Six frères dans la guerre – Lettres du front de Paul Hannecart – Stéphane Demilly et Mathieu Geagea

Six frères dans la guerre - Lettres du front de Paul Hannecart
Six frères dans la guerre – Lettres du front de Paul Hannecart

DATE DE PARUTION : 09/10/2014
EDITEUR : Privat
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782708905450
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 272
POIDS : 0,335 Kg
DIMENSIONS : 15 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Consultant-conférencier, Stéphane Demilly se lance parallèlement très jeune dans la vie politique. Maire d’Albert à 25 ans, vice-président du conseil régional de Picardie puis député, il est très attaché à sa terre de Somme. En 2002, il crée une collectivité intercommunale autour d’Albert qu’il dénommera « Pays du coquelicot » en hommage à tous ces soldats, notamment britanniques, qui se sont battus pour sauvegarder un idéal de liberté…
Mathieu Geagea est diplômé d’un master d’histoire spécialisé dans le « Phénomène guerrier », lauréat du 3e prix de la première édition du concours des « Talents de l’histoire ». Il a été journaliste au quotidien régional Le Courrier picard avant de devenir attaché parlementaire, puis collaborateur d’un président de conseil général. Il a rejoint la rédaction de la revue bimestrielle Batailles consacrée à la Seconde Guerre mondiale, de la revue trimestrielle Tranchées portant sur la Première Guerre mondiale et du magazine trimestriel Château de Versailles.
Présentation de l’éditeur :
C’est l’histoire de mon arrière-grand-père, Paul Hannecart, tué pendant la Première Guerre mondiale à Belloy-en-Santerre en 1916. Une histoire parmi tant d’autres, parmi tous les morts de la Grande Guerre, en particulier dans la Somme. Ce livre retrace le destin des six frères Hannecart, tous partis au front dont trois seulement sont revenus. Trois frères morts au combat. Deux d’entre eux tombèrent durant l’été 1916 à quelques jours d’intervalle et à quelques centaines de mètres de distance : le premier, Robert, à Assevillers, puis Paul, mon arrière grandpère, à Belloy-en-Santerre.
Deux communes du canton de Chaulnes dont je deviendrai, quatre-vingt-six ans plus tard, le député. J’ai pu me plonger dans l’histoire familiale de mon aïeul qui a laissé de nombreuses lettres et un carnet de guerre très fourni. Au décès de ma grand-mère, le 3 janvier 1994, je trouve sous son lit une caisse en bois à mon intention, contenant toutes les lettres du front de son père ; je décide qu’un jour je prendrai le temps de les lire, de les comprendre et de les partager.
A la veille du centenaire du conflit, ce temps est venu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *