Napoléon Bonaparte – La deuxième campagne d’Italie, 1800

90,00

Livre d’occasion – 328 illustrations dont 41 en couleur – 9 planches originales de Louis de Beaufort.

Description

1800

Quittant une France victorieuse qui n’a plus d’autre ennemie que l’Angleterre depuis le traité de Campo Formio, Bonaparte est parti à la conquête de l’Egypte. En son absence cependant les difficultés s’accumulent à Paris : prévarications, dissensions internes, insurrection dans l’Ouest, revers hors de frontières déstabilisent le Directoire qui bientôt perd l’Italie, les défaites militaires venant se greffer dangereusement sur une situation intérieure désastreuse.

Rentré d’Egypte auréolé de gloire par l’aventure orientale, Bonaparte devient le sauveur tant attendu et le 18 Brumaire, la France subjuguée se donne à lui. Il entreprend aussitôt une oeuvre de réorganisation du pays pour laquelle la paix lui est indispensable. L’ayant vainement offerte à l’Angleterre et à l’Autriche, il crée alors dans le plus grand secret une nouvelle armée dite Armée de Réserve à laquelle, comme Hannibal, il fait franchir les Alpes. Milan occupée, il s’établit sur les arrières des Autrichiens, coupe leurs communications avec Vienne et les surprend dans la plaine de Marengo où il remporte une victoire décisive. Vaincu aussi en Allemagne, menacé dans sa capitale, l’Empereur François est contraint à la paix qui sera signée à Lunéville le 9 février 1801. Un an plus tard ce sera le tour de l’Angleterre, à nouveau isolée, d’accepter la fin des hostilités faute d’avoir pu liguer contre la France anciens ou nouveaux alliés. Cette première année du XIXe siècle se termine en apothéose pour le petit Corse, devenu premier consul, qui n’a pas fini d’étonner le monde.

Les auteurs

Jean Tranié

Ancien officier, conférencier, auteur de très nombreux ouvrages de référence, a participé à diverses émissions de télévision et de radio.

Passionné par l’histoire, il s’est notamment consacré à la période de la Révolution et de l’Empire. Soucieux du détail tout en sachant aller à l’essentiel, il cherche à établir la vérité que les haines encore vivaces ou des amours parfois aveugles ont souvent déguisée. Présentant le récit complet de la campagne, ses causes, ses conséquences, son texte précis et animé aide à mieux comprendre le comportement des soldats à travers la sécheresse apparente des faits.

Juan Carlos Carmigniani

Ancien d’Indochine, conseiller historique pour l’édition et la télévision (série Les Grandes Batailles du Passé ), a élevé l’iconographie au rang d’une véritable science. Courant les musées, les bibliothèques, les demeures privées et les antiquaires, il a réussi à disposer d’une quantité de documents photographiques souvent inédits et toujours passionnants, sur la Révolution et sur l’Empire.

Amoureux de la précision, de l’authenticité et de l’esthétique, il est, dans son domaine, l’un des meilleurs spécialistes contemporains. Chaque image choisie est expliquée par une légende référencée aux meilleures sources de l’histoire. Elle complète le texte et lui donne souvent une dimension nouvelle.

Informations complémentaires

Date de parution :

1991

Editeur :

Pygmalion / Gérard Watelet

Collection :

Napoléon

EAN :

9782857043515

Reliure :

Relié

Nombre de pages :

267

Poids :

1.300 g

Dimensions :

21,7 x 29 x 2,6 cm

Illustrations :

9 planches de Louis de Beaufort, cartes et 328 illustrations dont 41 en couleur.

Format numérique :

Indisponible

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Napoléon Bonaparte – La deuxième campagne d’Italie, 1800”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *