Archives par mot-clé : France

Russes et Français (1812-1818) – Une histoire des perceptions mutuelles

Russes et Français (1812-1818) par Maya Goubina
Russes et Français (1812-1818) – Une histoire des perceptions mutuelles – Maya Goubina

DATE DE PARUTION : 07/12/2017
EDITEUR : Presses de l’université Paris-Sorbonne
COLLECTION : Imago Mundi
EAN : 9782840509486
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 200
POIDS : 0.398 Kg
DIMENSIONS : 16 cm x 24 cm x 1,3 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Docteure en histoire moderne et contemporaine, Maya Goubina a mené des recherches en France (ENS de Lyon, Paris IV, Paris I) et en Russie (Université d’Etat Lomonossov, Académie des Sciences) et a régulièrement participé à des rencontres scientifiques en France, en Russie, au Canada et en Espagne. Aujourd’hui elle travaille à la Bibliothèque nationale de France.
Présentation de l’éditeur :
« Mon étonnement en entrant dans Moscou fut mêlé d’admiration » note l’employé de l’intendance Prosper le 15 octobre 1812. Un an et demi plus tard, la veille de l’entrée des troupes russes à Paris son homologue, l’officier russe S. G. Homutov, écrit à son tour : « Paris s’est présenté à nos regards. Il est impossible de décrire ce que nous avons alors ressenti ». Le séjour de la Grande Armée à Moscou en automne 1812 et l’arrivée de l’armée russe à Paris au printemps 1814 ont été les apogées de l’expérience intense de « découverte » que les combattants français et russes ont été amenés à vivre durant ces années de guerre. En outre, les représentations réciproques de l’époque sont extrêmement différentes : les Russes sont francophones, sinon francophiles, alors que les Français connaissent très peu l’Empire du Nord. L’étude des impressions et des perceptions réciproques d’une époque historique requiert la plus grande prudence. Ceci n’est que très vrai pour la période étudiée, sa mémoire ayant fait l’objet de tant d’interprétations postérieures. Ainsi, nous nous limitons aux documents imprimés et inédits strictement contemporains des événements étudiés : la correspondance, les journaux intimes, mais aussi les documents de propagande et les rapports de la police. Ce livre met aussi bien en lumière la perception mutuelle des deux nations à une époque-clé dans l’histoire de leurs contacts qu’il propose l’analyse des éléments constitutifs de leurs systèmes identitaires respectifs.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Les Français et les États-Unis, 1789-1815 – Marchands, exilés, missionnaires et diplomates

Les francais et les Etats-Unis, 1789-1815 - Sous la direction de Tangi Villerbu
Les francais et les Etats-Unis, 1789-1815 – Echanges, relations internationales et histoire du monde atlantique

DATE DE PARUTION : 09/11/2017
EDITEUR : Presses Universitaires de Rennes
COLLECTION : Enquêtes et documents
EAN : 9782753559066
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 138
POIDS : 0.240 Kg
DIMENSIONS : 15,5 cm × 24 cm × 1 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos des auteurs :
Sous la direction de Tangi Villerbu, Marcel Deperne, Nathalie Dessens, Gabrielle Guillerm, Sandra Holgado, Vanessa Mongey, Éric Schnakenbourg, Gérald Sim.
Présentation de l’éditeur :
Les historiens ont inventé ces derniers temps une multitude de champs qui se croisent sans cesse, se superposent, se répondent, sans que l’on sache toujours percevoir les subtiles différences entre eux, qui ressortent parfois de stratégies professionnelles autant que de débats intellectuels : histoires atlantique, connectée, globale, mondiale, toutes à leurs manières cherchent à dépasser le cadre national du récit historique et à établir des connexions entre les différentes parties du monde en traitant ces dernières à parts égales.
Il s’agit dans ce volume de ne penser qu’un segment d’un monde interconnecté en faisant porter la focale sur la relations entre non pas entre la France et les Etats-Unis bien entre les Français et les Etats-Unis, entre 1789 et 1815, au temps de la Révolution et de l’Empire côté français, mais aussi entre la Constitution et la fin de la Guerre de 1812 côté étatsunien.
Plan des chapitres :
-Paimpol/Missouri, années 1780-années 1820. En guise d’introduction.
-L’émergence d’un Atlantique diplomatique ? Une interprétation des relations franco-américaines pendant la Quasi-guerre, 1793-1800.
-Un aller sans retour : l’émigration du baron Anne Claude Louis de Feriet en Louisiane (1789-1815).
-À la croisée des révolutions et des lois : exilés militaires aux États-Unis.
-Tenter la fortune : Charlotte et Waldemard Mentelle, deux Parisiens dans le Kentucky de la Jeune République (1789-1844).
-Le Père David, émigré et artisan d’une Église catholique authentiquement américaine.
-La Nouvelle-Orléans, brasseur de francité.
– L’expérience étatsunienne sous la Révolution et l’Empire dans le parcours des diplomates français de la Restauration au second Empire.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Les Français et l’Empire (1799-1815)

Les Français et l'Empire (1799-1815) - Natalie Petiteau
Les Français et l’Empire (1799-1815) – Natalie Petiteau

DATE DE PARUTION : 24/04/2008
EDITEUR : Boutique de l’Histoire
COLLECTION : Pass-E-Présent
EAN :9782910828462
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 278
POIDS : 0.440 Kg
DIMENSIONS : 15,5 x 24 x 2,4 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Natalie Petiteau est professeur d’histoire contemporaine à l’Université d’Avignon. Elle est l’auteur de Élites et mobilités : la noblesse d’Empire au XIXe siècle (BH, 1997), Napoléon, de la mythologie à l’histoire (Le Seuil, 1999), Lendemains d’Empire : les soldats de Napoléon dans la France du XIXe siècle (BH, 2003).
Présentation de l’éditeur :
L’histoire du Premier Empire a jusqu’ici été l’objet d’approches événementielles et militaires, de biographies fleuves ou de récits anecdotiques. Le nouvel ouvrage que propose Natalie Petiteau, reconnue en France et à l’étranger comme l’une des meilleures spécialistes de la période, propose une lecture inédite des années 1800-1815 en portant son regard non pas sur Napoléon, mais sur les millions de Français qui ont vécu sous son règne afin de savoir comment ils ont reçu et perçu ce régime. Alors qu’ils sortaient de dix ans d’une Révolution qui avait commencé à les initier aux pratiques de la démocratie, les Français ont renoué sans révolte retentissante avec un régime monarchique qui a du reste légué au XIXe siècle une légende aux répercussions politiques importantes: il n’est pas innocent que le premier président de la République, élu au suffrage universel, ait été un Bonaparte. C’est dire que la compréhension du XIXe siècle passe par une lecture attentive de la façon dont l’Empire a été vécu dans les villages et les cités, parmi les humbles comme au sein des salons de la bonne société parisienne ou provinciale. Il s’agit donc d’observer ici non plus les célèbres attentats ou complots, non plus les réactions des grands personnages du régime. Le travail ici présenté, fondé sur la lecture minutieuse de nombreuses sources d’archives, à Paris comme en province, vise à saisir ce qu’était « l’état des esprits », pour reprendre la terminologie d’alors, qui s’exprime dans un espace public moins atone qu’on ne l’a longtemps dit. Cet ouvrage s’inscrit donc de surcroît dans une histoire de l’opinion publique jusqu’alors totalement négligée pour cette période, tant on considérait que le régime impérial l’avait totalement étouffée. Il éclaire, ce faisant, la façon dont s’est imposée, dans la vie politique française contemporaine, la référence à l’homme charismatique et omnipotent.
Plan des chapitres :
– L’accueil du Consulat.
– Le gouvernement des esprits.
– Echecs et pérennité des réseaux d’opposants.
– La persistance des refus anonymes.
– Soumissions et soutiens.
– L’impact de la guerre et de la crise économique.
– 1814-1815 ou les temps révélateurs.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr