Moi, Moustache, chien-soldat, héros des guerres napoléoniennes

14,00 

Description

Moi, Moustache, chien-soldat, héros des guerres napoléoniennes

De 1798 à 1811, Moustache, un solide barbet venu de la campagne normande, a accompagné les grognards des guerres napoléoniennes. Il les a suivis dans leurs déplacements épuisants et les a soutenus dans les batailles les plus glorieuses. Aux côtés des maréchaux empanachés, virevoltant d’une victoire à l’autre, Moustache honore le peuple des obscurs et des sans-grade, les soldats, les chevaux et les chiens, ses frères d’armes et de misère, qui parcouraient l’Europe au son du clairon et sous le feu de la mitraille. Moustache est fauché par un boulet espagnol le 11 mars 1811, à la bataille de Badajoz, face à l’ennemi. Il laisse le souvenir d’un vaillant chien-soldat, témoin, sur le terrain, des peines et de l’ardeur inépuisable des grognards.

« Moustache est l’une des plus hautes illustrations de l’espèce et l’une de nos gloires les plus pures. » Eugène Gayot (1808 – 1891), vétérinaire et écrivain zoologiste français.

Ce que vous apprendrez en lisant les Mémoires de Moustache, en librairie le 27 mai :
– à soigner vos ampoules aux pieds,
– à préparer la bouillie de biscuits,
– à nettoyer votre uniforme sans utiliser d’eau,
– à passer une nuit au bivouac sous la neige,
– à marcher au « pas de front »,
– à faire l’ascension du col du Grand Saint Bernard enneigé, sans souliers,
– à traverser la Seine à la nage, à Paris, en portant un fusil sur vos épaules,
– à chanter : « J’aime l’oignon frit à l’huile »,
– à amputer une jambe en dix minutes, selon la méthode du Dr Larey

Ce que vous n’apprendrez pas en lisant les Mémoires de Moustache :
– à soigner votre typhus,
– à vous évader de l’île de Cabrera,

L’auteur

Jean-Pierre Rey, diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, est gérant de sociétés. Esprit éclectique il est passionné par la greffe des pommiers et par la poursuite, en Manche, sur son voilier Ascor IV, de l’orque-épaulard. Il a publié chez Dalloz et chez Dunod plusieurs livres de gestion consacrés au secteur public local.
En transcrivant les mémoires de Moustache il a montré sa capacité exceptionnelle à nous parler de notre Histoire, souvent glorieuse et, quelquefois, honteuse.

Sommaire

I – Mémoire d’avant-guerres
II – En marche pour l’Italie (mai 1800)
III – De Montebello à Marengo (14 juin 1800)
IV – Pozzolo (25 décembre 1800)
V – Boulogne (1803 – 1805)
VI – En marche vers l’Est
VII – Austerlitz (2 décembre 1805)
VIII – La Garde impériale
IX – Iéna (14 octobre 1806)
X – Eylau (8 février 1807)
XI – Friedland (14 juin 1807)
XII – Tilsitt (7 juillet 1807)
XIII – Intermède
XIV – En marche pour le Portugal
XV – Sur le chemin de Madrid (mars 1808)
XVI – Bailén (31 juillet 1808)
XVII – Saragosse (21 février 1809)
XVIII – Talavera (28 juillet 1809)
XIX – Ocaña (19 novembre 1809)
XX – Badajoz (19 février 1811) XXI – Épilogue

Informations complémentaires

Date de parution :

25 avril 2019

Editeur :

Glyphe

Collection :

Histoire et société

EAN :

9782352851110

Reliure :

Broché

Nombre de pages :

150

Poids :

210 g

Dimensions :

14 cm × 21 cm

Illustrations :

NC

Format numérique :

Indisponible

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Moi, Moustache, chien-soldat, héros des guerres napoléoniennes”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…