L’impératrice Eugénie

L'impératrice Eugénie par Raphaël Dargent
L’impératrice Eugénie – Raphaël Dargent

DATE DE PARUTION : 10/11/2017
EDITEUR : Belin
COLLECTION : Portraits
EAN : 9782701197272
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 632
POIDS : 0.732 Kg
DIMENSIONS : 14 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Ebook ou Kindle.
À propos de l’auteur :
Raphaël Dargent est l’auteur de nombreuses biographies, parmi lesquelles Napoléon III. L’Empereur du peuple (2009), Marie- Antoinette. Le procès de la Reine (2012) et Anne d’Autriche. L’absolutisme précaire (2015).
Présentation de l’éditeur :
Le portrait flamboyant d’une impératrice déchue
Fille d’un officier espagnol rallié au Premier Empire, élevée au rang d’impératrice des Français par son mariage avec Napoléon III, Eugénie de Guzman eut une vie étonnante, fastueuse et tragique. Avec Stendhal pour ami, Mérimée pour confident, la reine Victoria pour conseillère, elle fut à la fois une égérie et une régente jalouse de son rôle politique. Sa vie bascula avec la chute du Second Empire, la disparition prématurée des siens et un exil d’un demi-siècle.
Ambitieuse, mondaine, souveraine, mais aussi mère exigeante et femme trompée, l’impératrice, dont on loua la beauté, la grâce ou la générosité, fut aussi jugée superficielle et coquette, autoritaire et réactionnaire. Elle fut habitée jusqu’à l’obsession par le sens de l’honneur, au risque parfois de heurter son entourage et d’égarer son jugement.
D’une plume alerte et élégante, Raphaël Dargent fait le récit de la vie d’Eugénie, interroge son caractère, sa manière d’incarner le pouvoir, son rapport à l’histoire, son action diplomatique, ses goûts artistiques. Tout en se glissant dans la peau de son personnage, il convoque de nombreux témoignages et dresse le portrait haut en couleur de l’impératrice Eugénie.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Les Français et les États-Unis, 1789-1815 – Marchands, exilés, missionnaires et diplomates

Les francais et les Etats-Unis, 1789-1815 - Sous la direction de Tangi Villerbu
Les francais et les Etats-Unis, 1789-1815 – Echanges, relations internationales et histoire du monde atlantique

DATE DE PARUTION : 09/11/2017
EDITEUR : Presses Universitaires de Rennes
COLLECTION : Enquêtes et documents
EAN : 9782753559066
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 138
POIDS : 0.240 Kg
DIMENSIONS : 15,5 cm × 24 cm × 1 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos des auteurs :
Sous la direction de Tangi Villerbu, Marcel Deperne, Nathalie Dessens, Gabrielle Guillerm, Sandra Holgado, Vanessa Mongey, Éric Schnakenbourg, Gérald Sim.
Présentation de l’éditeur :
Les historiens ont inventé ces derniers temps une multitude de champs qui se croisent sans cesse, se superposent, se répondent, sans que l’on sache toujours percevoir les subtiles différences entre eux, qui ressortent parfois de stratégies professionnelles autant que de débats intellectuels : histoires atlantique, connectée, globale, mondiale, toutes à leurs manières cherchent à dépasser le cadre national du récit historique et à établir des connexions entre les différentes parties du monde en traitant ces dernières à parts égales.
Il s’agit dans ce volume de ne penser qu’un segment d’un monde interconnecté en faisant porter la focale sur la relations entre non pas entre la France et les Etats-Unis bien entre les Français et les Etats-Unis, entre 1789 et 1815, au temps de la Révolution et de l’Empire côté français, mais aussi entre la Constitution et la fin de la Guerre de 1812 côté étatsunien.
Plan des chapitres :
-Paimpol/Missouri, années 1780-années 1820. En guise d’introduction.
-L’émergence d’un Atlantique diplomatique ? Une interprétation des relations franco-américaines pendant la Quasi-guerre, 1793-1800.
-Un aller sans retour : l’émigration du baron Anne Claude Louis de Feriet en Louisiane (1789-1815).
-À la croisée des révolutions et des lois : exilés militaires aux États-Unis.
-Tenter la fortune : Charlotte et Waldemard Mentelle, deux Parisiens dans le Kentucky de la Jeune République (1789-1844).
-Le Père David, émigré et artisan d’une Église catholique authentiquement américaine.
-La Nouvelle-Orléans, brasseur de francité.
– L’expérience étatsunienne sous la Révolution et l’Empire dans le parcours des diplomates français de la Restauration au second Empire.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

A table de la Révolution à l’Empire, 1789-1815

A table de la Révolution à l'Empire, 1789-1815 par Alain Pigeard
A table de la Révolution à l’Empire, 1789-1815 – Alain Pigeard

DATE DE PARUTION : 08/11/2017
EDITEUR : de la Bisquine
COLLECTION : Hors collection
EAN : 9791092566154
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 237
POIDS : 0.295 Kg
DIMENSIONS : 14 x 21 x 2 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Historien et juriste de formation, Alain Pigeard a été professeur de droit mais demeure avant tout un passionné du Premier Empire. Il est l’auteur de plus de soixante titres sur la période napoléonienne et est également le créateur de la reconstitution historique napoléonienne en France en 1984.
Chercheur, conférencier et actuel président du Souvenir Napoléonien depuis 2012, il a été nommé chevalier de la Légion d’honneur en 2009 pour l’ensemble de son action et de son œuvre historique. C’est le cinquième ouvrage de M. Pigeard publié par la Bisquine dont L’histoire de la Grande Armée “1805-1815” paru en avril 2015 et salué comme un livre de référence.
Présentation de l’éditeur :
Ce livre commence avec la description des tables royales de l’Ancien Régime. La parenthèse des banquets républicains est très rapidement refermée et les fastes du service « à la française » prennent fin au milieu de l’Empire, laissant apparaître le service « à la russe » qui s’impose et qui perdure.
La France, grâce à la diversité et à la richesse des produits de son terroir, mais aussi à de remarquables gastronomes et de talentueux cuisiniers, va faire briller le prestige de sa cuisine et de ses vins dans le monde. Nos grands chefs actuels sont les dignes héritiers des glorieux noms d’alors et perpétuent ce savoir-faire et notre renommée d’excellence dans l’art de la table et la gastronomie.
Retrouvez Napoléon avec ses troupes en campagne, mais aussi lors des grandes réceptions et dans l’intimité.
Découvrez les fastes de la table des éminents diplomates et dignitaires de l’Empire : Talleyrand, Cambacérès, Murat…
Entrez dans les restaurants, rencontrez les gastronomes, les cuisiniers et traiteurs…
Une étude des produits et enfin une vingtaine de recettes d’alors, réalisables sans problème aujourd’hui, viennent enrichir l’ouvrage ainsi qu’un index général très complet pour faciliter les recherches.
« Voilà un livre qui nous met l’eau à la bouche, comme le dit Jean Tulard, à table ! »

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Les femmes de l’Arc – Mme Roland et Joséphine

Les femmes de l'Arc - Mme Roland et Joséphine par Gildard Guillaume
Les femmes de l’Arc – Mme Roland et Joséphine – Gildard Guillaume

DATE DE PARUTION : 08/11/2017
EDITEUR : de la Bisquine
COLLECTION : Vies en miroir
EAN : 9791092566178
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 415
POIDS : 0.680 Kg
DIMENSIONS : 17 x 23 x 2 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Gildard Guillaume, avocat honoraire, historien et écrivain, est l’auteur de plusieurs romans et essais historiques. Il a publié notamment : Jésus et la femme adultère et Oser et brûler, Editions Thaddée, 2017 et 2015; La berline. Le retour de Varennes, Éditions de la Bisquine, 2014 ; Qu’un sang impur, Albin Michel, 2010 ; Terreur blanche, Fayard, 2006 ; La Sentinelle de Cabrera, Fayard, 2005.
Son œuvre est centrée sur la période allant de la Révolution française à l’amnistie des communards. Il publie régulièrement des articles dans diverses revues spécialisées. Il est administrateur de l’Institut Napoléon.
Présentation de l’éditeur :
Oui, on est étonné quand on l’apprend : il y a bien deux femmes représentées sur l’Arc de Triomphe de l’Etoile.
Madame Roland et Joséphine, parfaitement identifiables.
Singularité de leur époque : toutes deux emprisonnées sous la Terreur, Mme Roland, une des grandes figures de la Révolution issue de la bourgeoisie, fut guillotinée, Mme de Beauharnais, l’aristocrate, survécut et devint l’impératrice Joséphine. Elles se rencontrent “pour l’éternité”, seules femmes figurant sur l’Arc de Triomphe de l’Etoile, monument à la gloire des armées françaises, dont la construction fut décidée par Napoléon mais dont la décoration fut définie par Louis-Philippe.
A travers le récit de la construction de l’Arc qui s’étend sur trente ans, sont évoquées deux femmes à la personnalité et au destin opposés : l’auteur nous offre un point de vue innovant sur la période de la Révolution, du Consulat et de l’Empire mais aussi une réflexion sur la manière de (re)présenter l’Histoire.
Deux personnalités historiques féminines seulement sur l’Arc de Triomphe : pourquoi ? Et pourquoi ces deux femmes ?

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Les tyrannosaures de la République

Les tyrannosaures de la République - Auteurs : Jean-Joël Brégeon et Gérard Guicheteau
Les tyrannosaures de la République – Jean-Joël Brégeon et Gérard Guicheteau

DATE DE PARUTION : 08/11/2017
EDITEUR : du Rocher
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782268094830
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 196
POIDS : 0.260 Kg
DIMENSIONS : 14 x 21,6 x 1,6 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Ebook ou Kindle.
À propos de l’auteur :
Historien et écrivain, Jean-Joël Brégeon a publié plusieurs ouvrages, notamment une biographie du Connétable de Bourbon (Perrin, 2000). Il a également écrit sur la Révolution française, l’époque napoléonienne et les Grimaldi de Monaco.
Présentation de l’éditeur :
La Révolution française a mis fin à la Royauté pour établir la République, non sans difficultés. Comment détruire les ennemis de la République et anéantir les opposants ? De grands noms y contribuèrent comme Robespierre, Barère, Couthon qui furent les théoriciens. Les exécutants, moins connus furent envoyés en province pour « faire le ménage » . Les tyrannosaures peuvent être de petits ou de grands tyrans.
Dans ce livre à la fois tout public et néanmoins érudit, les auteurs montrent aussi le rôle des petits, responsables d’importantes purges et de massacres , notamment en Vendée et qui, pour la plupart, ont su éviter la guillotine et mourir dans leur lit !Jean-Joël BREGEON est historien, spécialiste de la Révolution française et du Premier empire. En 2011, il a publié un très remarqué Ecrire la Révolution française (Ellipses, 2011).
En 2012, 1812 La Paix et la Guerre (Perrin). Gérard GUICHETEAU est romancier et journaliste. On lui doit des enquêtes qui font référence sur la France occupée ; Marseille 1943. La destruction du Vieux-Port (Daniel et Cie. Le Provençal) ; Papon Maurice ou la continuité de l’Etat (Mille et Une Nuits, 1998.)

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Napoléon – Que mangeait-il ?

Napoléon - Que mangeait-il ? par Marion Godfroy
Napoléon – Que mangeait-il ? – Marion Godfroy

DATE DE PARUTION : 01/11/2017 (édition précédente : 1999)
EDITEUR : Payot
COLLECTION : Biographies gourmandes
EAN : 9782228919272
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 189
POIDS : 0.196 Kg
DIMENSIONS : 12,0 cm × 19,5 cm × 1,7 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : E-book et Kindle.
À propos de l’auteur :
Marion Godfroy est historienne. Spécialiste de l’histoire politique et culturelle de la France (XVIIIe – XIXe)), elle est lauréate du prix Antonin Carême (2012).
Présentation de l’éditeur :
Napoléon ne mangeait rien, dit-on ? C’est oublier les matelotes à la Kleber, l’aloyau à la Montebello, le saumon à l’impériale, et le potage à la Cambacérès. Et le poulet Marengo, y avez-vous pensé ? À force d’écrire que l’empereur était piètre gourmet ou pire, mauvais hôte, on en a oublié l’essentiel : Napoléon Bonaparte, en fin aristocrate, se devait de construire une « Maison » dans ces troubles années postrévolutionnaires. De cette souveraineté neuve, il entendait bien mettre la marque partout et faire de sa table, aussi, un enjeu impérial… Partager un repas de Bonaparte, c’est suivre ses cuisiniers en campagne, c’est le voir déployer sa Majesté aux Tuileries, à Malmaison, à Saint Cloud, à l’île d’Elbe et craindre jusqu’au bout d’être empoisonné. C’est découvrir, enfin, au fil d’une enquête surprenante nourrie d’archives inédites la volonté féroce de ne rien céder aux facilités de la cuisine bourgeoise…

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Le calendrier républicain

Le calendrier républicain par Catulle Mendès
Le calendrier républicain – Catulle Mendès

DATE DE PARUTION : 06/11/2017
EDITEUR : PRNG
COLLECTION : NC
EAN : 9782366340839
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 244
POIDS : 0.415 Kg
DIMENSIONS : 16,0 cm × 24,0 cm × 2,0 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : E-book.
À propos de l’auteur :
Catulle Mendès, né à Bordeaux (1841-1909), écrivain, poète parnassien . On lui doit des romans, des nouvelles, des pièces de théâtre, des contes, des livrets d’opéra (pour Messager, Chabrier, Massenet, Debussy, Hahn) et quelques essais, sur la Commune de Paris, sur Wagner ou encore sur l’Art au théâtre. Lucien Métivet né à Paris (1863-1932), peintre, affichiste et illustrateur donne dans ce Calendrier, la pleine capacité de ses talents.
Présentation de l’éditeur :
Paru initialement en 1887-1890, en douze fascicules formant deux volumes de plus de 400 pages, avec 60 gravures couleur hors-texte, le Calendrier Républicain illustré par Métivet et commenté par Catulle Mendès est une occasion unique de se replonger dans ce calendrier qui gouverna le temps en France durant une quinzaine d’années de la Révolution au Consu – lat. Chaque mois était divisé en 3 décades, soit 30 jours.
Ils correspondaient à une période de l’année : Vendémiaire : des vendanges ; Brumaire : des brouillards et brumes ; Frimaire : du froid sec ou humide ; Nivôse : de la neige qui blanchit la terre ; Pluviôse : des pluies qui tombent avec plus d’abondance ; Ventôse : des giboulées et du vent qui vient sécher la terre ; Germinal : de la germination et de la montée de la sève ; Floréal : de l’épanouissement des fleurs ; Prairial : de la récolte des prairies et de la fécondité ; Messidor : des moissons dorées qui couvrent les champs ; Thermidor : de la chaleur solaire et terrestre qui embrase le sol ; Fructidor : des fruits que le soleil dore et mûrit.
Les noms des jours de la décade sont : 1er jour : primidi ; 2e jour : duodi ; 3e jour : tridi ; 4e jour : quartidi ; 5e jour : quintidi ; 6e jour : sextidi ; 7e jour : septidi ; 8e jour : octidi ; 9e jour : nonidi ; 10e jour : décadi (jour de repos). Catulle Mendès illustre, avec brio, cette année de calendrier au fil des mois et des décades, de tranches de vie qui se déroulent au coeur de la Révolution, de Vendémiaire à Fructidor.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Le sourire du Prince Eugène

Le sourire du Prince Eugène - Auteur : Michel Peyramaure
Le sourire du Prince Eugène – Michel Peyramaure

DATE DE PARUTION : 02/11/2017
EDITEUR : Calmann-Lévy
COLLECTION : Littérature Française
EAN : 9782702163078
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 360
POIDS : 0.455 Kg
DIMENSIONS : 15,3 cm × 24,0 cm × 2,4 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : E-book ou Kindle.
À propos de l’auteur :
Michel Peyramaure est l’auteur de très nombreux romans historiques qui en ont fait l’un des tout premiers romanciers de l’histoire. Il a obtenu le prix de la Société des gens de lettres et le prix Alexandre Dumas pour l’ensemble de son oeuvre.
Présentation de l’éditeur :
Napoléon Bonaparte lui-même ne s’y était pas trompé. S’il considéra longtemps, faute d’héritier, Eugène de Beauharnais, le fils de Joséphine, comme un successeur pour le trône, ce fut parce qu’il reconnut immédiatement en lui les plus grandes qualités. Le garçon de seize ans dont il fit son aide-de-camp s’illustrera sur tous les champs de bataille, depuis l’Italie et l’Egypte jusqu’à la campagne de France, démontrant lors de la retraite de Russie une intelligence stratégique qui le classera parmi ses plus brillants généraux.
Non content d’être brave, le prince Eugène se révélera aussi un administrateur avisé, assumant sa fonction de vice-roi d’Italie en souverain attentif au bien-être de ses sujets, en diplomate habile, au point de gagner l’estime de toutes les cours d’Europe et de garder une place dans l’ordre qui s’instaurera après la chute de l’Aigle. C’est ce destin admirable que retrace pour nous Michel Peyramaure, prenant la plume au nom de cet homme affable, charmant, cultivé, qui suscitait instantanément l’amitié autant qu’il était capable d’affection fidèle, comme celle qu’il porta aux femmes de sa vie : à sa mère, à sa soeur Hortense, à son épouse, la superbe princesse Augusta, fille du roi de Bavière.
Tout en ravivant avec un incomparable brio le souvenir de la geste napoléonienne, ce magnifique récit nous fait pénétrer dans le secret d’une âme étonnamment « rafraîchissante », comme disait Goethe, et que l’on ne quitte qu’à regret.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Mémoires intimes de Napoléon 1er par Constant, son valet de chambre – Tome 1

Mémoires intimes de Napoléon 1er - Constant, son valet de chambre - Tome 1
Mémoires intimes de Napoléon 1er par Constant, son valet de chambre – Tome 1

DATE DE PARUTION : 02/11/2017
EDITEUR : Mercure de France
COLLECTION : Le Temps Retrouvé
EAN : 9782715246874
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 683
POIDS : 0.356 Kg
DIMENSIONS : 11,0 cm × 18,0 cm × 2,8 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Louis Constant Wairy ou Constant (1778-1845) était le premier valet de chambre de l’empereur Napoléon. Il a écrit ses mémoires, publiées sous le titre Mémoires de Constant, premier valet de chambre de l’Empereur, où il relate la vie privée de Napoléon, sa famille et sa cour. Il fut remplacé auprès de l’empereur Napoléon 1er par Louis Joseph Marchand en 1814 lors de la 1re abdication de celui-ci (Source : Wikipedia).
Présentation de l’éditeur :
Napoléon n’a jamais cessé d’être un objet de fascination. On parle de lui ; on le fait parler ; on interprète les énigmes de sa vie, où les faits éclatants ne sont pas toujours moins mystérieux que les points réputés obscurs. On sait tout de lui – et à peu près rien ; d’où, transparent et insaisissable, son mythe. C’est qu’il parle peu. Entendre sa voix, vivre au jour le jour dans l’intimité de l’empereur, assister à son lever, à ses colères, à son divorce, percevoir, d’un grand homme, moins ce qui est grand que ce qui est homme – commun, quotidien, émouvant dans cela même qui le fait plus vivant et plus semblable à nous : cette chance unique a un nom, Constant.
Introuvables depuis fort longtemps, voici les Mémoires de celui qui fut son compagnon de chaque instant. Valet de chambre de l’empereur, Constant fut à la fois son secrétaire et son confident. Voici, derrière ses souvenirs, le journal intime de Napoléon.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Suivez l'actualité du livre napoléonien, Révolution, Premier et Second Empire