Archives par mot-clé : Bernard Coppens

Waterloo – Les combattants racontent – Bernard Coppens

Waterloo - Les combattants racontent
Waterloo – Les combattants racontent

DATE DE PARUTION : 26/03/2015
EDITEUR : PIXL
COLLECTION : N.C.
EAN : 9782930757377
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 225
POIDS : 0,160 Kg
DIMENSIONS : 11,2 x 17,2 cm
ILLUSTRATIONS : N.C.
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Bernard Coppens est passionné d’Histoire, et particulièrement de la bataille de Waterloo. Il a déjà écrit de nombreux livres à ce sujet.
Présentation de l’éditeur :
Waterloo comme vous ne l’avez jamais vécu. À travers des témoignages d’hommes du terrain, aussi bien français qu’anglais, vous revivrez au jour le jour cette bataille parmi les plus importantes. Ici, pas de considération stratégique mais du sang, de la boue, des larmes mais aussi des actes de grande lâcheté ou d’une bravoure inouïe.

Waterloo – L’histoire vraie de la bataille – Bernard Coppens

Waterloo - L'histoire vraie de la bataille
Waterloo – L’histoire vraie de la bataille

DATE DE PARUTION : 26/03/2015
EDITEUR : PIXL
COLLECTION : N.C.
EAN : 9782930757360
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 247
POIDS : 0,180 Kg
DIMENSIONS : 11,2 x 17,2 cm
ILLUSTRATIONS : N.C.
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Bernard Coppens est passionné d’Histoire, et particulièrement de la bataille de Waterloo. Il a déjà écrit de nombreux livres à ce sujet.
Présentation de l’éditeur :
Que s’est-il réellement passé à Waterloo ? Est-ce Wellington qui a gagné, Napoléon qui a provoqué lui-même sa perte ou encore les officiers français qui ont échoué ? Quels furent les réels artisans de la victoire ? Napoléon a rédigé trois récits de la bataille. Mais tous les stratèges et historiens oublient les deux premiers et se basent sur le dernier, celui de Sainte-Hélène, rédigé à loisir par Napoléon après avoir pris connaissance dans les livres anglais de la position de ses adversaires. Il a ainsi pu arranger la bataille en la racontant comme il aurait dû la mener, en faisant peser la responsabilité sur le destin et sur les maréchaux Ney et Grouchy. Ce livre apporte enfin la clé du mystère et les raisons qui ont fait que le Napoléon de Waterloo, vieilli et malade, a perdu. Enfin, on découvre les fautes majeures que celui qui, jusque-là, avait été un des plus grands chefs de guerre a commises et qu’il a voulu cacher à tout prix. Et jusqu’à aujourd’hui, il y était magistralement parvenu…

L’aveuglement de Napoléon – Russie 1812 – Bernard Coppens

L'aveuglement de Napoléon - Russie 1812
L’aveuglement de Napoléon – Russie 1812

DATE DE PARUTION : 29/08/2012
EDITEUR : Jourdan
COLLECTION : Carnets de guerre 1789-1815
EAN : 9782874662300
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 320
POIDS : 0,400 Kg
DIMENSIONS : 14 x 21,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Bernard Coppens, spécialisé dans la période 1789-1815, a publié des documents historiques et plusieurs études sur la bataille de Waterloo. Chercheur et illustrateur d’Histoire, son travail l’amène à porter un autre regard sur les événements.
Présentation de l’éditeur :
Le 24 juin 1812, Napoléon pénètre dans l’Empire russe à la tête du plus grand rassemblement de troupes jamais vu à ce jour : la Grande Armée, composée d’un demi million d’hommes de toutes les nationalités d’Europe. Pour Napoléon, il s’agit d’obliger la Russie à appliquer le blocus dirigé contre l’Angleterre. Car si celle-ci est vaincue, il sera le maître du monde. Au terme d’une marche harassante dans les immensités de la Russie, à la recherche de la bataille que les Russes lui refusent obstinément, Napoléon ne pourra les affronter qu’à Borodino.
Mais il a déjà perdu les trois quarts de ses effectifs, épuisés par les marches interminables ou morts de faim. Vainqueur, il entre à Moscou le 14 septembre, mais le gouverneur Rostopchine fait incendier la ville. Sourd aux prières de son entourage, Napoléon s’y attarde dans l’espoir de négociations de paix. Ce n’est que le 19 octobre qu’il se décide à opérer sa retraite. Trop tard ! Le terrible hiver russe survient, qui anéantit ce qui restait de la Grande Armée.
Malgré les avertissements qui lui ont été prodigués, l’Empereur est tombé dans le piège que lui ont tendu les Russes. Il ne se remettra jamais de cette catastrophe. Comment un des plus grands génies militaires de tous les temps a-t-il pu s’aveugler à ce point ? Pour la première fois, les témoignages rassemblés ici, provenant de membres de l’Etat-major général, apportent un éclairage nouveau sur cette question.
En accompagnant Napoléon jour après jour, en lisant les observations de ses proches, on voit un homme, convaincu de son génie, qui a perdu le sens des réalités et qui va entraîner son armée dans une des plus épouvantables catastrophes de l’Histoire. Une vision nouvelle de la Campagne de Russie.