Archives par mot-clé : Florence De Baudus

Caroline Bonaparte – Soeur d’empereur, reine de Naples – Florence De Baudus

Caroline Bonaparte - Soeur d'empereur, reine de Naples
Caroline Bonaparte – Soeur d’empereur, reine de Naples

DATE DE PARUTION : 13/11/2014
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Biographies
EAN : 9782262040680
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 400
POIDS : 0,653 Kg
DIMENSIONS : 14 × 21 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Format Kindle
À propos de l’auteur :
Florence de Baudus, auteur de plusieurs ouvrages, dont l’ancêtre fut gouverneur des fils de la reine Caroline, s’est servie de ses documents familiaux et des archives nationales et diplomatiques, en particulier la correspondance de Caroline, souvent inédite, pour nous offrir un portrait bien différent des idées reçues.
Présentation de l’éditeur :
Napoléon au féminin.
En épousant Murat en 1800, Caroline Bonaparte, la plus jeune soeur de Napoléon, embrasse son destin. Grande-duchesse de Berg en 1806, puis reine de Naples deux ans plus tard, elle joue un rôle actif aux côtés de son mari. Lorsque celui-ci part se battre en Russie, elle occupe la régence. Quand Murat décide de rejoindre l’Empereur au moment des Cent-Jours, elle fait tout pour se maintenir au pouvoir avant d’être contrainte à l’exil. Elle meurt à Florence en 1839.
La postérité a été cruelle avec elle, et la plupart des historiens l’ont dépeinte comme ambitieuse et égoïste. Se gardant de tout jugement, comme de toute réponse romanesque aux obscurités de l’histoire, l’auteur nous guide dans l’ascension vertigineuse de Caroline et de sa famille, puis de leur chute, tout aussi fulgurante. Douée d’une réelle intelligence politique, c’est elle qui ressemble le plus à Napoléon, raison pour laquelle elle finit par s’opposer à lui. Elle a voulu être reine et le rester – et pourquoi dans ce contexte incomparable ne l’aurait-elle pas voulu ? – et elle l’a pleinement été. Douée d’un goût inné pour les arts, elle a su embellir les palais qu’elle habitait et s’est très activement occupée des fouilles de Pompéi.
Florence de Baudus, auteur de plusieurs ouvrages, dont l’ancêtre fut gouverneur des fils de la reine Caroline, s’est servie de ses documents familiaux et des archives nationales et diplomatiques, en particulier la correspondance de Caroline, souvent inédite, pour nous offrir un portrait bien différent des idées reçues.