Archives par mot-clé : Bretagne

[Annonce] Soldats de l’Empire, des conscrits bretons à travers l’Europe

Soldats de l’Empire, des conscrits bretons à travers l’Europe
Soldats de l’Empire, des conscrits bretons à travers l’Europe

DATE DE PARUTION : février 2016
EDITEUR : Jacques Baron
COLLECTION : NC
EAN : 9782955496206
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 480
POIDS : 0,820 Kg
DIMENSIONS : 16 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : 3 illustrations dans le texte et 18 cartes
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Jacques Baron a fait carrière dans le domaine du Travail social. Parallèlement il s’est attaché à l’étude de la période Révolutionnaire et Impériale. L’ouvrage est le fruit de longues recherches tant au Service Historique de la Défense qu’aux Archives Départementales du Morbihan.
Dessin de couverture Philippe Eudeline. Fusilier vers 1809.
Quatrième de couverture :
Jean Ropers, Yves Tréhondat, Jean-Marie Berranger… tous avaient à peine vingt ans, ou à peu près lorsqu’un numéro tiré au sort allait décider de leur avenir. Ils allaient rejoindre comme des dizaines de milliers d’autres jeunes gens des quatre coins de la France les rangs de l’armée impériale. En effet, à part une minorité d’engagés elle fut formée de conscrits, c’est-à-dire d’hommes appelés au service militaire.
Ce sont 47 d’entre eux, originaires de Bretagne que nous suivons de leur départ de chez eux jusqu’à leur retour ou leur disparition. Ces hommes écrivaient à leurs parents, à leurs amis; le département du Morbihan conserve quelques dizaines de ces lettres. Ce sont parmi les auteurs de ces lettres que nous les avons choisis. Bien que le contenu de ces courriers soit des plus simple, l’on n’en perçoit pas moins à travers les lignes, de façon concrète, leur existence, ces étincelles de vie qui nous les rendent plus proches. Comme à leurs familles au moment où elles ont été écrites, elles les rapellent aujourd’hui à notre mémoire.
Ils ont combattu partout de 1805 à 1815, leurs parcours et leurs combats resitués dans le contexte historique et illustrés par les témoignages des mémorialistes dont certains furent leurs supérieurs directs ou leurs camarades, choisis pour avoir été dans les mêmes lieux, aux mêmes moments.
Au fil des pages nous les accompagnons dans cette période qui les précipita dans la tourmente de l’Histoire.