Archives par mot-clé : Napoléon Bonaparte

Napoléon Bonaparte – Correspondance générale – Tome 14 : Leipzig – Juillet 1813 – Décembre 1813

Napoléon Bonaparte - Correspondance générale - Tome 14 : Leipzig - Juillet 1813 - Décembre 1813
Napoléon Bonaparte – Correspondance générale – Tome 14 : Leipzig – Juillet 1813 – Décembre 1813

DATE DE PARUTION : 25/10/2017
EDITEUR : Fayard
COLLECTION : Correspondance générale
EAN : 9782213705484
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 1344
POIDS : 0.0 Kg
DIMENSIONS : 15,3x 23,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Ebook ou Kindle.
À propos de l’auteur :
Publiée par la Fondation Napoléon.
Préface de Pierre Laugeay, chef du Service Historique de la Défense.
Volume placé sous la direction de François Houdecek, assisté de Patrick La Carvèse et Irène Delage.
Présentation de l’éditeur :
Aux premiers jours de juillet 1813, l’Empire menace de s’effondrer. Si Napoléon espère une paix qui ne soit pas « honteuse », il subit le ballet de masques que sont les négociations menées sous la houlette de Metternich, aboutissant à la déclaration de guerre de l’Autriche. Il affecte pourtant une confiance et une détermination inébranlables. Grâce au tome de cette correspondance consacré à la seconde moitié de l’année 1813, nous devenons les compagnons privilégiés de l’empereur dans la recherche d’une paix impossible, de l’homme de batailles, offensif et dominateur par nature, que les circonstances réduisent à la défensive. Il trompe avec virtuosité cette passivité imposée en mettant à profit chaque minute, chaque seconde, et gère inlassablement les affaires de l’Empire dans les moindres détails.
Les 2 600 lettres de ce volume démontrent une nouvelle fois la débauche d’énergie de Napoléon pour réorganiser une Grande Armée mise à mal par la stratégie défensive que dictent les évènements. Page après page, ses capacités à organiser, distribuer, donner des réponses simples à des problèmes toujours plus complexes forcent l’admiration. Mais il ne peut ignorer les failles de l’Empire : alors même qu’il se trouve en prise directe avec les chefs de corps d’armée et les oppositions intérieures, les alliés d’hier tournent le dos à la puissance française en décadence. Dans ce contexte de mise en défense générale de l’Empire dont la bataille de Leipzig est le point culminant, Napoléon ne trouve aucun soutien auprès du clan Bonaparte qui se fissure.
Parmi les lettres et notes consacrées à la chose militaire, on découvre dans ce quatorzième volume de la correspondance de Napoléon des sujets autrement plus légers, comme les poèmes du roi de Rome ou les gratifications des acteurs de la Comédie française. Si par l’optimisme dont il fait montre l’empereur donne l’illusion d’être encore maître des évènements, ses ennemis ne s’y trompent pas. Après vingt années de conflits et de domination, l’Empire et Napoléon sont au bord du gouffre.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Napoléon Bonaparte – Homme d’état, stratège militaire

Napoléon Bonaparte - Homme d'état, stratège militaire
Napoléon Bonaparte – Homme d’état, stratège militaire

DATE DE PARUTION : 27/09/2017
EDITEUR : Glénat
UNIVERS: Éditions Atlas livres
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782344024317
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 256
POIDS : 0.00 Kg
DIMENSIONS : 23 x 30 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Auteurs : Collectif.
Préface de Jean Tulard.
Présentation de l’éditeur :
« Après tant de siècles, César et Alexandre avaient un successeur », écrit Stendhal en faisant allusion à la première campagne d’Italie conduite par Napoléon.
C’est en effet l’un des plus grands génies militaires de l’histoire de France que ce magnifique ouvrage se propose de vous faire découvrir ou redécouvrir. Les principales étapes de la vie de cet homme d’exception sont retracées, de son enfance en Corse à sa mort à Sainte-Hélène. On apprend comment il devint un militaire de génie, et un homme d’état exceptionnel, visionnaire et d’un sens politique hors du commun. Avec lui seront posées les bases d’une société moderne. ll est en effet l’instigateur du Code civil, ou des grandes réformes de l’université. Plus qu’un instrument de conquête, la Grande Armée napoléonienne constitue avant tout l’expression la plus achevée du génie de Napoléon. Les fonctions de chaque corps d’armée, de la Garde et de la Réserve générale de cavalerie, leur évolution et leur rôle sont détaillés de manière précise. Le lecteur découvrira également les nombreuses nouveautés en matière d’armement qui furent mises à la disposition des soldats et qui décuplèrent leur efficacité. Enfin, vous partirez en campagne aux côtés de Bonaparte, et comprendrez son art subtil de la stratégie. À l’aide d’une carte détaillant les mouvements des forces en présence, vous visualiserez les secrets de chaque grande bataille. Vous relirez ainsi d’un nouvel œil le scénario de la victoire de Rivoli en 1797 contre les Autrichiens, un chef-d’œuvre de stratégie militaire.
Passionnant et superbement illustré, ce grand Atlas est un ouvrage qui se révèle indispensable à tous ceux qui veulent partir à la découverte de Napoléon.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Napoléon Bonaparte – Correspondance générale – Tome 13 : janvier 1813 – juin 1813

Napoléon Bonaparte - Correspondance générale - Tome 13
Napoléon Bonaparte – Correspondance générale – Tome 13 : janvier 1813 – juin 1813

DATE DE PARUTION : 23/11/2016
EDITEUR : Fayard
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782213701776
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 1488
POIDS : 1.754 Kg
DIMENSIONS : 16 x 24,3 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Format Kindle
À propos de l’auteur :
Pierre Branda est historien, spécialiste des questions financières et économiques de l’époque napoléonienne. Il a publié, en collaboration avec Thierry Lentz, Napoléon, les colonies et l’esclavage (Fayard, 2006) et Le Prix de la Gloire (Fayard, 2007).
Présentation de l’éditeur :
En ce début d’année 1813, L’Empire est à sauver, l’armée à reconstruire. L’entreprise s’annonce titanesque et pourtant, l’empereur va relever le défi. Grâce au tome de cette correspondance consacrée à la première moitié de l’année 1813, nous devenons ses compagnons privilégiés, comme introduits dans le « coeur du secret », témoins de son prodigieux travail de reconstruction. Tandis que les craquements au sein de son Empire ne peuvent plus être ignorés, Napoléon ne paraît pas faiblir, comme si les mauvaises nouvelles n’avaient pas prise sur lui.
Mieux, elles semblent le galvaniser. Jamais il n’a autant dicté que pendant les six premiers mois de 1813 : 2925 lettres dont 707 pour le seul mois de juin. Ce record démontre que ses capacités, loin d’être entamées, étaient au contraire non seulement intactes mais peut être plus aiguisées que jamais. Page après page, le génial architecte est à l’oeuvre, répétant, insistant, scrutant chaque détail et paraissant plus déterminé que jamais.
Pourtant, le bal des défections s’ouvre alors : tandis que les aigles français reculent partout en Allemagne, les alliés de Napoléon sont en plein désarroi. Malgré la prégnance de la chose militaire dans ce treizième volume de la correspondance de Napoléon, les lettres diplomatiques et politiques sont nombreuses. Où l’on découvre que l’empereur, ne se fiant plus qu’à son seul génie, s’aveugle chaque jour davantage.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Amazon.fr