Archives par mot-clé : Editions Belin

L’impératrice Eugénie

L'impératrice Eugénie par Raphaël Dargent
L’impératrice Eugénie – Raphaël Dargent

DATE DE PARUTION : 10/11/2017
EDITEUR : Belin
COLLECTION : Portraits
EAN : 9782701197272
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 632
POIDS : 0.732 Kg
DIMENSIONS : 14 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Ebook ou Kindle.
À propos de l’auteur :
Raphaël Dargent est l’auteur de nombreuses biographies, parmi lesquelles Napoléon III. L’Empereur du peuple (2009), Marie- Antoinette. Le procès de la Reine (2012) et Anne d’Autriche. L’absolutisme précaire (2015).
Présentation de l’éditeur :
Le portrait flamboyant d’une impératrice déchue
Fille d’un officier espagnol rallié au Premier Empire, élevée au rang d’impératrice des Français par son mariage avec Napoléon III, Eugénie de Guzman eut une vie étonnante, fastueuse et tragique. Avec Stendhal pour ami, Mérimée pour confident, la reine Victoria pour conseillère, elle fut à la fois une égérie et une régente jalouse de son rôle politique. Sa vie bascula avec la chute du Second Empire, la disparition prématurée des siens et un exil d’un demi-siècle.
Ambitieuse, mondaine, souveraine, mais aussi mère exigeante et femme trompée, l’impératrice, dont on loua la beauté, la grâce ou la générosité, fut aussi jugée superficielle et coquette, autoritaire et réactionnaire. Elle fut habitée jusqu’à l’obsession par le sens de l’honneur, au risque parfois de heurter son entourage et d’égarer son jugement.
D’une plume alerte et élégante, Raphaël Dargent fait le récit de la vie d’Eugénie, interroge son caractère, sa manière d’incarner le pouvoir, son rapport à l’histoire, son action diplomatique, ses goûts artistiques. Tout en se glissant dans la peau de son personnage, il convoque de nombreux témoignages et dresse le portrait haut en couleur de l’impératrice Eugénie.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Marat, l’ami du peuple – Serge Bianchi

Marat, l'ami du peuple - Serge Bianchi
Marat, l’ami du peuple – Serge Bianchi

DATE DE PARUTION : 12/05/2017
EDITEUR : Belin
COLLECTION : Portraits
EAN : 9782410003055
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 416
POIDS : 0.000 Kg
DIMENSIONS : 14 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Indisponible
À propos de l’auteur :
Agrégé, docteur d’Etat, Serge Bianchi est professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Rennes II. Il a publié et dirigé de nombreux ouvrages sur l’histoire politique et culturelle de la Révolution française dont Des révoltes aux révolutions 1770- 1802 (en 2004), Héros et héroïnes de la Révolution française (en 2012).
Présentation de l’éditeur :
Détesté par les uns, adulé par les autres, Jean-Paul Marat est le plus controversé et le plus méconnu des grands acteurs de la Révolution française. Médecin et penseur au temps des Lumières, il subit l’hostilité ou l’indifférence de Voltaire et de Condorcet. Journaliste engagé, Marat illustre l’explosion de la presse d’opinion, le quatrième pouvoir, à travers son quotidien, l’Ami du Peuple, au fil de 685 numéros souvent censurés et publiés dans la clandestinité.
Elu à la Convention, accusé d’aspirer à la dictature, associé à Danton et Robespierre, il est acquitté triomphalement par le Tribunal révolutionnaire, avant d’être assassiné, le 13 juillet 1793, par Charlotte Corday. Après sa mort, sublimée par le tableau de David, commence pour Marat une existence posthume, non moins agitée que la première. Héros d’un culte inouï rendu au  » martyr de la Liberté  » pendant la Terreur, il devient ensuite un anti-héros absolu, victime d’une  » dépanthéonisation  » spectaculaire.
Dès lors, des mythes tenaces, des légendes inconciliables – dorée ou  » maratiste « , d’un côté, noire ou  » anti-maratiste « , de l’autre – s’affrontent et brouillent notre compréhension du personnage. Recentrant les analyses sur les documents et les archives, donnant la parole au principal intéressé, Serge Bianchi se propose de réduire, voire d’abolir, le fossé creusé entre ces mémoires si contrastées et la biographie de celui qui se voulut  » l’Ami du Peuple « .

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Cambacérès – L’art de servir tous les régimes

Cambacérès - L'art de servir tous les régimes
Cambacérès – L’art de servir tous les régimes

DATE DE PARUTION : 20/05/2015
EDITEUR : Belin
COLLECTION : Portraits historiques
EAN : 9782701164427
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 224
POIDS : 0,375 Kg
DIMENSIONS : 14 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Louis Faivre d’Arcier, conservateur en chef du patrimoine, est directeur de la documentation et des archives historiques de la Cour des comptes. Archiviste paléographe, il a été responsable du département des Archives, de la documentation et du patrimoine au ministère de la Justice et a publié plusieurs articles en rapport avec les archives et l’histoire de la Justice en France.
Présentation de l’éditeur :
Jean-Jacques Régis Cambacérès (1753-1824) connut un parcours exceptionnel : simple conseiller maître à la cour des comptes, aides et finances de Montpellier en 1789, il parvint, dix ans plus tard, à se hisser à la deuxième place de l’État, devenant sans le titre le véritable Premier ministre du Consulat et de l’Empire. Authentique produit des Lumières, très attaché aux innovations révolutionnaires, il réussit à faire paraître, après bien des difficultés, le Code civil qui fonde encore une bonne partie du droit français. Il sut trouver bien des compromis pour rétablir et maintenir la paix civile en France. Sa tâche n’était pas facile : il était aux prises avec les circonstances dans un pays profondément divisé, mais aussi avec Napoléon­, dont il régula souvent les emportements. Homme d’une prudence extrême, il acquit une véritable expertise dans l’art de survivre à la plupart des changements de régime… et dans celui de faire fortune. Sa circonspection finit-elle par le trahir ? En tout cas, sa réputation de girouette débauchée et gloutonne lui a survécu. Le paradoxe d’une telle injustice est, pour le moins, matière à réflexion.

Le feu aux poudres – Qui a déclenché la guerre en 1914 ? – Gerd Krumeich

Le feu aux poudres - Qui a déclenché la guerre en 1914 ?
Le feu aux poudres – Qui a déclenché la guerre en 1914 ?

DATE DE PARUTION : 23/09/2014
EDITEUR : Belin
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782701190907
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 304
POIDS : 0,370 Kg
DIMENSIONS : 14 x 20,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Gerd Krumeich est professeur émérite à l’université Heinrich-Heine de Düsseldorf, professeur associé à l’Institut d’histoire du temps présent et vice-président du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre.
Présentation de l’éditeur :
Qui fut responsable du déclenchement de la Grande Guerre ? Existe-t-il même un responsable, ou les nations ont-elles basculé plus ou moins sciemment dans la guerre ? Les politiques ont-ils fait preuve d’aveuglement et d’inconséquence ? Gerd Krumeich, l’un des meilleurs spécialistes de 1914-1918, apporte une réponse frappante : l’Allemagne a joué le tout pour le tout et s’est servi de l’attentat de Sarajevo pour devancer une éventuelle agression de la Russie et de son allié français.
Ce fut non pas la soif d’une suprématie internationale qui fut à l’origine de la crise mais une peur panique de l’avenir. Face au « péril russe », mieux valait déclencher la guerre « maintenant que plus tard ». Mais aucun des dirigeants politiques et militaires n’avait prévu ce que deviendrait le conflit, aucun d’eux n’avait imaginé l’horreur que seraient les batailles de Verdun et de la Somme.

De Bonaparte à Napoléon – Silvia Marzagalli

De Bonaparte à Napoléon
De Bonaparte à Napoléon

DATE DE PARUTION : 23/09/2014
EDITEUR : Belin
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782701191423
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 224
POIDS : 0,260 Kg
DIMENSIONS : 14 x 20,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Silvia Marzagalli est professeur d’histoire à l’Université Nice Sophia-Antipolis, membre de l’Institut Universitaire de France, spécialiste des réseaux négociants et du commerce maritime. Elle a notamment publié Comprendre la traite négrière atlantique (2009).
Présentation de l’éditeur :
De 1799 à 1815, le sort de la France et celui de l’Europe semblent liés à celui d’un homme dont l’évocation ne cesse, depuis son exil, de réveiller les passions. De Bonaparte à Napoléon, cet ouvrage invite à suivre les étapes du parcours qui mène un jeune noble corse à s’emparer du pouvoir en France par un coup d’État. Il montre comment il sut recomposer de manière autoritaire un pays déchiré par les luttes entre factions tout en sauvegardant un certain nombre d’acquis révolutionnaires. Comment aussi il parvint à imposer son autorité au continent européen par la force des armes, avant d’entraîner le pays dans une défaite humiliante, suivie par une occupation étrangère et la restauration de la dynastie Bourbon.
Au-delà d’un parcours individuel d’exception, ce qui se joue sous le Consulat et l’Empire, et qui ne cesse depuis de faire l’objet de relectures et réappropriations, c’est l’entrée de la France dans le monde contemporain.
Une partie de cet ouvrage reprend les chapitres parus dans Révolution. Consulat. Empire, « Histoire de France », Belin, 2009.

Robespierre – La probité révoltante – Cécile Obligi

Robespierre
Robespierre

DATE DE PARUTION : 28/01/2014
EDITEUR : Belin
COLLECTION : Portraits
EAN : 9782701183787
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 152
POIDS : 0,243 Kg
DIMENSIONS : 14 x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Cécile Obligi est conservatrice à la Bibliothèque nationale de France (département des Arts du spectacle). Elle a travaillé sur l’historiographie des débuts de la Révolution française et notamment sur Jean-Sylvain Bailly, premier maire de Paris.
Présentation de l’éditeur :
« Je suis fait pour combattre le crime, non pour le gouverner », s’exclamait Maximilien Robespierre à la barre de la Convention la veille de sa chute, le 8 thermidor an II : la formule est caractéristique de sa passion et de son emphase. Elle fait partie de l’abondant florilège qui alimente aussi bien les critiques contre le tribun intolérant que les louanges envers l’homme politique intègre. Tellement intègre d’ailleurs, qu’il finit par agacer le Danton imaginé par Georg Büchner, qui lui lance : « Robespierre, tu es d’une probité révoltante ».
Instigateur des horreurs perpétrées sous la « Terreur », homme d’État rigide, implacable et déshumanisé pour les uns ; héros et héraut des droits de l’homme, dirigeant incorruptible, bouc émissaire pour les autres (moins nombreux cependant) : admirateurs ou contempteurs, rares sont les indifférents lorsque l’on évoque la figure de Robespierre. La Révolution française a transformé des anonymes en figures de premier plan.
Robespierre est l’un de ces anonymes brusquement devenus célèbres. Comment un banal avocat d’Arras, promis à une traditionnelle carrière locale, s’est-il trouvé propulsé en quelques mois à l’avant-scène de l’actualité ? Comment a-t-il pu concentrer sur sa personne une bonne partie du ressentiment contre ce que l’on a appelé la Terreur ? Pour répondre à ces questions, Cécile Obligi a choisi de donner la parole au principal intéressé : Robespierre lui-même.
Elle nous fait ainsi découvrir ou redécouvrir un orateur de grande classe et un penseur politique important, que la légende noire a fait oublier trop longtemps.