Archives par mot-clé : Ludovic Letrun

[Précommande] L’artillerie et système Gribeauval – Tome 3 – 1786-1815

L'artilleriL'artillerie et système Gribeauval - Tome 3 - 1786-1815
L’artillerie et système Gribeauval – Tome 3 – 1786-1815

DATE DE PARUTION : 08/04/2016
EDITEUR : Editions Histoire & Collections
COLLECTION : Officiers et soldats n°27
EAN : 9782352504313
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 84
POIDS : 0,290 Kg
DIMENSIONS : 20 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : en couleur
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Auteurs : Ludovic Letrun et Jean-Marie Mongin
Présentation de l’éditeur :
Avec ce dernier tome, les pontonniers, artilleurs sédentaires ou artilleurs garde-côtes, trop souvent laissés dans l’ombre, comme les matériels et les pièces qu’ils servent et mettent en oeuvre, occupent le devant de la scène. Un chapitre est consacré au Train des équipages qui, bien que ne faisant pas partie de l’artillerie, mérite de figurer dans ce vaste panorama des «armes savantes ».
C’est cette organisation, lentement mise sur pied par Monsieur de Gribeauval, inspecteur de l’Artillerie, pendant près de trente ans, qui restera, peu ou prou, en vigueur jusqu’en 1825 et qui fait l’objet de ces trois volumes.

L’artillerie et le système Gribeauval, 1786-1815 – Tome 2

L'artillerie et le système Gribeauval, 1786-1815 - Tome 2
L’artillerie et le système Gribeauval, 1786-1815 – Tome 2

DATE DE PARUTION : 12/09/2015
EDITEUR : Histoire et Collections
COLLECTION : Officiers et soldats
EAN : 9782352503958
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 84
POIDS : 0,290 Kg
DIMENSIONS : 20 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Auteurs : Ludovic LETRUN et Jean-Marie MONGIN
Présentation de l’éditeur :
Après avoir ait connaissance avec tes pièces d’artillerie et le matériel mis en oeuvre par les artilleurs à pied de la fin de /’Ancien Régime, de la Révolution et du Premier Empire, nous vous invitons à découvrir ces hommes de l' »Arme Savante » qui se déplaçaient et servaient leurs pièces grâce à leurs montures. L’artillerie volante, puis légère et enfin artillerie à cheval, est une arme nouvelle qui préfigure les révolutions des siècles à venir…
Tout comme ce train d’artillerie qui, avec le Premier Empire, atteint enfin l’âge adulte… l’âge du règlement. C’est cette organisation, lentement mise sur pied par Monsieur de Gribeauval, inspecteur de l’Artillerie ; pendant près de trente ans, qui restera, peu ou prou, en vigueur jusqu’en 1 825 et qui fait l’objet de ces trois volumes.

L’artillerie et le système Gribeauval (1786-1815) – Tome 1, L’artillerie à pied

L'artillerie et le système Gribeauval (1786-1815) - Tome 1, L'artillerie à pied
L’artillerie et le système Gribeauval (1786-1815) – Tome 1, L’artillerie à pied

DATE DE PARUTION : 10/07/2014
EDITEUR : Histoire & Collections
EAN : 9782352503170
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 82
POIDS : 0,349 Kg
DIMENSIONS : 20 × 24 cm
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Cet ouvrage présente en détail les uniformes de l’artillerie à pied de 1786 à 1815, uniformes stricts, voire austères, de ceux qui furent décisifs dans les plus grandes batailles de l’Empire (71 planches dont 29 de matériels par Ludovic Letrun). Une part importante de l’ouvrage est consacrée à la description des matériels (canons, caisson, avant train, forges ,etc). mis en place et utilisés par les artilleurs depuis les réformes de monsieur de Gribeauval, ses Tables des constructions des principaux attirails de l’artillerie… Ainsi qu’aux tactiques élémentaires de l’Arme.
Présentation de l’éditeur :
Le terme artillerie au Moyen-Âge désigne « l’ensemble des machines dont une armée fait usage ». Le corps de l’artillerie de cette époque est donc constitué d’officiers qui créent, emploient et entretiennent ces machines. Il faut attendre plusieurs siècles et bien des vicissitudes, pour que l’artillerie soit enfin dotée d’une organisation efficace : ce sera l’œuvre de Jean-Baptiste Vaquette de Gribeauval. C’est cette organisation, lentement mise sur pied par Monsieur de Gribeauval, inspecteur de l’Artillerie pendant près de trente ans, qui restera peu ou prou, en vigueur jusqu’en 1825 et qui fait l’objet de ces deux volumes.