Archives par mot-clé : Paris

Un tsar à Paris, 1814 – Alexandre Ier et la chute de Napoléon

Un tsar à Paris - 1814. Alexandre Ier et la chute de Napoléon
Un tsar à Paris – 1814. Alexandre Ier et la chute de Napoléon

DATE DE PARUTION : 23/09/2015
EDITEUR : Flammarion
COLLECTION : Champs histoire
EAN : 9782081366558
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 325
POIDS : 0,236 Kg
DIMENSIONS : 10,9 x 17,8 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Oui
À propos de l’auteur :
Marie-Pierre Rey, ancienne élève de l’Ecole normale supérieure, professeur d’histoire russe à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne, est l’auteur de la biographie de référence d’Alexandre Ier, traduite en russe et en anglais, et de L’Effroyable Tragédie. Une nouvelle histoire de la campagne de Russie, couronné en 2012 par le prix de la Fondation Napoléon.
Présentation de l’éditeur :
Le 31 mars 1814, à l’issue d’une bataille féroce qui a fait quinze mille morts en moins de vingt-quatre heures, le tsar Alexandre Ier entre triomphalement dans les rues de Paris. C’est la fin de la campagne de France menée par les Russes et leurs alliés, et l’effondrement de l’Empire napoléonien. L’occupation russe durera le temps d’un printemps. Cette brève période, méconnue, est pourtant cruciale dans notre histoire. D’abord, politiquement, le pouvoir change de mains : Napoléon abdique à Fontainebleau et part pour l’île d’Elbe, cependant que Louis XVIII, revenu d’Angleterre, accède au trône. Sur le plan géographique, ensuite : le traité de Paris fixe les nouvelles frontières de la France, prélude au congrès de Vienne qui, quelques mois plus tard, redessinera la carte de l’Europe. Culturellement enfin, les Cosaques, qu’on croise en bonnets de fourrure dans les allées des Tuileries, laisseront des traces durables dans les mémoires, à commencer par le mot même de « bistrot ». En s’appuyant sur de très nombreuses sources, tant françaises que russes, Marie-Pierre Rey fait toute la lumière sur cet épisode, et notamment sur le rôle clé d’Alexandre Ier, défenseur du libéralisme, dans l’infléchissement des Bourbons vers le respect des libertés individuelles et l’octroi de la charte constitutionnelle qui restera en vigueur jusqu’en 1830. Sans les Russes, en somme, la face de la Restauration eût été bien différente.

La fabrique du Paris révolutionnaire – David Garrioch

La fabrique du Paris révolutionnaire
La fabrique du Paris révolutionnaire

DATE DE PARUTION : 05/02/2015
EDITEUR : La Découverte
COLLECTION : Poche
EAN : 9782707185341
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 387
POIDS : 0,387 Kg
DIMENSIONS : 12,5 x 19 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
David Garrioch, historien, est professeur à Monash University (Melbourne, Australie). Il est également l’auteur de The Formation of the Parisian Bourgeoisie, 1680-1830 et de Neighbourhood and Community in Paris, 1740-1790. La Fabrique du Paris révolutionnaire est son premier livre traduit en français.
Présentation de l’éditeur :
A Comment Paris, ville cosmopolite, polie et prospère, centre européen des savoirs et de la tolérance, a-t-elle pu donner naissance, à la fin du XVIIIe siècle, à une révolution radicale ? Certes, les inégalités y étaient très fortes et la vie souvent précaire, mais Paris n’avait rien d’une société en perpétuelle ébullition et les Parisiens étaient attachés à leur ville par des liens affectifs puissants, des devoirs communautaires et des obligations morales.
Dans ce livre sans équivalent, qui brosse avec une verve narrative exceptionnelle le portrait d’une ville en plein bouleversement, David Garrioch essaie de comprendre la singularité de la Révolution française en analysant les transformations de la vie matérielle, i l’apparition d’idées et de pratiques sociales nouvelles, les évolutions démographiques et les profonds changements en matière religieuse, politique et institutionnelle.
Le caractère sécularisé et égalitaire de Paris, sa grande taille et son dynamisme commercial, son étrange mélange de sujétion et d’indépendance ont donné naissance à un radicalisme politique inédit. Mais, à son tour, la Révolution a transformé la ville, ses structures politiques comme ses hiérarchies internes, ses idéologies sociales et de genre comme ses pratiques culturelles…

Atlas de Paris au temps de Napoléon – Irène Delage et Chantal Prévot

Atlas de Paris au temps de Napoléon
Atlas de Paris au temps de Napoléon

DATE DE PARUTION : 02/10/2014
EDITEUR : Parigramme
COLLECTION : BX LIV PHOTOS
EAN : 9782840967637
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 224
POIDS : 1,853 Kg
DIMENSIONS : 25,7 × 31,8 cm
ILLUSTRATIONS : Nombreuses cartes et illustrations
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Irène Delage, chef du service Documentation, Nouvelles Technologies et Services au public à la Fondation Napoléon, est responsable des activités numériques de la Fondation. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages et articles sur l’histoire napoléonienne … Diplômée en bibliothéconomie et en histoire, Chantal Prévot est responsable de la bibliothèque Martial-Lapeyre au sein de la Fondation Napoléon. Spécialiste de la vie quotidienne au Premier Empire, elle a collaboré à des ouvrages collectifs et elle écrit régulièrement des articles sur ce sujet.
Présentation de l’éditeur :
S’affichant en héritier de Charlemagne, Napoléon voulut bâtir un empire dépassant celui des Carolingiens. Et de Paris, il entendit faire la capitale de cet empire. Il en fut donc le premier urbaniste, s’employant à moderniser et à embellir la ville.
En améliorant l’éclairage public, en creusant des égouts, en élevant des marchés et des halles, en alimentant de nombreuses fontaines… l’Empereur changea le quotidien des Parisiens. Mais c est aussi de faste qu’il rêvait ; il aménagea de splendides promenades, fit construire des palais et des monuments, en restaura d’autres…
Dans le même temps, le clan Bonaparte investissait les palais de la royauté tandis que les généraux de la Grande Armée s’établissaient dans les hôtels de la vieille aristocratie : c’est dans l’opulence, le luxe et la grandeur que devait être célébrée la légende napoléonienne.