Le Guide Napoléon – 4 000 lieux de mémoire pour revivre l’épopée

Le Guide Napoléon - 4 000 lieux de mémoire pour revivre l'épopée
Le Guide Napoléon – 4 000 lieux de mémoire pour revivre l’épopée

DATE DE PARUTION : 24/06/2005
EDITEUR : Tallandier
COLLECTION : Bibliothèque napoléonienne
EAN : 9782847342468
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 972
POIDS : 1,410 Kg
DIMENSIONS : 17 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Alain Chappet, Roger Martin et Alain Pigeard, tous les trois membres du Souvenir napoléonien, ont sillonné les lieux de mémoire napoléoniens depuis de nombreuses années. Avec ce guide de voyage, instrument de savoir, dictionnaire encyclopédique et biographique, ils vous invitent à marcher dans les pas de l’Empereur.
Présentation de l’éditeur :
Napoléon est partout, dit-on à juste titre. Il est tellement  » partout  » qu’on peut encore le retrouver, si l’on ose dire, à côté de chez soi. Le Guide Napoléon le démontre de façon éclatante. 4 000 lieux dans plus de 50 pays, mettant en scène la vie, la mort et les souvenirs de pierre ou de marbre de 4 500 personnages… Ce livre est d’abord un guide. Mais il est aussi un livre d’histoire. Il raconte une épopée, le destin des personnages qui l’ont créée, quel qu’en ait été le rôle. Il témoigne aussi d’une œuvre civile, juridique, littéraire ou diplomatique. Il montre enfin comment les hommes ont voulu, à diverses époques, se souvenir de ce qu’ont fait leurs devanciers, avec parfois le seul dessein de conserver une mémoire mais aussi souvent celui de la propagande. C’est toute la richesse du travail du trio d’auteurs et de la cohorte de leurs correspondants. Ils ajoutent avec ce livre un monument de plus à l’impressionnante liste des monuments napoléoniens.  » Thierry LENTZ, directeur de la Fondation Napoléon.

L’Armée de la Loire – 1870-1871 – Henri Ortholan

L'Armée de la Loire - 1870-1871 - Henri Ortholan
L’Armée de la Loire – 1870-1871 – Henri Ortholan

DATE DE PARUTION : 24/02/2005
EDITEUR : Bernard Giovanangeli
COLLECTION : NC
EAN : 9782909034683
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 256
POIDS : 0,360 Kg
DIMENSIONS : 14 x 22,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Le colonel Henri Ortholan, saint-cyrien, docteur en histoire, est l’auteur de plusieurs livres et articles, notamment sur la guerre de 1870 et sur le premier conflit mondial. L’Armée de l’Est est le premier volume d’une trilogie consacrée aux armées de la Défense nationale.
Présentation de l’éditeur :
Le 4 septembre 1870, la République est proclamée à Paris après qu’une armée française eut été réduite à la capitulation à Sedan. La guerre, qui oppose Français et Allemands, entre alors dans sa deuxième phase, celle de la lutte prolongée à outrance. Gambetta, qui assume depuis Tours la direction de la guerre, crée une armée de la Loire, dont la mission est de délivrer Paris. Composée de troupes levées à la hâte et mal instruites, mais d’une incontestable bravoure, cette armée improvisée prend rapidement l’offensive et remporte à Coulmiers une victoire qui libère Orléans, le 9 novembre 1870. C’est le début de son épopée malheureuse. Sous la conduite d’un grand chef, le général Chanzy, cette armée va pendant des semaines tenir tête à cinq corps d’armée allemands, avant de retraiter vers l’Ouest l’épée dans les reins, mais sans jamais capituler pourtant. Ce livre retrace les faits d’armes de ces hommes qui, sur la Loire, ont tenté l’impossible pour conjurer la défaite de la France en 1871.

L’épopée napoléonienne, les grandes batailles – Jean Tranié

L'épopée napoléonienne : les grandes batailles
L’épopée napoléonienne : les grandes batailles

DATE DE PARUTION : 17/11/2003
EDITEUR : Tallandier
COLLECTION : Bibliothèque Napoléonienne
EAN : 9782235022293
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 176
POIDS : 1.140 Kg
DIMENSIONS : 23,7 x 30,7 cm
ILLUSTRATIONS : Nombreuses cartes et illustrations en N&B et en couleur
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Jean Tranié est l’un des meilleurs spécialistes de l’histoire napoléonienne. Il a écrit de nombreux ouvrages (1814, La Campagne de France ; Napoléon et l’Angleterre ; la Campagne d’Egypte ; 1812, La Campagne de Russie, etc.) et a été distingué par le grand prix du Souvenir napoléonien. Il est lauréat de l’Académie française.
Présentation de l’éditeur :
Pendant près de vingt ans, un « petit caporal » corse devenu empereur des Français écrit avec sa Grande Armée les plus glorieuses pages de l’histoire de France et porte aux confins de l’Europe les idées de la Révolution. D’Austerlitz à Wagram, de Rivoli à la Moskova, d’Arcole aux Pyramides, Napoléon entre dans la légende d’une épopée qui transforma l’art de faire la guerre et de gouverner les peuples.
C’est le récit d’une trentaine des plus grandes batailles de cette épopée – les plus célèbres ou celles, moins connues, qui font magistralement ressortir sa  » manière  » – que nous raconte, au jour le jour et parfois heure par heure, Jean Tranié. A l’aide de cartes précises et à la faveur d’une iconographie souvent inédite, toujours superbe, chacune de ces batailles est explorée de l’intérieur, décrite par la voix de ceux qui s’y trouvèrent, expliquée du point de vue du stratège, racontée dans le détail, parfois à l’aide d’anecdotes savoureuses.
Mais l’Epopée napoléonienne c’est aussi l’image du grognard, les brillants officiers, la Grande Armée cosmopolite, les batailles  » modèles « . Ce sont encore les stratégies fulgurantes, les uniformes étincelants, les actes héroïques et les visions d’horreur. Ce sont les grandes victoires ou les sombres défaites dont la dernière, Waterloo, emportera l’Empire. A côté des batailles, l’auteur s’est attaché à décrire l’armée napoléonienne, son organisation, ses services d’intendance ou de santé, les problèmes qu’elle rencontra sur les rives du Nil ou aux portes de Moscou.
Enfin, un dictionnaire très vivant des maréchaux d’Empire nous montre à quel point l’épopée fut d’abord une affaire de personnalités exceptionnelles emportées dans les fureurs de la très grande histoire.

Souvenirs et biographie du commandant Parquin – Jacques Jourquin

Souvenirs et biographie du commandant Parquin
Souvenirs et biographie du commandant Parquin

DATE DE PARUTION : 22/08/2003
EDITEUR : Tallandier
COLLECTION : Bibliothèque napoléonienne
EAN : 9782847341133
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 527
POIDS : 0,580 Kg
DIMENSIONS : 14,5 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Jacques Jourquin, éditeur et historien, a beaucoup publié sur les personnels de l’époque napoléonienne dont le classique Dictionnaire des maréchaux du premier Empire. Il dirige la Revue du Souvenir napoléonien.
Présentation de l’éditeur :
Le commandant Charles Parquin (1786-1845) a eu deux vies au service des Napoléon. De 1803 à 1814, jeune et fougueux officier de cavalerie légère, il est en Allemagne, en Espagne, puis à nouveau en Allemagne et en France où il rejoint la garde impériale. Ensuite, devenu un conspirateur bonapartiste impénitent,  » mentor  » militaire du futur Napoléon III (il a épousé Louise Cochelet, lectrice de la reine Hortense), il est complice de l’échauffourée de Strasbourg (1836) et de l’expédition de Boulogne (1840). Condamné, il meurt en prison à Doullens. Ses Souvenirs (1803-1814), parmi les plus vivants et les plus brillants de l’épopée impériale, sont ici rétablis dans l’intégrité de la première édition anonyme et abondamment annotés. Sa Biographie (1815-1845) est une étude originale réalisée à partir de documents d’archives publiques et privées. L’ensemble de ce travail a valu à son auteur le diplôme de l’École pratique des Hautes Études.

Iéna – Octobre 1806 – Arnaud Blin

Iéna - Octobre 1806
Iéna – Octobre 1806

DATE DE PARUTION : 20/03/2003
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Pour l’histoire
EAN : 9782262017514
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 239
POIDS : 0,330 Kg
DIMENSIONS : 14 x 22,25 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Né à Paris en 1960, Arnaud Blin a étudié les sciences politiques et l’histoire aux Etats-Unis (Georgetown et Harvard). Codirecteur de la revue Puissances et Influences, il est l’auteur de Géopolitique de la paix démocratique (Descartes et Cie, 2001) et, avec Gérard Chaliand, du Dictionnaire de stratégie militaire (Perrin, 1998).
Présentation de l’éditeur :
« Il n’y a que deux puissances au monde, disait Napoléon en 1806, le sabre et l’esprit. A la longue, le sabre est toujours vaincu par l’esprit.  » L’Empereur ne croyait pas si bien dire. En 1806, la Grande Armée écrasait la Prusse au terme d’une campagne époustouflante. La veille de la bataille, le philosophe Hegel voyait passer devant lui l' » Esprit du monde « . Moment sublime : Iéna devient pour Hegel et des générations de penseurs la bataille marquant la fin de l’Histoire ». Militairement, l’affrontement du 14 octobre 1806 constitue l’un des sommets de la stratégie napoléonienne, l’Empereur manœuvrant à la perfection à Iéna, et le maréchal Davout décidant de la victoire, avec une audace inouïe, à Auerstaedt. La meilleure armée de l’Ancien Régime, héritière du grand Frédéric, disparaît d’un seul coup à l’issue d’une poursuite d’anthologie. La rupture stratégique est consommée, avec l’avènement d’une guerre d’anéantissement propre à l’époque contemporaine. Les deux grands stratèges du XIXe siècle, Clausewitz et Jomini, présents sur le théâtre, théoriseront et transmettront la formidable leçon assenée par l’Empereur. Arnaud Blin explique, raconte et commente cet événement extraordinaire au cours duquel l’Europe a basculé.

Notes sur la Prusse dans sa grande catastrophe – 1806 – Carl von Clausewitz

Notes sur la Prusse dans sa grande catastrophe - 1806
Notes sur la Prusse dans sa grande catastrophe – 1806

DATE DE PARUTION : 23/10/1999
EDITEUR : Ivrea
COLLECTION : Champ libre
EAN : 9782851840516
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 187
POIDS : 0,235 Kg
DIMENSIONS : 12,5 x 21,4 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Carl Philipp Gottlieb von Clausewitz (1er juin 1780 à Magdebourg – 16 novembre 1831 à Breslau) est un officier et théoricien militaire prussien. Il est l’auteur d’un traité majeur de stratégie militaire : De la guerre. (Source : Wikipédia)
Présentation de l’éditeur :
Rédigées en 1823-1824 et révisées en 1828, ces notes sont vraiment des notes. Elles n’étaient pas destinées à être publiées telles quelles lorsque la famille de Clausewitz les remit à l’Etat-major prussien, de plus, elles étaient incomplètes, comme le prouve l’intitulé : « Premier livre ». Elles constituent davantage une instruction pratique qu’une théorie.
Clausewitz y retrace la guerre de 1806 dans ce qu’elle présente de caractéristique, en expose les causes de l’issue malheureuse à travers les principaux événements, les principales erreurs – qu’il dénonce parfois avec colère – de la politique prussienne, auxquels viennent s’ajouter une véritable désorganisation de l’armée et l’inexistence presque totale d’une direction militaire.
A cette analyse, Clausewitz ajoute celle, détaillée, des principaux acteurs de cette guerre, tels Brunswick, le Feld-Maréchal Moellendorf, indiquant ainsi l’importance et le rôle de chacun.
Des cinq guerres de coalition, celle de 1806 est la quatrième : Napoléon la déclencha, offrant le Hanovre à l’Angleterre alors qu’il l’avait déjà promis à la Prusse. La coalition regroupait la Prusse, la Russie, l’Angleterre et la Suède.

Suivez l'actualité du livre napoléonien, Révolution, Premier et Second Empire