Archives par mot-clé : Conflits Révolution Française

Egypte, la guerre de Bonaparte – Pascal Cyr

Egypte, la guerre de Bonaparte
Egypte, la guerre de Bonaparte

DATE DE PARUTION : 01/01/2016
EDITEUR : L’Harmattan
COLLECTION : Histoire Et Perspectives Mediterranéenne
EAN : 9782343081816
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 428
POIDS : 0,630 Kg
DIMENSIONS : 15 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Spécialiste de l’histoire du Consulat et de l’Empire, Pascal Cyr détient un doctorat de l’Université de Montréal. Sa thèse, Waterloo origines et enjeux, a été publiée en 2011 aux éditions l’Harmattan. Dans le cadre de ses activités académiques, il a publié de nombreux articles dans la Revue Napoléonica, la Revue de l’Institut, la Revue Historique des Armées, la Revue du Souvenir Napoléonien et Napoléon 1er, le magazine du Consulat et de l’Empire.
Présentation de l’éditeur :
Aboukir, le 1er juillet 1798, le corps expéditionnaire français débarque en Égypte. Accompagné des plus éminents scientifiques, Bonaparte souhaite en faire la conquête afin de couper la route des Indes aux Anglais et, dans la foulée, y amener les Lumières et les acquis de la Révolution française. Mais très vite, et cela même s’il affirme à plusieurs reprises qu’il aime le Prophète et les musulmans, la révolte gronde dans tous les coins du pays. « Les infidèles », ceux qui « souillent » la terre de Saladin et la rançonnent par des mesures vexatoires doivent en être chassés.
Comme l’avait prédit Volney, Bonaparte et le corps expéditionnaire font maintenant face aux Anglais, aux Turcs, aux Mamelouks qui gouvernent le pays ainsi qu’à l’ensemble des musulmans. Avec la destruction de la flotte française dans la baie d’Aboukir, désastre dont Bonaparte porte une part certaine de responsabilités, la situation sur le plan intérieur se dégrade de plus en plus. Le massacre de la garnison française de Mansourah et la révolte du Caire mettent fin aux illusions. Il n’y a plus de conciliation possible entre les Français et les musulmans égyptiens.
Pour se maintenir en Égypte, autant financièrement que militairement, Bonaparte a recours aux pires expédients : exactions fiscales, pillages, massacres, emprunts forcés et réquisitions sont de mises. Enfin, si les soldats français sont militairement supérieurs aux Mamelouks et aux Turcs, chaque bataille combinée aux maladies qui déciment les rangs aussi sûrement que la mitraille entraîne des pertes impossibles à remplacer. Dans ces conditions, comme l’a énoncé M. Jean Tulard dans son livre Napoléon et le mythe du sauveur : la question est de savoir comment la conquête puis l’occupation de l’Égypte ont pu être menées avec si peu d’hommes et de moyens.

Marengo, 1800 – Le premier consul victorieux – Olivier Lapray

Marengo, 1800 - Le premier consul victorieux
Marengo, 1800 – Le premier consul victorieux

DATE DE PARUTION : 18/11/2014
EDITEUR : Histoire & Collections
COLLECTION : Guerres napoléoniennes
EAN : 9782352503255
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 144
POIDS : 1,079 Kg
DIMENSIONS : 23 × 32 cm
ILLUSTRATIONS : en couleur et en N&B
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Olivier Lapray officier navigant dans l’Armée de l’Air française, est également passionné par le Premier Empire. Il est déjà l’auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, dont le Dictionnaire des officiers de cuirassiers.
Présentation de l’éditeur :
Le 14 juin 1800, pendant la seconde campagne d’Italie, Napoléon remporte de justesse la bataille de Marengo (Piémont). Cette bataille célèbre a opposé 28000 français à 31000 Autrichiens sous les ordres du général Mélas. Tout d’abord dominés, les Français doivent reculer sur près de sept kilomètres. Mélas croyant la victoire assurée laisse alors le commandement à un subordonné et repart à Alessandria. La temporisation de l’adversaire permet à Napoléon de concentrer ses forces et surtout au corps d’armée du général Desaix d’arriver en renfort. Vers 5 heures de l’après-midi, la violente contre-attaque française met les Autrichiens en retraite, coûtant la vie à Desaix, sans conteste le héros de cette journée. Cette grande victoire aboutit à l’occupation française de la Lombardie et surtout renforce l’autorité de Napoléon en France.

La guerre de Vendée – 1793-1800 – Jean-Clément Martin

La guerre de Vendée - 1793-1800
La guerre de Vendée – 1793-1800

DATE DE PARUTION : 03/04/2014
EDITEUR : Points
COLLECTION : Points histoire
EAN : 9782757836569
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 347
POIDS : 0,210 Kg
DIMENSIONS : 10,8 x 17,8 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Professeur émérite à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne et ancien directeur de l’Institut d’Histoire de la Révolution française, Jean-Clément Martin est spécialiste de l’histoire de la Révolution et de la guerre de Vendée.
Présentation de l’éditeur :
Cette nouvelle édition de La Vendée et la France, entièrement revue et mise à jour par son auteur, vise à remettre à la disposition du public, loin de la controverse, une synthèse des faits les mieux établis sur la guerre civile la plus violente que la France ait jamais connue et qui a causé 200 000 morts soit 20 à 30 % des morts de la Révolution française. Réfractaire à tout catéchisme idéologique, Jean-Clément Martin a voulu comprendre le « phénomène vendéen », en rompant avec l’idée reçue d’une Vendée éternelle, préexistante au drame de son accouchement, et en affranchissant la période des interprétations consacrées qui l’inscrivent toujours dans une lutte entre le bien et le mal.
Il livre ici le dernier état d’une réflexion à laquelle il a consacré une large partie de son oeuvre.

Agents de l’ennemi – Les espions à la solde de l’Angleterre dans une France en Révolution – Hugues Marquis

Agents de l'ennemi - Les espions à la solde de l'Angleterre dans une France en Révolution
Agents de l’ennemi – Les espions à la solde de l’Angleterre dans une France en Révolution

DATE DE PARUTION : 20/02/2014
EDITEUR : Vendémiaire
COLLECTION : Révolutions
EAN : 9782363580627
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 349
POIDS : 0,428 Kg
DIMENSIONS : 14,5 x 20 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Hugues Marquis enseigne l’histoire-géographie à l’université de Poitiers. Ses recherches et publications portent sur l’histoire des guerres modernes et contemporaines, en particulier sur la période révolutionnaire.
Présentation de l’éditeur :
Plans de campagne, mouvements des armées, organisation des défenses portuaires, mais aussi état de l’opinion, rapports de force au sein de la Convention… La guerre du renseignement fit rage pendant la Révolution. Et dans cette lutte de l’ombre, toute aussi importante que celle qui fut menée sur les champs de bataille, les services secrets’ britanniques, ancêtres du célèbre MI6, furent de véritables pionniers.
Dès 1792, les très redoutés « agents de Pitt et Cobourg », largement financés par l’Angleterre, ont développé de puissants réseaux de renseignement dans toute l’Europe, jusqu’au sein de la Convention. Royalistes, émigrés, agents des autres puissances coalisées et des princes exilés, Vendéens insurgés… Tous correspondirent avec Londres depuis le continent. Au fil des archives, surgissent ainsi ces personnages hauts en couleur qui, de Bruxelles à La Haye et de Berne à Hambourg, dénoncés, traqués, usant de tous les stratagèmes et de tous les complots, ont écrit cet envers de l’histoire officielle et porté des coups décisifs à la fragile République.