Cahiers du capitaine Coignet

25,50

Description

Parus pour la première fois en 1851, les Cahiers du capitaine Coignet ont connu à chacune de leur édition un succès comparable à celui des Mémoires du sergent Bourgogne. Ils figurent parmi les témoignages le plus souvent cités sur les guerres de l’Empire. Jean-Roch Coignet (16 août 1776-11 décembre 1865) commence sa carrière militaire à vingt-trois ans. Campagne d’Italie, admission dans la Garde, Austerlitz, Iéna, Friedland. Chevalier de la première promotion de la Légion d’honneur (15 juillet 1804), caporal en 1807, sergent en 1809, lieutenant pendant la campagne de Russie, il est nommé capitaine en 1813. Retiré à Auxerre après la première abdication, il rejoint l’Aigle lors de son retour triomphal de l’île d’Elbe. Il se battra encore à Fleurus, et enfin à Waterloo. Le 31 octobre 1815, il est renvoyé comme  » demi-solde  » dans ses foyers, à Auxerre, où il mourra dans son lit, après avoir participé à quarante-huit batailles sans jamais recevoir une seule blessure. L’édition établie scrupuleusement sur le manuscrit et présentée par Jean Mistler, que nous reprenons ici, est la plus complète et la plus fidèle de toutes celles parues à ce jour.

L’auteur

Jean-Roch Coignet, plus connu sous le nom de capitaine Coignet, né à Druyes-les-Belles-Fontaines le 16 août 1776 et mort à Auxerre où il est inhumé le 10 décembre 1865, est un officier français et un mémorialiste du Premier Empire. (Source : wikipedia)

Informations complémentaires

Date de parution :

20 octobre 2001

Editeur :

Arléa

Collection :

Histoire

EAN :

9782869595545

Reliure :

Broché

Nombre de pages :

425

Poids :

485 g

Dimensions :

14,6 cm × 21,0 cm × 2,0 cm

Illustrations :

NC

Format numérique :

Indisponible

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Cahiers du capitaine Coignet”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *