[Occasion] Napoléon et la Russie, les années victorieuses (1805-1807)

129,73

Livre d’occasion – 256 pages, 337 illustrations en noir & blanc, 40 pages d’illustrations en couleur – 17 planches originales en couleur de Louis de Beaufort.
IMPORTANT : Le prix indiqué ci-dessus est celui de l’offre la moins chère proposée sur le site partenaire au moment de l’élaboration de la fiche produit. Il est donc seulement indiqué à titre indicatif.

Description

Quatrième volume de la Collection « Les grands faits de l’histoire »

2 décembre 1804. Le général Vendémiaire est proclamé Empereur. Que de chemin parcouru depuis le siège de Toulon, la campagne d’Italie, l’expédition d’Egypte et la victoire de Marengo.
Ne serait-ce que pour se conforter lui-même dans la paix, Bonaparte a cherché à négocier et a même réussi, pendant quelques mois, à faire taire les armes dans une Europe mise à feu par la Révolution française. Mais là-bas à Moscou, succédant à son père assassiné, le tsar Alexandre se méfie de ce Corse ambitieux et jacobin qui a fait fusiller dans les fossés de Vincennes un parent de ces rois, souverains légitimes du royaume de France. Aussi, il va chercher à aider ceux qui veulent lui barrer la route : l’Autriche d’abord, fière héritière du saint-Empire, qui va subir à ses côtés, sous le pâle soleil d’Austerlitz, un désastre sans précédent. La Prusse ensuite, où la belle reine Louise va lancer son pays dans une folle aventure sans même attendre l’arrivée de l’armée russe. Puis, loyal envers lui-même, il va mener seul les dernières batailles de cette première manche. La campagne de Pologne indécise et l’affrontement sanglant d’Eylau vont lui laisser croire quelque temps que la Grande Armée est à sa mesure… Mais malgré le courage de ses troupes, Friedland lui donne un démenti formel et il se décide à traiter. C’est Tilsit avec son cérémonial sur le Niémen, la Prusse humiliée, l’Angleterre agacée et les deux empereurs devenus des amis, provisoirement…

Les auteurs

Juan-Carlos Carmigniani, maître d’oeuvre de cet ouvrage, a rassemblé une iconographie inédite sélectionnée dans les collections privées et les musées allemands, autrichiens, anglais, américains, français et russes. Les légendes qu’il a rédigées témoignent d’une érudition incomparable propre à satisfaire l’amateur d’histoire le plus exigeant.

Jean Tranié, à partir des documents et des notes du regretté commandant Henry Lachouque, spécialiste incontesté de l’histoire napoléonienne, a écrit un texte précis et vivant, replaçant les épisodes militaires prestigieux dans le jeu politique d’une Europe hésitant entre la paix et la guerre. D’après des documents anciens inédits, il a d’autre part conçu des cartes des campagnes et des principales actions militaires.

Enfin, Louis de Beaufort, peintre unanimement apprécié par les connaisseurs en « militaria » a réalisé pour cet ouvrage 17 planches originales en couleur consacrées aux uniformes et aux drapeaux des puissances belligérantes.

Informations complémentaires

Date de parution :

1980

Editeur :

Copernic

Collection :

Les grands faits de l'histoire

Reliure :

Relié

Nombre de pages :

256

Poids :

+ de 1000 g

Dimensions :

25 x 27 cm

Illustrations :

17 planches de Louis de Beaufort, 337 illustrations en noir & blanc, 40 pages d'illustrations en couleur.

Format numérique :

Indisponible

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “[Occasion] Napoléon et la Russie, les années victorieuses (1805-1807)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *