La lettre de Wellington

17,50

Description

Napoléon et Wellington ne se sont jamais rencontrés. Tout au plus auraient-ils pu s’apercevoir au travers de leurs longues-vues respectives le 18 juin 1815, l’un sur la crête de Mont-Saint-Jean, l’autre sur celle de la Belle Alliance, délimitant le futur champ de bataille de Waterloo. Et si ce fut le cas, cela aura vraisemblablement été avant le début des hostilités. Car pendant la bataille, la fumée envahit tout et aucun des acteurs ne put disposer d’une vision complète de ce qu’il se passait sur le terrain … Mais imaginons un instant qu’une lettre restée inconnue jusqu’à ce jour, apporte la preuve irréfutable qu’ils se sont rencontrés discrètement pendant la nuit précédente, celle du 17 au 18 juin 1815…
Qu’auraient-ils bien pu se dire ? Le cours de l’histoire en aurait-il été changé ?

L’auteur

Pierre Heymans-Britz est Belge, ingénieur agronome et docteur en sciences agronomiques. Citoyen de Waterloo pendant plusieurs années, son intérêt pour la période napoléonienne est venu tout naturellement. Il est membre effectif des « Guides 1815 », l’association des guides officiels du champ de bataille de Waterloo, qui emmènent les visiteurs sur les sites de la campagne de 1815, partageant leurs connaissances et leur passion.

Informations complémentaires

Date de parution :

3 mai 2018

Editeur :

Academia

Collection :

Littératures

EAN :

9782806103840

Reliure :

Broché

Nombre de pages :

166

Poids :

240 g

Dimensions :

13,5 cm × 21,5 cm

Illustrations :

Avec des illustrations originales de Patrice Courcelle.

Format numérique :

Disponible

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La lettre de Wellington”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *