Souvenirs d’un officier de Napoléon à l’île d’Elbe – Le capitaine Raoul – Marie-Hélène Baylac

Souvenirs d'un officier de Napoléon à l'île d'Elbe - Le capitaine Raoul
Souvenirs d’un officier de Napoléon à l’île d’Elbe – Le capitaine Raoul

DATE DE PARUTION : 20/09/2013
EDITEUR : Soteca
COLLECTION : NC
EAN : 9791091561594
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 76
POIDS : 0,148 Kg
DIMENSIONS : 15 x 23 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure et agrégée d’histoire, Marie-Hélène Baylac a publié Napoléon, empereur de l’île d’Elbe, avril 1814-février 1815, aux éditions Tallandier (2011), classé dans « Les Essentiels à lire sur le Premier Empire » par la Fondation Napoléon.
Présentation de l’éditeur :
Il reste encore des textes inédits à découvrir sur Napoléon ! A preuve, cette notice sortie de l’oubli, rédigée par Nicolas Raoul, qui suivit l’Empereur à l’île d’Elbe après sa première abdication en avril 1814. De son voyage de Fontainebleau à Portoferraio et de son séjour sur l’île, – où il occupa les fonctions de directeur du génie militaire – Raoul a laissé un récit qui aborde les sujets les plus divers : la difficile descente du convoi impérial par la vallée du Rhône, l’organisation politique et militaire de la principauté elboise, les travaux réalisés dans l’île…
Il dresse une série de portraits : Drouot, gouverneur de l’île, Bertrand, grand maréchal du palais, Madame Mère, Pauline Borghèse, et surtout Napoléon. L’Empereur apparaît tour à tour égoïste, autoritaire, mégalomane, inhumain même ; mais faisant montre d’une prestance et d’une dignité qui imposent le respect, capable d’accueillir la contradiction, aimable dans l’intimité… Bref, il fascine Raoul.
Cet ouvrage constitue une analyse éclairée de l’histoire de la principauté elboise.

Leipzig – La bataille des Nations, 16-19 octobre 1813 – Bruno Colson

Leipzig - La bataille des Nations, 16-19 octobre 1813
Leipzig – La bataille des Nations, 16-19 octobre 1813

DATE DE PARUTION : 19/09/2013
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : NC
EAN : 9782262036775
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 497
POIDS : 0,665 Kg
DIMENSIONS : 15,5 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Bruno Colson est l’auteur de nombreux ouvrages et publications d’histoire militaire. Spécialiste de la période napoléonienne, il est professeur à l’université de Namur, où il enseigne notamment l’histoire des relations internationales et l’histoire de la guerre et de la stratégie de 1792 à 1945.
Présentation de l’éditeur :
Durant quatre jours, du 16 au 19 octobre 1813, plus de 500 000 hommes combattent autour de Leipzig, faisant de cette bataille la plus grande jamais livrée jusqu’alors. Géante par ses proportions, Leipzig l’est aussi par son enjeu puisque son issue va décider du sort du Grand Empire, édifié par Napoléon à coups de victoires depuis Austerlitz. Face aux 200 000 combattants de la Grande Armée, les Alliés russes, autrichiens, prussiens et suédois parviennent à mobiliser plus de 300 000 hommes et, à l’issue d’une première journée indécise, à infléchir le cours des événements en leur laveur.
La défaite se transforme en déroute, condamnant les Français à refluer sur le Rhin. Pour raconter cette « bataille des Nations », Bruno Colson a fait le choix d’enrichir la vision stratégique et tactique par un récit au plus près des combattants, tant alliés que français. Il nous fit plonger directement dans l’enfer des affrontements, racontés heure par heure, avec des détails rarement donnés, puisés à des sources inédites ou méconnues.
Par sa durée et son étendue, Leipzig offre une grande variété de types de combat et permet de mieux comprendre ce qui se passait vraiment dans une bataille napoléonienne. En découle une lecture d’une rare intensité qui renouvelle en profondeur l’histoire de la guerre. Un livre novateur qui fera date.

Napoléon, une ambition française – Idées reçues sur une grande figure de l’Histoire – Thierry Lentz

Napoléon, une ambition française - Idées reçues sur une grande figure de l'Histoire
Napoléon, une ambition française – Idées reçues sur une grande figure de l’Histoire

DATE DE PARUTION : 12/09/2013
EDITEUR : Le Cavalier Bleu
COLLECTION : Idées reçues
EAN : 9782846705073
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 176
POIDS : 0,220 Kg
DIMENSIONS : 14 x 20,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Thierry Lentz est historien, directeur de la Fondation Napoléon et enseigne à l’Institut catholique d’études supérieures de La Roche-sur-Yon. Il a publié de nombreux ouvrages sur le Consulat et l’Empire.
Présentation de l’éditeur :
Existe-t-il, dans l’histoire, un terrain plus propice à l’éclosion des idées reçues que la vie, l’oeuvre et la légende de Napoléon ? Dans le temps comme dans l’espace, le « Grand Homme » n’a jamais laissé indifférent… Fils et continuateur d’une Révolution qui avait bouleversé le monde, il légua aux générations suivantes le souvenir embelli de ce qu’il avait fait et une légende tenace qui annexa les imaginations et forma ainsi une sorte de Napoléon « moyen », ni vrai, ni faux : « Napoléon est le père de nos institutions », « Il est le précurseur de la construction européenne », « La France n’a jamais été aussi puissante que sous Napoléon », « Il a incendié Moscou », « Il gouvernait seul », « Il est mort empoisonné »…
Autant d’aspects sur lesquels revient Thierry Lentz, parfois en laissant le débat ouvert, parfois en tentant un avis plus tranché.

L’Allemagne de Napoléon – La Confédération du Rhin, 1806-1813 – Alain Pigeard

L'Allemagne de Napoléon - La Confédération du Rhin, 1806-1813
L’Allemagne de Napoléon – La Confédération du Rhin, 1806-1813

DATE DE PARUTION : 05/09/2013
EDITEUR : De la Bisquine
COLLECTION : NC
EAN : 9791092566000
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 360
POIDS : 0,610 Kg
DIMENSIONS : 17 x 23 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Historien et juriste de formation, Main Pigeard a été professeur de droit mais il demeure avant tout un passionné du Premier Empire et notamment d’histoire militaire. Il est I’auteur de plus de cinquante titres sur ta période napoléonienne dont le « Dictionnaire de la Grande Armée » et le « Dictionnaire des batailles de Napoléon » ; il est également le créateur de la reconstitution historique napoléonienne en France en 1984.
Chercheur, conférencier et actuel président du Souvenir Napoléonien depuis 2012, il a été nommé chevalier de la Légion d’honneur en 2009 pour l’ensemble de son action et de son oeuvre historique.
Présentation de l’éditeur :
Il n’existe, à ce jour, aucun ouvrage complet sur ce sujet en tangue française. Pour la première fois, les passionnés de l’époque pourront trouver dans une même livre une synthèse exhaustive des 39 Etats composant la Confédération du Rhin, Plusieurs annexes enrichissent cette étude pour permettre une meilleure analyse et un repérage plus facile. On trouve ainsi : l’organisation politique de l’Allemagne avant 1806, le tableau synoptique détaillé des 39 Etats, le traité d’instauration de la Confédération du 12 juillet 1806, les mariages entre familles princières, les échanges de territoires, les régiments de la Confédération du Rit, tes campagnes militaires auxquelles ces contingents participèrent, etc.
Sources et bibliographie complètent cette étude. Enfin une carte pliée en encart libre permet au lecteur d’avoir sous les yeux à tout moment la géographie des Etats ; elle peut servir aussi de marque page.

Avec une batterie de 75 – 1914-1916 – Paul Lintier

Avec une batterie de 75 - 1914-1916
Avec une batterie de 75 – 1914-1916

DATE DE PARUTION : 04/09/2013
EDITEUR : Bernard Giovanangeli
COLLECTION : Grande Guerre
EAN : 9782758701071
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 317
POIDS : 0,530 Kg
DIMENSIONS : 16 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Auteur : Paul Lintier – Préfaciers : Bernard Giovanangeli et Dominique Rhéty.
Présentation de l’éditeur :
Parmi les nombreux témoignages écrits des combattants de 14, les deux livres de l’artilleur Paul Lintier, Ma pièce et Le Tube 1233, se distinguent par leurs hautes qualités documentaires et littéraires. Ces journaux sont des chefs d’oeuvre, qui donnent une vision réaliste de la guerre et restituent les pensées de ceux qui y ont pris part. Ils sont parus pendant la Grande Guerre, après que leur auteur fut mort pour la Patrie à l’âge de 23 ans.
Celui-ci avait voué sa vie aux lettres et son récit est celui d’un maître, qui a les dons d’émotion et d’observation. Dans un style pur, le jeune écrivain alterne les descriptions de paysages, les portraits, les scènes de combat et des tableaux qu’il brosse se dégage avec force « l’émouvante et multiple réalité » de l’épreuve dont il témoigne. Lintier raconte avec lucidité la guerre des simples canonniers, celle qu’il a faite.
Quelque particuliers que soient ses écrits, ceux-ci ont une portée universelle. Sous le titre Avec une batterie de 75 sont réunis ici en un seul volume les deux livres de guerre de Paul Lintier, Ma pièce, Souvenirs d’un canonnier, 1914 et Le Tube 1233, Souvenirs d’un chef de pièce, 1915-1916. La présente édition rétablit pour la première fois les passages du Tube 1233 censurés pendant la Grande Guerre.
Elle est enrichie de nombreux documents iconographiques et annexes.

L’Homme de bronze de Napoléon – Un fantassin comtois dans la Grande Armée – Anne-Marie Poirier-Clerc

L'Homme de bronze de Napoléon - Un fantassin comtois dans la Grande Armée
L’Homme de bronze de Napoléon – Un fantassin comtois dans la Grande Armée

DATE DE PARUTION : 01/09/2013
EDITEUR : Cabédita
COLLECTION : Napoléon
EAN : 9782882956682
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 199
POIDS : 0,475 Kg
DIMENSIONS : 16,5 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Historienne, professeur honoraire, Anne-Marie Poirier-Clerc effectue des travaux de recherche dans le cadre de l’Université angevine du Temps libre. C’est ainsi qu’elle a collaboré à la rédaction d’un livre sur L’Histoire des relais de postes en Anjou, publié en 2005, aux Editions Cheminements. Ses racines franc-comtoises l’ont menée sur les pas de son quadrisaïeul, officier dans la Grande Armée. Pour retrouver l’itinéraire de ce dernier, elle a consulté une abondante documentation dans les archives militaires et elle a parcouru les lieux et les sites des campagnes auxquelles il a participé en Europe.
Présentation de l’éditeur :
Durant plus d’une décennie, Bénigne Muneret, jeune paysan jurassien enrôlé dans l’armée de Napoléon, combattit sans relâche, sous tous les cieux d’Europe. Il était à Austerlitz, à Vimeiro, à Smolensk, à la Moskowa. De Boulogne à Vienne et de Lisbonne à Moscou, il usa ses jambes sur des milliers de kilomètres de routes et de chemins. Il connut des instants de gloire mais aussi de longs jours de misère durant lesquels se forgea sa forte personnalité.
Cet homme de bronze revint des neiges de Russie, prêt à servir sa patrie et son Empereur jusqu’à la dernière bataille. Ce récit, écrit après une enquête minutieuse dans les archives, plonge le lecteur au coeur des conflits et dans le quotidien du soldat impérial, en suivant au plus près un combattant et son unité. L’histoire de Bénigne Muneret et de ses compagnons d’armes est captivante. Deux cents ans plus tard, leur constance et leur endurance suscitent étonnement et admiration.

Officiers et soldats des carabiniers (1679-1871) – André Jouineau et Olivier Lapray

Officiers et soldats des carabiniers (1679-1871)
Officiers et soldats des carabiniers (1679-1871)

DATE DE PARUTION : 22/08/2013
EDITEUR : Histoire & Collections
COLLECTION : Officiers et soldats
EAN : 9782352502739
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 80
POIDS : 0,350 Kg
DIMENSIONS : 20 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : 61 planches
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
André Jouineau, né en 1952, auteur illustrateur, collaborateur régulier depuis 25 ans de plusieurs magazines et collections d’ouvrages publiés par Histoire et collections (Paris) et les éditions du Canonnier (Nantes).
Présentation de l’éditeur :
En 1676, Louis XIV avait fait prendre des carabines rayées à plusieurs de ses gardes du corps. Au nombre de quatre, puis quinze, et bientôt dix-sept par brigade, ces cavaliers prirent logiquement le nom de Carabiniers. C’est ainsi que commence l’aventure des carabiniers qui prendra fin avec le désastre de la guerre de 1870. Deux siècle d’histoire au service du Roi, de la République et de l’Empire pour ces cavaliers, parfaits symboles de l’élite de la cavalerie française, qu’ils soient coiffés du tricorne, du bonnet d’oursin ou du casque à chenille…

Napoléon Metternich – Le jour où l’Europe à basculé, Dresde, 26 juin 1813 – Günter Müchler

Napoléon Metternich - Le jour où l'Europe à basculé, Dresde, 26 juin 1813
Napoléon Metternich – Le jour où l’Europe à basculé, Dresde, 26 juin 1813

DATE DE PARUTION : 14/08/2013
EDITEUR : France-Empire
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782704812240
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 310
POIDS : 0,480 Kg
DIMENSIONS : 15,6 x 24,3 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Günter Müchler est l’auteur allemand de 1813, Napoléon – Metternich, vendu en Allemagne à plusieurs milliers d’exemplaires.
Présentation de l’éditeur :
Le 26 juin 1813, au palais Marcolini, à Dresde, Napoléon et Metternich se rencontrent et discutent pendant huit heures, seuls. Après la catastrophe qu’il vient de subir en Russie, tout est remis en jeu pour l’Empereur des Français: obtiendra-t-il un accord avec l’Autriche ? Dans le cas contraire, les nations européennes se révolteront contre lui, ce qui entrainera sa propre chute. Napoléon ne mesure pas cet enjeu et ne modère en aucune manière ses prétentions.
N’ayant pu s’entendre avec Metternich, quatre mois après, Napoléon perd la bataille de Leipzig et sa domination sur l’Europe s’écroule. Günter Müchler, dans un livre d’abord publié en Allemagne, traduit par Charles Delamare et préfacé par Jean Tulard, décrit la confrontation historique entre l’homme d’action et le diplomate qu’il met en scène d’une manière vivante. Il retrace le parcours qu’ont vécu les deux protagonistes et brosse dans un récit captivant le tableau des évènements entre l’anéantissement en Russie de la Grande Armée pendant l’hiver 1812 et la Bataille des Nations, à Leipzig à l’automne 1813.

Dictionnaire des colonels de Napoléon – Danielle et Bernard Quintin

Dictionnaire des colonels de Napoléon
Dictionnaire des colonels de Napoléon

DATE DE PARUTION : 01/06/2013
EDITEUR : SPM
COLLECTION : Kronos
EAN : 9782901952787
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 978
POIDS : 1,320 Kg
DIMENSIONS : 16 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Bernard Quintin, né en 1931, est diplômé de l’Institut d’Etudes politiques de Paris (1952) et d’études supérieures de Sciences économiques de la faculté de Droit de Paris (1957) ; membre du conseil d’administration de l’Institut Napoléon, il a collaboré au Dictionnaire du Second Empire (1996), et au Dictionnaire Napoléon (réédition 1999) sous la direction de Jean Tulard. Il a publié des articles dans la Revue de la société des Amis du Musée de l’Armée, les Carnets de la Sabretache, la Revue de l’Institut Napoléon, la Revue du Souvenir napoléonien, la Revue de l’Association pour la conservation des monuments napoléoniens, la Revue de l’Académie Napoléon.
Co-auteur, avec son épouse, du Dictionnaire des colonels de Napoléon (1996) et du Dictionnaire des capitaines de vaisseau de Napoléon (2003). Danielle Quintin a réuni une grande partie de la documentation du Dictionnaire des colonels et a participé à sa rédaction ainsi qu’à celle du Dictionnaire des capitaines de vaisseau de Napoléon et du présent ouvrage. Un prix spécial du jury leur a été remis en 2007 par la Fondation Napoléon pour l’ensemble de leur oeuvre.
Présentation de l’éditeur :
Publié pour la première fois en 1996 et aujourd’hui largement complété, ce dictionnaire recense les 1574 colonels et adjudants commandants ayant servi sous l’Empire, de 1804 à 1814, en tenant compte des promotions accordées sous les Cent-Jours en 1815, et ayant souvent cessé leur carrière militaire à la fin de cette période. Cette recherche s’appuie sur des archives conservées au Service historique de la Défense, Département Terre et Département Marine.
Voici, selon Jean Tulard, un ouvrage de référence.

Un médecin dans le sillage de la grande armée – Correspondance entre Jean Jacques Ballard et son épouse Ursule demeurée en France (1805-1812)

Un médecin dans le sillage de la grande armée - Correspondance entre Jean Jacques Ballard et son épouse Ursule demeurée en France (1805-1812)
Un médecin dans le sillage de la grande armée – Correspondance entre Jean Jacques Ballard et son épouse Ursule demeurée en France (1805-1812)

DATE DE PARUTION : 13/05/2013
EDITEUR : L’Harmattan
COLLECTION : Mémoires du XIXe siècle
EAN : 9782343003887
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 328
POIDS : 0,500 Kg
DIMENSIONS : 16 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Texte établi, introduit, présenté et annoté par Jacques Resal et Pierre Allorant.
Préface de Geneviève Haroche-Bouzinac
Présentation de l’éditeur :
Etrange personnage aux multiples facettes que ce Jean Jacques Ballard, qui relate, dans un style alerte et châtié, durant sept années, ses tribulations à travers l’Europe en suivant les armées napoléoniennes.
Amoureux d’une vie sédentaire et campagnarde, ayant pour seul souci de faire vivre sa famille, il se trouve entrainé malgré lui dans la tourmente de toutes les campagnes militaires de l’Empereur (Italie, Bavière, Autriche, Prusse, Espagne, Pologne, Russie).
Dans près de deux cents lettres, il raconte sa vie de médecin militaire, responsable d’hôpitaux de campagne, où il gère surtout des épidémies. Mais, peu prolixe sur la pratique de sa profession, il s’intéresse davantage à la vie, aux moeurs, à la culture et à l’alimentation des habitants des pays où il séjourne.
Amateur du beau sexe et de bonne chère, en Bourguignon qu’il est, il prend la vie du bon côté et s’adapte à toutes les situations qu’il côtoie, peu reluisantes le plus souvent. Curieux de mieux connaître les populations étrangères, au sein desquelles il vit, il apprend successivement les langues des pays qu’il traverse. Soucieux de réconfort et amateur de lecture, il se fait envoyer par son épouse du bon vin et des livres. Il verse également dans l’art poétique et ne néglige pas d’aller assister à des représentations d’art lyrique ou dramatique quand elles se présentent, là où il se trouve. Epris d’humanisme, il procède souvent à des analyses critiques de sujets divers portant sur les religions, les moeurs et la culture. Les descriptions qu’il fait des atrocités perpétrées par les armées sont loin de laisser indifférent.
Il confirme l’extrême dénuement des troupes impériales, dont le versement de la solde subit souvent des retards de plusieurs mois.

Suivez l'actualité du livre napoléonien, Révolution, Premier et Second Empire