Archives par mot-clé : Editions La Boîte à Pandore

Les plus surprenantes histoires de 14-18 – Alain Leclercq

Histoire oubliée de 14-18
Histoire oubliée de 14-18

DATE DE PARUTION : 28/08/2014
EDITEUR : La Boîte à Pandore
COLLECTION : NC
EAN : 9782875570932
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : …
POIDS : 0,290 Kg
DIMENSIONS : 14,2 x 21,7 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Alain Leclercq est un ancien professeur d’Histoire. Il a traduit ou il a écrit de nombreux ouvrages dont : « Les plus grands assassinats de l’Histoire » (La Boîte à Pandore, 2014), « Les plus grands bâtards de l’histoire » (La Boîte à Pandore, 2014), « Curieuses histoires des naufrages » (Jourdan Editeur, 2014), « Les femmes les plus cruelles de l’histoire » (Jourdan Editeur, 2013)…
Présentation de l’éditeur :
Des véritables raisons qui poussèrent l’Allemagne à entrer en guerre jusqu’à la manière dont mourut Augustin Trébuchon, le dernier tué français de la Première Guerre, en passant par les ridicules péripéties de l’attentat de Sarajevo, des dizaines d’histoires oubliées concernant la Grande Guerre vous sont présentées dans ce livre, notamment… La première bataille aéronavale de l’Histoire qui eut lieu en Afrique, sur le lac Tanganyika. La raison de la présence de cent-quarante mille Chinois sur le front. Le crime de guerre que représente la mort d’Alain Fournier. Le premier mort allemand du front français. Comment va réellement être gagnée la bataille de la Marne. Comment un talus de chemin de fer flamand sauva la France. Comment l’insigne Ferrari nous vient en ligne droite de la Première Guerre mondiale. Les véritables raisons qui firent perdre la guerre aux Allemands. L’offensive anglaise de 1916 menée grâce à ballon de football. Le premier avion abattu lors d’un conflit. Les amours français du caporal Adolf Hitler. L’énigme de la mort du célèbre as de l’aviation allemande, le baron Von Richthofen. La prise d’un sous-marin allemand par des lanciers. La mort d’une petite fille de dix ans accusée d’avoir aidé des prisonniers français.