Archives par mot-clé : Editions Perrin

Leipzig – La bataille des Nations 16-19 octobre 1813

Leipzig - La bataille des Nations 16-19 octobre 1813
Leipzig – La bataille des Nations 16-19 octobre 1813

DATE DE PARUTION : 08/09/2016
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Tempus
EAN : 9782262066598
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 662
POIDS : 0,440 Kg
DIMENSIONS : 10,9 x 17,8 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Format Kindle
À propos de l’auteur :
Belge et francophone, Professeur à l’université de Namur, Bruno Colson, spécialiste d’histoire militaire, a publié notamment La Culture stratégique américaine. L’influence de Jomini, L’Art de la guerre, de Machiavel à Clausewitz et, chez Perrin, a présenté le De la guerre de Napoléon. Il vient également de publier une biographie très attendue de Clausewitz.
Présentation de l’éditeur :
La bataille de Leipzig, du 16 au 19 octobre 1813, est la plus gigantesque des batailles napoléoniennes par sa durée, ses effectifs (près de 500 000 hommes engagés) et son étendue géographique (à peu près quinze kilomètres carrés). Jamais de tels effectifs n’avaient été mobilisés pour un affrontement en rase campagne. Première défaite de Napoléon sur un champ de bataille, ces combats font perdre l’Allemagne à l’Empereur et sonnent le glas de son Grand Empire.
Si on connaît peu Leipzig en France, en Allemagne, en revanche, la Völkerschlacht (la bataille des Nations) tient une place primordiale dans la conscience nationale : elle est le couronnement des « guerres de libération ». Salué par la critique, ce livre magistral, en restituant les faits aussi fidèlement que possible, démasque certains mythes tenaces.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Clausewitz – Bruno Colson

Clausewitz - Bruno Colson
Clausewitz – Bruno Colson

DATE DE PARUTION : 08/09/2016
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Biographies
EAN : 9782262038380
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 517
POIDS : 0,700 Kg
DIMENSIONS : 15,4 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Format Kindle
À propos de l’auteur :
Bruno Colson est l’auteur de nombreux ouvrages d’histoire militaire qui font autorité, notamment d’un Leipzig. La bataille des Nations qui a été couronné par le prix du premier Empire de la Fondation Napoléon et ressort actuellement en Tempus. Spécialiste de la période napoléonienne, il est professeur à l’université de Namur où il enseigne notamment l’histoire de la guerre et de la stratégie.
Présentation de l’éditeur :
Carl von Clausewitz (1780-1831) appartient à la catégorie des illustres inconnus dont l’œuvre a masqué la vie. C’est en effet grâce à Vom Kriege (De la guerre), publié quelques années après sa mort, qu’il acquiert une célébrité qui va défier le temps. Cet immense traité reste considéré comme le plus important jamais consacré aux questions militaires et stratégiques, inspirant les plus grands généraux, mais également des intellectuels comme Guy Debord, Raymond Aron ou René Girard.
Or, Clausewitz a été aussi un officier supérieur de premier ordre et un acteur influent des guerres napoléoniennes. Témoin de la « grande catastrophe » de 1806, il devient l’un des artisans de la réforme de l’armée prussienne des années 1808-1811, puis participe à la campagne de Russie dans l’armée du tsar, la Prusse étant alors alliée de Napoléon, ce qui lui vaut une disgrâce durable à sa cour. On le retrouve dans les états-majors et sur les principaux champs de bataille jusqu’à Ligny et Waterloo où ses décisions prirent une portée considérable.
Général, penseur, conseiller à l’occasion frondeur, mari aimant et ami exemplaire, il consacra les dernières années de sa vie à rédiger les récits de ses principales campagnes et à écrire son chef-d’œuvre. Avec l’exigence et le talent qui le caractérisent, Bruno Colson est parti pendant plusieurs années à sa découverte, exhumant notamment de nombreuses archives inédites pour restituer l’homme dans ses multiples facettes.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Joseph Bonaparte

Joseph Bonaparte
Joseph Bonaparte

DATE DE PARUTION : 25/08/2016
EDITEUR : Editions Perrin
COLLECTION : Biographie
EAN : 9782262048730
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 752
POIDS : 0,839 Kg
DIMENSIONS : 15,6 x 24,1 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Format Kindle
À propos de l’auteur :
Directeur de la Fondation Napoléon, Thierry Lentz est l’auteur d’ouvrages nombreux et remarqués sur le Consulat et l’Empire.
Présentation de l’éditeur :
Joseph Bonaparte (1768-1844) a joué un rôle considérable pendant la Révolution puis sous le gouvernement de son frère cadet, Napoléon. Un simple survol des fonctions qu’il occupa durant ce quart de siècle suffi t à en prendre la mesure : président du district d’Ajaccio, commissaire des guerres, ambassadeur, député, conseiller d’État, sénateur, grand électeur de l’Empire, roi de Naples, roi d’Espagne, lieutenant général de l’empereur en 1814, président du Conseil des ministres durant les Cent-jours. Son rôle politique actif fut donc de premier plan, marqué par une relation très particulière avec Napoléon dont il fut peut-être le seul ami.
Après 1815, sa position ne fut pas non plus secondaire, malgré son départ d’Europe pour un long exil de près de 25 ans aux Etats-Unis où il devint un personnage très en vue, jusque dans les milieux offi ciels. Il demeura de plus une sorte de régent moral pour le compte du roi de Rome puis, après la mort de celui-ci (1832), devint prétendant au trône impérial. L’âge venant, il se raidit dans cette position et se heurta à son neveu Louis-Napoléon, le futur Napoléon III. Inhumé à Florence après sa mort dans cette ville, en 1844, il rejoignit son frère sous le dôme des Invalides en 1862.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr

Hortense de Beauharnais

Hortense de Beauharnais
Hortense de Beauharnais

DATE DE PARUTION : 09/06/2016
EDITEUR : Editions Perrin
COLLECTION : Biographie
EAN : 9782262039967
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 436
POIDS : 0,704 Kg
DIMENSIONS : 15,6 x 24,1 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Ancienne élève de l’ENS et agrégée d’histoire, Marie-Hélène Baylac a publié sur la période de la Révolution et de l’Empire Le Sang des Bourbons ; Napoléon, empereur de l’île d’Elbe, avril 1814-février 1815 et Souvenirs d’un officier de Napoléon à l’île d’Elbe, Le capitaine Raoul. Elle s’intéresse également à une approche transversale de l’histoire dont témoignent ses derniers ouvrages : Ces objets qui ont fait l’histoire et Histoire des animaux célèbres (Prix Fernand-Méry).
Présentation de l’éditeur :
Hortense de Beauharnais a souvent été réduite au simple rôle de belle-fille de Napoléon. Mariée à un homme qu’elle n’aime pas, assujettie aux obligations de la vie officielle, soumise aux rigueurs de l’exil, frappée par la mort de deux de ses fils et l’éloignement de son amant, la vie de la jeune femme aux yeux bleus semble marquée du sceau du malheur. Elle est pourtant loin de s’en tenir à un second rôle.
Tour à tour princesse, reine, puis duchesse, endurcie par les épreuves, Hortense exercera son influence jusque dans l’exil où, retirée à Arenenberg, au bord du lac de Constance, elle reçoit les visiteurs qui affluent de toute l’Europe. Intensément mère, elle se bat en 1831, puis en 1836, pour sauver son fils, Louis-Napoléon, auquel elle inculque des valeurs qui contribueront à faire de lui l’empereur Napoléon III.
Puisant aux sources les plus larges, y compris les fonds d’archives d’Arenenberg et de Ravenne jusqu’alors inexploités, Marie-Hélène Baylac retrace avec brio la vie à la jonction de deux siècles de cette femme d’esprit au destin d’exception.

Barras

Barras
Barras

DATE DE PARUTION : 31/03/2016
EDITEUR : Editions Perrin
COLLECTION : Biographies
EAN : 9782262047092
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 400
POIDS : 0,635 Kg
DIMENSIONS : 15,5 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Docteur en histoire, spécialiste de la Révolution française, Christine Le Bozec a enseigné à l’université de Rouen. Elle a publié de nombreux ouvrages dont La Normandie au XVIIIe siècle. Croissance, Lumières et Révolution ; Danton et Robespierre, les deux visages de la Révolution et, chez Perrin, La Première République 1792-1799.
Présentation de l’éditeur :
Le portrait renouvelé du « roi du Directoire », un homme politique à la réputation exécrable, beaucoup plus équilibré et proche de la vérité historique.
Carrière météorique que celle de Barras, né en 1755 dans une famille provençale modeste. En 1782, lorsqu’il quitte l’armée après des missions aux Indes et au Cap, il n’est qu’un obscur lieutenant aux moyens de subsistance inconnus, qui végète jusqu’à la Révolution, dans laquelle il s’engage résolument. A partir de 1792, il connaît une ascension fulgurante qui le propulse, de novembre 1795 à novembre 1799, à la tête de la France aux côtés de quatre autres Directeurs, après que la chute de Robespierre l’a porté sur le devant de la scène. Brusquement, le coup d’Etat de Brumaire met fin à sa trajectoire, et Bonaparte, qu’il avait beaucoup aidé, le chasse avant de l’exiler. Dès la chute de l’Empire, Barras regagne Paris et y meurt en 1829 sans plus avoir l’occasion de jouer un rôle politique.
Aujourd’hui encore, sa mémoire souffre d’une réputation exécrable : il aurait été flambeur, vénal, libertin, débauché. Au terme d’une analyse serrée des sources, l’auteur démontre que la plupart de ces imputations proviennent d’une légende noire forgée par les brumairiens, qui cherchaient ainsi à légitimer leur coup d’Etat de novembre 1799. Cette biographie ne vise pas à rendre le personnage plus vertueux qu’il ne l’était, mais à montrer l’homme politique atypique qu’il fut quatre ans durant à la tête d’un pays en recherche de stabilité.

Histoire générale de la chouannerie

Histoire générale de la chouannerie par Anne Bernet
Histoire générale de la chouannerie par Anne Bernet

DATE DE PARUTION : 24/03/2016
EDITEUR : Editions Perrin
COLLECTION : Synthèses historiques
EAN : 9782262065188
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 688
POIDS : 0,846 Kg
DIMENSIONS : 15,6 x 24,1 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Anne Bernet, critique littéraire, a déjà publié plusieurs ouvrages dont chez Perrin Bernadette Soubirous, Madame de Sévigné, Enquête sur les anges, Mémoires de Ponce Pilate et Brutus.
Présentation de l’éditeur :
La révolte d’un peuple divers, bigarré, haut en couleurs qui, pendant douze ans, empoisonna la Convention, le Directoire et le Consulat.
Si la chouannerie a inspiré les romanciers et donné lieu à des histoires consacrées à ses « figures » ou à des épisodes particuliers, elle a suscité peu d’ouvrages d’ensemble, parce qu’elle est bien loin d’avoir l’unité de l’insurrection vendéenne. L’auteur raconte avec brio les personnages et les moments significatifs de cette mosaïque de révoltes dispersées en Bretagne, en Normandie et dans le Maine, entrecoupées de trêves et d’intrigues. Le phénomène s’étend de la rébellion du Mainiot Jean Cottereau, dit Jean Chouan, en 1792, à l’exécution de l’irréductible Morbihannais Cadoudal, capturé à Paris en mars 1804.
Entre ces deux dates, on se passionne pour cette « guérilla du clair de lune », toute de surprises et d’esquives, de cris de chouette et de soldats fantômes, menée par des bandes dont la manière, parfois critiquable, est étroitement liée à la personnalité de ses chefs, qu’ils soient nobles ou paysans. Parmi ceux-ci, Cadoudal, que Napoléon tente de rallier, Boishardy, tué le jour de ses noces avec l’amazone Joséphine de Kercadio, Picot qui sévit en pays d’Auge, le comte de Frotté, âme de l’insurrection normande.
Un livre d’histoire qui se lit comme un roman d’aventures.

1814, la campagne de France

1814, la campagne de France
1814, la campagne de France

DATE DE PARUTION : 17/03/2016
EDITEUR : Editions Perrin
COLLECTION : Synthèses historiques
EAN : 9782262064983
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 450
POIDS : 0,480 Kg
DIMENSIONS : 14 x 21 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Contributions de : Pierre Branda, Jean-François Brun, Guy Carrieu, David Chanteranne, Annie Crépin, Bruno Colson, Francis Démier, Nicolas Dohrmann et Bertrand Fonck, Alan Forrest, Patrice Gueniffey, Vincent Haegele, Peter Hicks, François Houdecek, Sylvain Pagé, Chantal Prévot, Jean-Philippe Rey, Jean-Philippe Rey, Marie-Pierre Rey, David Rouanet, Michel Roucaud, Charles-Eloi Vial.
Présentation de l’éditeur :
La fin de l’Empire par les meilleurs spécialistes européens.
En dépit de son issue tragique, la campagne de France constitue un chapitre de choix du livre d’heures de la mythologie napoléonienne. Avec à peine cinquante mille hommes, l’Aigle « rechausse ses bottes de 93 » et remporte – à un contre dix – une série de victoires éclatantes avant de tomber, victime des intrigues de Talleyrand et de la trahison des maréchaux.
Pour donner enfin sa place à l’histoire, Patrice Gueniffey et Pierre Branda ont rassemblé autour d’eux les meilleurs historiens de la période. Ils analysent et racontent tous les aspects – politiques, diplomatiques, sociétaux, mémoriels et naturellement militaires – d’une guerre de cent jours, en ayant également soin d’ouvrir le propos à des problématiques jamais traitées comme l’engagement des alliés ou l’histoire régionale. Ils démontrent enfin comment le drame est devenu mythe dans une dernière partie consacrée à la postérité de 1814.
Publié à l’initiative et avec les soutiens du conseil général de l’Aube et de la Fondation Napoléon, cet ouvrage de référence manquait ; il change les perceptions sur le crépuscule du roman de la vie napoléonienne.

Robespierre – La fabrication d’un monstre

Robespierre - La fabrication d'un monstre
Robespierre – La fabrication d’un monstre

DATE DE PARUTION : 21/01/2016
EDITEUR : Editions Perrin
COLLECTION : Biographies
EAN : 9782262042554
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 367
POIDS : 0,445 Kg
DIMENSIONS : 14 x 21 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Jean-Clément Martin, professeur émérite de l’université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, ancien directeur de l’Institut d’histoire de la Révolution française, a notamment publié une Nouvelle histoire de la Révolution française et un Dictionnaire de la Contre-Révolution chez Perrin, La Guerre de Vendée et La Machine à fantasmes.
Présentation de l’éditeur :
Le parti pris de cette nouvelle biographie de Robespierre – qui fait sa valeur et son originalité – est le refus revendiqué de toute approche psychologisante, de tout affect et de tout sensationnalisme. Nous voyons ainsi évoluer l’homme parmi ses pairs et ses rivaux, dont beaucoup ont partagé avec lui les mêmes expériences : une enfance difficile, une adolescence studieuse et une réussite sociale, mondaine et littéraire précoce.
A travers ses multiples et successives prises de position politiques, y compris celles qui paraissent mineures, on comprend qu’il s’exprime en réponse aux Danton, Marat, Pétion, Saint-Just, Fabre d’Eglantine, Camille Desmoulins, Hébert, Collot d’Herbois, dans un jeu de bascule permanent, sans pouvoir exercer une quelconque magistrature suprême. Lorsqu’il paraît enfin pouvoir y accéder, il est condamné hors la loi par ses collègues, le 9 thermidor 1794.
Chacun le sait, aucune artère parisienne ne porte le nom de Robespierre, passé à la postérité comme l’archétype du monstre. Sans l’absoudre, sans l’accabler non plus, Jean-Clément Martin explique que cette réputation a été fabriquée par les thermidoriens qui, après l’avoir abattu, voulurent se dédouaner de leur recours à la violence d’Etat : les 10 et 11 thermidor, qui voient l’exécution de Robespierre, de Couthon, de Saint-Just et de près de cent autres, servent en réalité à dénoncer « l’Incorruptible » comme le seul responsable de la « Terreur ».
Cette accusation a réécrit l’histoire de la Révolution et s’impose encore à nous. En historien, l’auteur démonte les mythes et la légende noire pour retrouver l’homme. Une démonstration sans faille et un livre à l’image de Robespierre : éminemment politique.

Joséphine, le paradoxe du cygne – Pierre Branda

Joséphine, le paradoxe du cygne
Joséphine, le paradoxe du cygne

DATE DE PARUTION : 07/01/2016
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Biographies
EAN : 9782262040864
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 464
POIDS : 0,627 Kg
DIMENSIONS : 16 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Directeur du patrimoine de la Fondation Napoléon, le Niçois Pierre Branda est l’auteur de nombreux travaux sur l’Empereur, parmi lesquels Le Prix de la gloire. Napoléon et l’argent ; Napoléon et ses hommes. La Maison de l’Empereur et, chez Perrin, La Guerre secrète de Napoléon. Île d’Elbe 1814-1815.
Présentation de l’éditeur :
Au-delà des images et des caricatures toujours reproduites, la découverte d’une autre Joséphine, attachante et troublante.
Elle ne s’appelait pas Joséphine de Beauharnais, mais Marie-Joseph-Rose de Tascher de La Pagerie. C’est par la grâce de Napoléon qu’elle prit le nom de Joséphine, puis le titre d’impératrice. Ce premier mystère en cache beaucoup d’autres, dont Pierre Branda lève successivement les voiles. Certes, la Créole avait la grâce du cygne, dont elle se fit un instrument efficace, au point d’être désignée comme « l’incomparable », de sa naissance à la Martinique en 1763 jusqu’à sa mort à Malmaison en 1814. Mais, bien plus que ses prouesses et ses trahisons amoureuses réelles ou supposées, l’auteur fait valoir la femme de réseaux, d’influence et d’argent, l’hostilité jamais démentie du clan Bonaparte à son égard et envers ses deux enfants, son goût pour la nature et les arts, et surtout ce lien complexe et indéfectible avec Napoléon dont elle accompagna la vertigineuse ascension sans connaître la chute ultime. Loin de la légende noire comme des potins anecdotiques, Pierre Branda redonne vie à une femme de tête autant que de corps aux prises avec la grande histoire, dont elle sut tirer parti tout en subissant ses coups.

L’art militaire de Napoléon – Jacques Garnier

L'art militaire de Napoléon
L’art militaire de Napoléon

DATE DE PARUTION : 12/11/2015
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Biographies
EAN : 9782262039455
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 349
POIDS : 0,545 Kg
DIMENSIONS : 15,5 x 20 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Jacques Garnier est spécialiste d’histoire militaire et de la période napoléonienne, auteur de nombreux ouvrages sur ces sujets, notamment un remarquable Austerlitz, couronné par le grand prix de la Fondation Napoléon. Il a été le maître d’œuvre du Dictionnaire Perrin des guerres et des batailles de l’histoire de France.
Présentation de l’éditeur :
De tous les chefs de guerre passés à la postérité – Alexandre le Grand, Jules César, Frédéric II de Prusse -, seul Napoléon est universellement connu. Aujourd’hui encore, la litanie de ses victoires est dans tous les esprits. Des curieux, et pas seulement français, traversent l’Europe pour marcher dans ses pas et commémorer ses exploits. Comment en est-il arrivé là ? Dès son apparition sur les champs de bataille, Napoléon a su innover.
Il a compris et maîtrisé ce que les autres n’avaient fait qu’esquisser avant lui. Visionnaire, il a fait progresser l’art militaire, se servant de la totalité des moyens techniques et humains que lui avaient légués les Lumières et la Révolution. Il a porté à un point jamais atteint jusque-là l’intuition guerrière, l’inventivité et le génie de l’organisation. Finalement, son pire ennemi n’aura été autre que lui-même : c’est sa démesure qui le conduira à la défaite finale.
Au plus près de la pensée militaire de l’Empereur qu’il connaît intimement, l’auteur se livre à une analyse très fine et inédite de ce nouvel art de faire la guerre, pour les résultats que l’on connaît.