Archives par mot-clé : Chouans

Histoire générale de la chouannerie

Histoire générale de la chouannerie par Anne Bernet
Histoire générale de la chouannerie par Anne Bernet

DATE DE PARUTION : 24/03/2016
EDITEUR : Editions Perrin
COLLECTION : Synthèses historiques
EAN : 9782262065188
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 688
POIDS : 0,846 Kg
DIMENSIONS : 15,6 x 24,1 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Anne Bernet, critique littéraire, a déjà publié plusieurs ouvrages dont chez Perrin Bernadette Soubirous, Madame de Sévigné, Enquête sur les anges, Mémoires de Ponce Pilate et Brutus.
Présentation de l’éditeur :
La révolte d’un peuple divers, bigarré, haut en couleurs qui, pendant douze ans, empoisonna la Convention, le Directoire et le Consulat.
Si la chouannerie a inspiré les romanciers et donné lieu à des histoires consacrées à ses « figures » ou à des épisodes particuliers, elle a suscité peu d’ouvrages d’ensemble, parce qu’elle est bien loin d’avoir l’unité de l’insurrection vendéenne. L’auteur raconte avec brio les personnages et les moments significatifs de cette mosaïque de révoltes dispersées en Bretagne, en Normandie et dans le Maine, entrecoupées de trêves et d’intrigues. Le phénomène s’étend de la rébellion du Mainiot Jean Cottereau, dit Jean Chouan, en 1792, à l’exécution de l’irréductible Morbihannais Cadoudal, capturé à Paris en mars 1804.
Entre ces deux dates, on se passionne pour cette « guérilla du clair de lune », toute de surprises et d’esquives, de cris de chouette et de soldats fantômes, menée par des bandes dont la manière, parfois critiquable, est étroitement liée à la personnalité de ses chefs, qu’ils soient nobles ou paysans. Parmi ceux-ci, Cadoudal, que Napoléon tente de rallier, Boishardy, tué le jour de ses noces avec l’amazone Joséphine de Kercadio, Picot qui sévit en pays d’Auge, le comte de Frotté, âme de l’insurrection normande.
Un livre d’histoire qui se lit comme un roman d’aventures.

Chouans et Vendéens contre l’Empire – 1815. L’autre Guerre des Cent-Jours

Chouans et Vendéens contre l’Empire - 1815. L’autre Guerre des Cent-Jours
Chouans et Vendéens contre l’Empire – 1815. L’autre Guerre des Cent-Jours

DATE DE PARUTION : 05/11/2015
EDITEUR : Vendémiaire
COLLECTION : Révolutions
EAN : 9782363581877
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 380
POIDS : 0,328 Kg
DIMENSIONS : 14,6 x 20 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Docteur en histoire, Aurélien Lignereux est maître de conférences à l’Institut d’Études Politiques de Grenoble. Il a notamment publié L’Empire des Français (1799-1815), tome I de l’Histoire de la France contemporaine, au Seuil, réédité en Points en 2014.
Présentation de l’éditeur :
À l’Ouest rien de nouveau, semble-t-il, en 1815 : conduits par des La Rochejaquelein, d’Autichamp, d’Andigné ou autres Charette, les Vendéens et les Chouans reprennent les armes pour le roi, tandis que Napoléon, revenu aux Tuileries, s’apprête à affronter l’Europe coalisée. Cette nouvelle guerre de l’Ouest n’aura duré que quarante jours. Conclue par deux défaites royalistes, elle aura fait quelques centaines de morts mais éloigné de Waterloo plusieurs milliers de soldats.
Conflit secondaire, peut-être, au regard de l’histoire militaire. Mais exemple saisissant d’apprentissage de la guerre conventionnelle par les paysans du Bocage. Surtout, épisode majeur pour l’histoire politique de la France au XIXe siècle : la prise d’armes de mai-juin 1815 constitue en effet, avec le soulèvement républicain de décembre 1851, la plus importante des mobilisations populaires en province.
Et ces paysans en armes n’ont rien de jouets manipulés par les nobles : la monarchie restaurée en fait l’expérience lorsqu’après la chute de Napoléon, il s’agira d’en finir avec l’organisation paramilitaire des paroisses, royaliste mais si menaçante pour l’ordre établi, constitutionnel et censitaire.