Archives par mot-clé : Grande Guerre

Photographier la Grande Guerre – Joëlle Beurier

Photographier la Grande Guerre
Photographier la Grande Guerre

DATE DE PARUTION : 01/04/2016
EDITEUR : Presses Universitaires de Rennes Editions
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782753543614
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 464
POIDS : 0,570 Kg
DIMENSIONS : 16,5 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : Couleurs et N & B
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Joëlle Beurier est historienne des médias, docteure de l’Institut universitaire européen de Florence, et enseigne à l’université de Reims. Elle a co-dirigé en 2014 un ouvrage sur le photojournalisme Le photojournalisme des années 1930 à nos jours, et a publié, en 2014 un ouvrage sur les albums personnels des soldats-photographes de la Grande Guerre 14-18 insolite. Albums-photos des soldats au repos.
Présentation de l’éditeur :
Le 1er décembre 1918, à la Une du photo-magazine de Francfort, Das Illustrierte Blatt, les soldats allemands défilent triomphalement malgré l’armistice et la défaite; dans le même temps, la France, victorieuse mais meurtrie, panse ses plaies. Déjà, les hebdomadaires illustrés révèlent deux regards discordants sur une expérience de la guerre pourtant commune.
Aux origines de ce hiatus, lourd de conséquences, se trouve la représentation de l’héroïsme des combattants tel que les images de presse l’ont véhiculé durant
la Grande Guerre. En France, après quelques mois d’images trompeuses, la vérité s’installe grâce à la publication des photographies prises, sous les obus,
par les soldats eux-mêmes : la vision héroïco-épique de la guerre disparaît, sa réalité meurtrière s’étale, chaque semaine, devant les lecteurs.
En revanche, à l’est du Rhin, la compétence et la sévérité des autorités de censure réduisent à néant les velléités photojournalistiques modernes des
illustrés allemands et maintiennent une information visuelle traditionnelle, contrôlée et triomphante. Chaque peuple en tire une vision antithétique des
combats et de l’Histoire, porteuse du germe de la discorde qui les enflammera à nouveau, vingt ans plus tard.