Archives par mot-clé : 1805

[BD] Trafalgar – Jean-Yves Delitte et Denis Bechu

Trafalgar - Jean-Yves Delitte et Denis Bechu
Trafalgar – Jean-Yves Delitte et Denis Bechu

DATE DE PARUTION : 15/03/2017
EDITEUR : Glénat
COLLECTION : Les Grandes batailles navales
EAN : 9782344012666
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 56
POIDS : 0.580 Kg
DIMENSIONS : 24 x 32 cm
ILLUSTRATIONS : En couleur
LIVRE NUMERIQUE : Kindle
À propos de l’auteur :
Scénariste : Jean-Yves Delitte – Dessinateur : Denis Béchu.
Peintre Officiel de la Marine, membre titulaire de l’Académie des Arts & Sciences de la mer, Jean-Yves Delitte est architecte-designer de formation.
C’est durant ses études qu’il voit ses premières histoires en bande dessinée publiées dans le légendaire hebdomadaire Tintin.
Présentation de l’éditeur :
L’histoire d’une défaite annoncée.
1805. Napoléon Ier a le projet de mener la guerre sur les terres mêmes de son éternel ennemi. Un plan audacieux pour l’empereur, car s’il lui est simple de rassembler des troupes en nombre sur les côtes de la Manche, faut-il encore réussir débarrasser les eaux de cette dernière de toute présence de vaisseaux anglais, au risque sinon de voir son projet prendre l’eau. C’est au vice-amiral de Villeneuve que revient la tâche ardue d’attirer la Royal Navy loin de ses côtes pour libérer le passage. Malheureusement pour l’empereur, son plan échoue. Il doit faire lever le camp à ses troupes pour les envoyer à l’est de son empire où la guerre menace et la Royal Navy n’a pas été abusé. Pis, la flotte franco-espagnole commandée par de Villeneuve, pourchassée par Horatio Nelson, s’est réfugiée à Cadix. La confrontation semble inévitable car l’amiral français reçoit l’ordre d’appareiller, de forcer le blocus anglais et se rendre au large de l’Italie pour soutenir les troupes de l’Empereur. S’il ne s’exécute pas, c’est le limogeage et le déshonneur. Après bien des hésitations, le vice-amiral de Villeneuve ira à la rencontre de son destin, persuadé qu’il peut vaincre. Il connaît tout de Nelson, sa flotte est supérieure en nombre et ses vaisseaux n’ont rien à envier aux Anglais. Mais l’amiral français a oublié que la puissance d’une flotte ne se trouve pas que dans les canons et le gréement des vaisseaux…
La bataille de Trafalgar deviendra ainsi la plus grande victoire de la Royal Navy et le pire affront pour la marine française.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

1805, Napoléon revoit l’Aube – Cédric Carré

1805, Napoléon revoit l'Aube
1805, Napoléon revoit l’Aube

DATE DE PARUTION : 04/09/2014
EDITEUR : L’Harmattan
COLLECTION : Connaissance des régions
EAN : 9782343041483
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 264
POIDS : 0,320 Kg
DIMENSIONS : 13,5 x 21,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Troyen de naissance, amoureux de sa ville et de son histoire, Cédric Carré se passionne également depuis de nombreuses années pour l’épopée napoléonienne et la personne de l’Empereur.
Présentation de l’éditeur :
Le bref moment de répit que s’accordera Napoléon dans le tourbillon e réné et incessant de son existence, dans l’Aube en 1805, semble bien faire  gure d’anomalie. C’est pourtant occulter bien vite tout l’attachement qu’il avait pour cette terre.
D’ailleurs, ne proclamera-t-il pas plus tard, proscrit sur son rocher, explorant les méandres de son passé et laissant libre cours aux divagations de son âme qui le ramènent si souvent vers ce petit coin de Champagne : « Je suis plus Champenois que Corse, car, dès l’âge de neuf ans, j’ai été élevé à Brienne. »
Et aussi : « Toutes les provinces de France sont agréables à habiter, mais je préférais la Champagne, le coté de Brienne ; peut-être est-ce parce que j’y ai été élevé. »
Dès lors, rien de surprenant à ce qu’il soit revenu en 1805, se réapproprier tous les souvenirs qu’il avait jadis éparpillés ici ou là.
Cheminons donc en compagnie de l’Empereur et suivons le pas à pas durant ces quatre jours qui resteront pour lui parmi les plus heureux de sa vie.

Trafalgar – 21 octobre 1805 – Rémi Monaque

Trafalgar - 21 octobre 1805
Trafalgar – 21 octobre 1805

DATE DE PARUTION : 06/02/2014
EDITEUR : Tallandier
COLLECTION : L’histoire en batailles
EAN : 9791021004382
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 393
POIDS : 0,432 Kg
DIMENSIONS : 14,6 x 21,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
L’amiral Rémi Monaque compte parmi les meilleurs experts de la marine impériale. Il est l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Latouche-Tréville, l’amiral qui défiait Nelson (2000), salué par la critique dès sa sortie et Suffren (Tallandier, 2009). Trafalgar fut couronné du Grand Prix de la Fondation Napoléon.
Présentation de l’éditeur :
Dans la mémoire collective des Français, Trafalgar évoque un malheur et une humiliation irréparables. Pour les Anglais, Trafalgar est une apothéose. Nelson en sort déifié, la Royal Navy en tire un immense prestige et continue au XXIe siècle de célébrer son anniversaire avec une ferveur religieuse. Ce 21 octobre 1805, la flotte britannique commandée par l’amiral Nelson parvient à défaire l’armée navale franco-espagnole, plus nombreuse mais terriblement handicapée par son manque d’entraînement et l’infériorité de son artillerie.
Cette fameuse journée voit aussi la mort de Nelson, tué au combat, et pour les Français la perte des deux tiers des hommes engagés, tués ou faits prisonniers. Faisant appel à de nombreux documents et témoignages inédits, l’amiral Monaque, en homme de mer et historien, nous plonge au coeur de la terrible tragédie maritime. Il met en lumière la responsabilité de Napoléon et plus généralement la qualité de son action dans le domaine maritime.
Il revient sur les conditions de vie à bord des navires, les tactiques des trois marines concernées et dresse le portrait des principaux acteurs du drame, notamment celui de l’amiral de Villeneuve, le malheureux commandant de la flotte combinée.

Le combat de deux Empires – La Russie d’Alexandre Ier contre la France de Napoléon – 1805-1812 – Oleg Sokolov

Le combat de deux Empires - La Russie d'Alexandre Ier contre la France de Napoléon - 1805-1812
Le combat de deux Empires – La Russie d’Alexandre Ier contre la France de Napoléon – 1805-1812

DATE DE PARUTION : 26/09/2012
EDITEUR : Fayard
COLLECTION : NC
EAN : 9782213670768
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 522
POIDS : 0,890 Kg
DIMENSIONS : 15,5 x 23,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Oleg Sokolov est le spécialiste de l’histoire napoléonienne le plus célèbre de Russie. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur l’époque napoléonienne dont L’armée de Napoléon, paru en 2003 en traduction française aux éditions Commios, qui est devenu un ouvrage de référence. Son livre Austerlitz. Napoléon, l’Europe et la Russie, publié en français chez le même éditeur en 2006, a été couronné la même année par le Prix de l’ambassade de France en Russie décerné au meilleur ouvrage russe sur la France.
Egalement fondateur d’un vaste mouvement de reconstitution historique en Russie, Oleg Sokolv organise de grands spectacles historiques avec des milliers des participants. Enfin, pour ses recherches et sa contribution à la popularisation de l’histoire de France, il a été fait en 2003 chevalier de la Légion d’Honneur.
Présentation de l’éditeur :
Cet ouvrage représente sans conteste une page nouvelle dans l’histoire de l’époque napoléonienne. Oleg Sokolov y expose pour la première fois, de façon convaincante, les causes réelles de la campagne de Russie, les véritables motivations politiques et les plans stratégiques des deux camps. L’auteur rejette dans sa presque totalité la vision biaisée des réalités de la période 1805-1812, reposant sur des témoignages tardifs et filtrée par le prisme déformant des mémoires.
Toute son attention s’est concentrée sur des sources de première main, ordres, rapports, journaux, lettres, presse et littérature datant de l’époque étudiée (documents russes, français et polonais). Les résultats de cet examen comparatif sont époustouflants. Une analyse claire et profonde de l’entrelacement des faits politiques, diplomatiques et militaires, un ample tableau de l’état d’esprit des sociétés gouvernées par Alexandre Ier et Napoléon font de cet ouvrage un apport exhaustif à l’étude d’une page déterminante de l’histoire de la France, de la Russie et plus largement de l’Europe.Professeur de civilisation française à l’université de Saint-Pétersbourg, Oleg Sokolov est le spécialiste russe de l’histoire napoléonienne.
Il a été décoré de la Légion d’honneur pour ses recherches sur l’histoire des relations franco-russes.

Austerlitz – 2 décembre 1805 – Jacques Garnier

Austerlitz - 2 décembre 1805
Austerlitz – 2 décembre 1805

DATE DE PARUTION : 23/11/2005
EDITEUR : Fayard
COLLECTION : NC
EAN : 9782213627298
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 457
POIDS : 0,765 Kg
DIMENSIONS : 15,5 x 23,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Jacques Garnier, membre de la Commission française d’histoire militaire et administrateur de l’Institut Napoléon, est l’auteur de nombreux ouvrages, articles et dictionnaires sur la période.
Présentation de l’éditeur :
De Tolstoï à Abel Gance, Austerlitz participe de la légende autant que de l’histoire. Le génie militaire de Napoléon y a donné toute sa mesure face à un ennemi double – autrichien et russe -, alors que l’issue victorieuse n’allait pas de soi. Au moyen des archives militaires et de récits des combattants (les sans-grade comme les illustres), Jacques Garnier raconte comment une armée rassemblée pour envahir l’Angleterre s’est portée en quelques semaines au cœur de l’Europe centrale et comment elle a été rejointe par d’autres troupes françaises stationnées en Italie. C’est ensuite jour par jour, puis heure par heure qu’il décrit les plans successifs des adversaires et qu’il évoque, cartes à l’appui, les combats – majeurs ou mineurs, tous ont leur importance – ayant précédé l’affrontement final du 2 décembre 1805. Les pertes françaises seront très faibles en comparaison de celles des Alliés, et la victoire aura instantanément des effets géopolitiques considérables : fin du Saint Empire romain germanique, rattachement de Venise au royaume d’Italie, installation de Napoléonides sur les trônes de Naples et de Hollande, etc. Éminent spécialiste des guerres napoléoniennes (il a rédigé les notices relatives aux campagnes et aux batailles du Dictionnaire Napoléon, dirigé par Jean Tulard), Jacques Garnier donne ici le fruit de nombreuses années de recherches documentaires.

Sous le soleil d’Austerlitz – La bataille racontée par ceux qui l’ont vécue 1805 – Robert Ouvrard

Sous le soleil d'Austerlitz - La bataille racontée par ceux qui l'ont vécue 1805
Sous le soleil d’Austerlitz – La bataille racontée par ceux qui l’ont vécue 1805

DATE DE PARUTION : 07/10/2005
EDITEUR : Cosmopole
COLLECTION : Récits historiques
EAN : 9782846300247
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 298
POIDS : 0,435 Kg
DIMENSIONS : 15 x 23 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Robert Ouvrard, spécialiste des batailles et des armées de l’Empire, il est également délégué de l’Autriche à l’association des amis du Patrimoine Napoléonien.
Présentation de l’éditeur :
A l’aube du 2 décembre 1805, autour du petit village d’Austerlitz en Moravie, trois empereurs s’observent. Alexandre Ier, tsar de Russie et François Il de Habsbourg, empereur d’Allemagne s’affrontent à Napoléon Ier. Le vainqueur de cette bataille tiendra entre ses mains le destin de l’Europe. Avec sa Grande Armée de moins de 100 000 hommes, Napoléon va déployer tout son génie tactique pour tromper ses ennemis et détruire leurs puissantes armées en une seule journée. La victoire d’Austerlitz va porter Napoléon au rang des grands conquérants, tels Alexandre ou César, et deux siècles plus tard les écoles militaires du monde entier enseignent la stratégie de cette bataille. Pour comprendre et revivre cette célèbre victoire, Robert Ouvrard, spécialiste des batailles et des armées de l’Empire a sélectionné les meilleurs récits de braves, soldats ou généraux, Français, Autrichien ou Russes présents à Austerlitz. Leurs témoignages émouvants et parfois inattendus nous entraînent à l’assaut du Pratzen ou vers les étangs du Satchan et nous font participer à cette mémorable journée qui vit l’Empereur des Français sacré devant l’Histoire par le soleil d’Austerlitz.