Archives par mot-clé : Autriche-Hongrie

Requiem pour un empire défunt – Histoire de la destruction de l’Autriche-Hongrie – François Fejtö

Requiem pour un empire défunt
Requiem pour un empire défunt

DATE DE PARUTION : 12/06/2014
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Tempus
EAN : 9782262043797
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 638
POIDS : 0,335 Kg
DIMENSIONS : 10,8 x 17,8 cm cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
François Fejtö (1909-2008), fils d’un libraire hongrois établi à Paris en 1938, a écrit une oeuvre considérable qui compte notamment une histoire des démocraties populaires et une biographie de Joseph II.
Présentation de l’éditeur :
Le maître-livre pour comprendre le suicide de l’Europe.
François Fejtö analyse et raconte la chute de l’Autriche-Hongrie dont la disparition en 1918 a, selon lui, entraîné l’Europe centrale dans la longue nuit des totalitarismes. Pour ce faire, il dresse une histoire à rebours des idées reçues de la « double monarchie », pointant du doigt l’alliance entre un républicanisme austrophobe et les chefs de file des exilés tchèques. Cette grande leçon d’histoire, qui se lit comme un roman, est préfacée par Maurizio Serra, diplomate et écrivain.
« François Fejtö récuse le terme de « désagrégation », qui implique que l’Empire est mort de maladie, et lui préfère le terme de « destruction », qui implique que l’Empire a été assassiné. » Alain Finkielkraut.

L’agonie d’une monarchie – Autriche-Hongrie, 1914-1920 – Jean-Paul Bled

L'agonie d'une monarchie - Autriche-Hongrie, 1914-1920
L’agonie d’une monarchie – Autriche-Hongrie, 1914-1920

DATE DE PARUTION : 27/03/2014
EDITEUR : Tallandier
COLLECTION : NC
EAN : 9791021004405
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 464
POIDS : 0,602 Kg
DIMENSIONS : 14,5 x 21,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Professeur émérite à l’université de Paris-IV Sorbonne, Jean-Paul Bled est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’Autriche-Hongrie et l’Allemagne du XVIIIe au XXe siècle : François-Joseph (1987), Rodolphe et Mayerling (1989), Marie-Thérèse d’Autriche (2001), Histoire de la Prusse (2007), Bismarck (2010), et tout récemment François-Ferdinand d’Autriche (Tallandier, 2012).
Présentation de l’éditeur :
Bâti sur les décombres de l’Europe napoléonienne, réformé en 1867 pour donner un rôle accru à la Hongrie, l’Empire austro-hongrois pouvait sembler, en 1914, l’une des puissances les plus solides du continent. C’était un empire à l’ancienne, c’est-à-dire qu’il avait l’ambition de fédérer de nombreux peuples hétérogènes. Dans les faits, une majorité d’Allemands et de Hongrois régissaient les destinées de Slaves (Tchèques, Polonais, Slovènes, Croates, etc) de Roumains et d’Italiens – lesquels cohabitaient d’ailleurs plutôt mal entre eux.
C’est à la suite de l’assassinat de son prince héritier François-Ferdinand que le vieil empereur François-Joseph s’est laissé entraîner dans la guerre, aux côtés de l’Allemagne. Déchiré entre des nationalités différentes, des religions antagonistes, véritable tour de Babel linguistique, l’empire n’a pas supporté le choc. Cinq ans après Sarajevo, ce sont cinq pays nouveaux, fondés sur le principe des nationalités, qui remplacèrent la Double Monarchie.
En Autriche même, devenue un Etat croupion, le jeune empereur Charles 1er (qui avait succédé à François-Joseph en 1916) dut renoncer. Jean-Paul Bled, qui est le meilleur spécialiste Français de l’Autriche-Hongrie, retrace avec minutie l’agonie d’une monarchie qui n’a pas su s’adapter aux temps nouveaux en dépit des atouts non négligeables qu’elle détenait. Cette page capitale de l’histoire de l’Europe n’a jamais été racontée dans son ensemble.