à venir. Que faire pour rendre le peuple heureux? Avoir recours à la Nation et non aux privilégiés, car la Nation est tout, elle est l’origine de tout. La Nation doit donc se donner librement sa Constitution et les lois qui protègent les citoyens et décident de l’intérêt commun. Ainsi seront posés les fondements de la société nouvelle.
Œuvre de circonstance, Qu’est-ce que le tiers-état ? allait devenir l’un des textes fondateurs de la société moderne.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

[BD] La nuit de l’Empereur – Tome 2 : Les aigles sous la neige

La nuit de l'Empereur - Tome 2 : Les aigles sous la neige
La nuit de l’Empereur – Tome 2 : Les aigles sous la neige

DATE DE PARUTION : 18/01/2017
EDITEUR : Editions Bamboo
COLLECTION : Grand Angle
EAN : 9782818936047
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 48
POIDS : 0,574 Kg
DIMENSIONS : 24,3 x 32 cm
ILLUSTRATIONS : Couleur
LIVRE NUMERIQUE : Format Kindle
À propos de l’auteur :
Scénariste : Patrice ORDAS
Dessinateur : Xavier DELAPORTE
Présentation de l’éditeur :
Pour Napoléon, le péril est partout… y compris dans son propre camp.
Malgré les dangers conjugués de l’hiver et des Cosaques, le lieutenant Martel et la comtesse Danilov ont réussi à
ramener sain et sauf l’Empereur à l’abri de l’ennemi. Malheureusement, le sosie de Napoléon, cible désignée des comploteurs, a été blessé et enlevé. Il faut le récupérer. L’Empereur charge Martel et ses vétérans de cette dangereuse mission, au milieu des Cosaques renégats et des troupes régulières russes.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

BD : Fouché – Tome 1 : Le révolutionnaire

BD Fouché - Tome 1 : Le révolutionnaire
BD Fouché – Tome 1 : Le révolutionnaire

DATE DE PARUTION : 18/01/2017
EDITEUR : Editions Les Arènes
COLLECTION : Fouché
EAN : 9782352045915
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 56
POIDS : 0,640 Kg
DIMENSIONS : 24 x 32 cm
ILLUSTRATIONS : En couleur
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Dessinateur : Patrick Mallet – Scénariste : Nicolas Juncker – Coloriste : Laurence Croix
Présentation de l’éditeur :
Figure politique incontournable de la Révolution à la Restauration, Fouché pourrait incarner à lui seul les fantastiques bouleversements que traverse la société française en quelques années. Il a vécu à la charnière du XVIIIe et du XIXe siècle. Ce premier tome, Le Révolutionnaire, est consacré à ses débuts sous la Révolution française. Jeune professeur de physique, Joseph Fouché s’enflamme pour la politique et s’engage, jusqu’à être élu député à la Convention de Paris en 1792.
Siégeant avec les Girondins, considérés comme « modérés », Fouché surprend immédiatement l’assemblée en votant la mort de Louis XVI…trahison ? Calcul politique ? Idéologisme ? Ce premier « pas de côté » (il y en aura tant d’autres !) personnifie à merveille ce personnage trouble, animal politique insaisissable.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Vilnius l’Impériale – Le destin croisé d’Alexandre Ier et de Napoléon

Vilnius l'Impériale - Le destin croisé d'Alexandre Ier et de Napoléon
Vilnius l’Impériale – Le destin croisé d’Alexandre Ier et de Napoléon

DATE DE PARUTION : 10/01/2017
EDITEUR : S.P.M.
COLLECTION : Kronos (n°99)
EAN : 9782917232569
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 300
POIDS : 0.430 Kg
DIMENSIONS : 15 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Politologue et maître de conférences à l’Institut d’Études Politiques de Grenoble, Sylvie LEMASSON occupe différentes fonctions diplomatiques depuis 2001 – successivement à Minsk, à Vilnius, au Caire et à Pékin. Conseiller culturel en Lituanie de 2005 à 2008, elle a également dirigé l’Institut français de Vilnius.
Présentation de l’éditeur :
En recoupant de nombreuses sources bibliographiques et archivistiques, cet essai rend compte de manière originale de la question polonolituanienne dans la politique européenne des empires français et russe.
Méconnue en Occident en glissant trop souvent dans les pliures de l’Histoire, l’ancienne République des Deux nations, constituée du grandduché de Lituanie et du royaume de Pologne, joue pourtant un rôle central dans le conlit auquel se livrent les souverains les plus importants de leur époque : Napoléon et Alexandre Ier. Située tout à la fois aux conins et au cœur de l’Europe, la Lituanie va – plus encore que la Pologne – servir de levier politique et militaire aux deux empereurs qui convoitent le continent.
Au cours de la campagne de Russie de 1812, Vilnius se distingue en tant que point névralgique de la rivalité franco-russe. L’ancienne capitale du grand-duché de Lituanie, dont tombent amoureux aussi bien Napoléon qu’Alexandre Ier en raison de sa richesse architecturale, devient leur résidence impériale. À tour de rôle, chacun y chasse l’autre pour mieux démontrer son emprise et sa force européenne. L’héritage lituanien s’impose comme un atout stratégique dans la diplomatie des grandes puissances.
Haut lieu de la culture juive ashkénaze et creuset multiconfessionnel durant près de quatre siècles, Vilnius sert de laboratoire d’idées pour les plans d’autonomie régionaux en faveur des minorités d’Europe centrale.
Cet ouvrage est une invitation à découvrir un espace européen souvent négligé au sein des chancelleries occidentales. Il contribue aussi à inscrire dans le cours de l’Histoire l’empreinte majeure de la Lituanie. Avant de disparaître de la carte européenne en 1795 pour être totalement intégré à la Russie tsariste, le pays représentait le plus grand État d’Europe au cours des XIVe et XVe siècles en s’étendant de la mer Baltique à la mer Noire. Dressé contre l’expansion mongolo-tatare à l’Est, il avait également triomphé des croisades teutoniques à l’Ouest.
La Lituanie recouvre son indépendance en 1918, puis en 1990 au terme d’un demi-siècle d’annexion soviétique.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Le maréchal Lefebvre, duc de Dantzig (1755-1820)

Vilnius l'Impériale - Le destin croisé d'Alexandre Ier et de Napoléon
Vilnius l’Impériale – Le destin croisé d’Alexandre Ier et de Napoléon

DATE DE PARUTION : 20/11/2016
EDITEUR : Soteca
COLLECTION : Histoire
EAN : 9791091561921
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 300
POIDS : 0.430 Kg
DIMENSIONS : 15 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Historien et voyageur par goût, le commandant de police Christian Fileaux aime faire partager sa passion. Très impliqué dans le monde napoléonien, il a présidé la plus importante société d’histoire napoléonienne durant de nombreuses années, avant de se consacrer à la recherche. Ancien militaire de la Marine nationale et fonctionnaire du Ministère de l’Intérieur, il consacre ses loisirs à l’étude des événements et des personnages les plus marquants du passé.
Présentation de l’éditeur :
Si François-Joseph Lefebvre n’a pas été le plus brillant des maréchaux de Napoléon, sa carrière a été des plus honorables. Oublié des nombreuses biographies consacrées aux maréchaux, il mérite largement sa place parmi eux. Sous-officier au régiment des Gardes-Françaises, il a gagné ses étoiles de général dans les armées révolutionnaires. Lors des journées de Brumaire, il est parmi les premiers soutiens du général Bonaparte.
Sénateur, il fera partie de la première promotion de maréchaux en 1804. Forgé par une longue expérience de la guerre, il est mis à contribution pour diriger le siège de la forteresse de Dantzig et y gagnera le titre de duc de Dantzig. Epoux de la célèbre Madame Sans-Gêne, il évolua gauchement au sein de la cour impériale, mais respecté de tous. En 1812, à un âge où il aurait pu profiter d’une sinécure au Sénat, il participe à la dramatique campagne de Russie où il perdra un fils.
En 1814, lors de la campagne de France, à 59 ans, il charge l’ennemi à la tête de ses troupes. A la chute de l’Empire, il tente de faire bonne figure dans la nouvelle société née de la Restauration. Estimé par tous, il meurt en 1820 épuisé par une vie menée tambour battant.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Suivez l'actualité du livre napoléonien, Révolution, Premier et Second Empire