Archives par mot-clé : Presses Universitaires de Rennes

Pierre Paul Royer-Collard (1763-1845) – Un philosophe entre deux révolutions

Pierre Paul Royer-Collard (1763-1845) - Un philosophe entre deux révolutions par Corinne Doria
Pierre Paul Royer-Collard (1763-1845) – Un philosophe entre deux révolutions – Corinne Doria

DATE DE PARUTION : 08/02/2018
EDITEUR : Presses Universitaire de Rennes
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782753559196
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 276
POIDS : 0.436 Kg
DIMENSIONS : 15,5 cm × 24 cm x 2,1 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Corinne Doria, docteure en histoire contemporaine à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l’université de Milan, enseigne à l’université Paris 1, à l’Institut d’études politiques de Paris et à l’université de Turin. Elle a publié l’édition critique des textes philosophiques de Pierre Paul Royer-Collard (Textes philosophiques et psychologiques, Paris, L’Harmattan, 2013) et dirigé de nombreux ouvrages sur l’histoire politique et intellectuelle de France et d’Europe au XIXe siècle.
Présentation de l’éditeur :
Personnalité des plus célèbres de la vie politique et intellectuelle française du XIXe siècle, Pierre Paul Royer-Collard est tombé dans un oubli qui perdure depuis environ un siècle et demi. Son parcours personnel et intellectuel est cependant loin de lui faire mériter un tel sort. Militant girondin pendant la Révolution, il subit les conséquences de la Terreur et du coup d’Etat du 18 Fructidor. Informateur du futur Louis XVIII pendant le Consulat, sous l’Empire il est nommé professeur de philosophie à la Sorbonne.
Elu à la Chambre des députés en 1814, il sera pendant presque trente ans le représentant du département de la Marne et le porte-parole des doctrinaires, les premiers théoriciens de l’établissement d’une monarchie constitutionnelle en France. Orateur parmi les plus réputés de son temps, membre de l’Académie française, Royer-Collard est l’auteur de l’adresse des « 221 », et l’un des principaux artisans de la révolution de juillet 1830.
Fondé sur un corpus de sources largement inexploité, cet ouvrage est la première biographie intellectuelle de Pierre Paul Royer-Collard. Il met au jour l’importance de son rôle d’homme d’Etat et de sa réflexion philosophique, en montrant la place absolument originale qu’il occupe dans le cadre du libéralisme français.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Les Français et les États-Unis, 1789-1815 – Marchands, exilés, missionnaires et diplomates

Les francais et les Etats-Unis, 1789-1815 - Sous la direction de Tangi Villerbu
Les francais et les Etats-Unis, 1789-1815 – Echanges, relations internationales et histoire du monde atlantique

DATE DE PARUTION : 09/11/2017
EDITEUR : Presses Universitaires de Rennes
COLLECTION : Enquêtes et documents
EAN : 9782753559066
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 138
POIDS : 0.240 Kg
DIMENSIONS : 15,5 cm × 24 cm × 1 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos des auteurs :
Sous la direction de Tangi Villerbu, Marcel Deperne, Nathalie Dessens, Gabrielle Guillerm, Sandra Holgado, Vanessa Mongey, Éric Schnakenbourg, Gérald Sim.
Présentation de l’éditeur :
Les historiens ont inventé ces derniers temps une multitude de champs qui se croisent sans cesse, se superposent, se répondent, sans que l’on sache toujours percevoir les subtiles différences entre eux, qui ressortent parfois de stratégies professionnelles autant que de débats intellectuels : histoires atlantique, connectée, globale, mondiale, toutes à leurs manières cherchent à dépasser le cadre national du récit historique et à établir des connexions entre les différentes parties du monde en traitant ces dernières à parts égales.
Il s’agit dans ce volume de ne penser qu’un segment d’un monde interconnecté en faisant porter la focale sur la relations entre non pas entre la France et les Etats-Unis bien entre les Français et les Etats-Unis, entre 1789 et 1815, au temps de la Révolution et de l’Empire côté français, mais aussi entre la Constitution et la fin de la Guerre de 1812 côté étatsunien.
Plan des chapitres :
-Paimpol/Missouri, années 1780-années 1820. En guise d’introduction.
-L’émergence d’un Atlantique diplomatique ? Une interprétation des relations franco-américaines pendant la Quasi-guerre, 1793-1800.
-Un aller sans retour : l’émigration du baron Anne Claude Louis de Feriet en Louisiane (1789-1815).
-À la croisée des révolutions et des lois : exilés militaires aux États-Unis.
-Tenter la fortune : Charlotte et Waldemard Mentelle, deux Parisiens dans le Kentucky de la Jeune République (1789-1844).
-Le Père David, émigré et artisan d’une Église catholique authentiquement américaine.
-La Nouvelle-Orléans, brasseur de francité.
– L’expérience étatsunienne sous la Révolution et l’Empire dans le parcours des diplomates français de la Restauration au second Empire.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Les francs-tireurs de l’armée oubliée

Les francs-tireurs de l’armée oubliée – Charles Des Cognets

DATE DE PARUTION : 14/04/2017
EDITEUR : Presses Universitaires de Rennes
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782753552548
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 276
POIDS : 0.486 Kg
DIMENSIONS : 16,5 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : N&B
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Au terme d’une carrière professionnelle dans l’univers évolutif des nouvelles technologies, Charles des Cognets a choisi de se consacrer à l’étude de faits historiques récents en les étudiant à travers le regard et le vécu de celles et ceux qui en furent les acteurs, promoteurs et parfois victimes. Ses recherches sont donc toujours menées en priorité en analysant et en faisant ressortir le côté humain de l’Histoire, pour aider le lecteur à comprendre pourquoi et comment des hommes et des femmes ont pu à un moment donné se rassembler ou s’affronter autour d’un projet, d’une idée, d’une action, et contribuer ainsi à leur échelle aux événements majeurs de l’époque, comme ici ces francs-tireurs de la guerre de 1870 dans ce qui fut leur sort, à la fois choisi et subi, au cœur de cette Armée de l’Est oubliée dans les neiges du Jura et acculée contre la frontière suisse.
Présentation de l’éditeur :
Le xixe siècle ! Siècle de progrès et d’innovation dans tous les domaines. Mais pour la France, siècle tissé aussi de violentes révoltes, de révolutions sanglantes, et de guerres, avec parmi ces dernières, celle de 70, celle qui permit à la Prusse de souder autour d’elle un nouveau Reich, préparant le drame de la Commune et posant les ferments des désastres européens à venir. Abandonnant tout derrière eux, des francs-tireurs se levèrent à Toulouse, Marseille, Castres, Mulhouse, et autres villes et villages de France.
D’autres arrivèrent d’au-delà des mers. Malgré leurs diversités géographiques, culturelles et sociales, ils surent se rassembler sous l’autorité d’un officier de Marine breton parti de Rennes derrière la bannière brodée d’hermines. Voici leur vécu au fil des semaines, le vécu de ces paysans, artistes, financiers, commerçants, médecins, de ces combattants de tous âges, avec leurs souffrances et leurs très rares moments de bonheur.
Voici l’aventure militaire de la Légion bretonne, avec ses premières missions dans les Vosges, ses démêlées face à Garibaldi, ses combats sur la Loire et dans l’Est, jusqu’au dernier celui de la Cluse de Pontarlier en arrière-garde d’une armée misérablement oubliée dans les neiges par le ministre qui aurait dû la sauver. Internés en Suisse, ils firent partie de ceux qu’on appela les Bourbakis et dont le souvenir survit encore là-bas dans les mémoires, dans des monuments, et dans l’un des tout derniers panoramas d’Europe, celui de Lucerne, que le visiteur ne peut regarder et écouter sans une très grande émotion.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr