Archives par mot-clé : Russie

Russes et Français (1812-1818) – Une histoire des perceptions mutuelles

Russes et Français (1812-1818) par Maya Goubina
Russes et Français (1812-1818) – Une histoire des perceptions mutuelles – Maya Goubina

DATE DE PARUTION : 07/12/2017
EDITEUR : Presses de l’université Paris-Sorbonne
COLLECTION : Imago Mundi
EAN : 9782840509486
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 200
POIDS : 0.398 Kg
DIMENSIONS : 16 cm x 24 cm x 1,3 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Docteure en histoire moderne et contemporaine, Maya Goubina a mené des recherches en France (ENS de Lyon, Paris IV, Paris I) et en Russie (Université d’Etat Lomonossov, Académie des Sciences) et a régulièrement participé à des rencontres scientifiques en France, en Russie, au Canada et en Espagne. Aujourd’hui elle travaille à la Bibliothèque nationale de France.
Présentation de l’éditeur :
« Mon étonnement en entrant dans Moscou fut mêlé d’admiration » note l’employé de l’intendance Prosper le 15 octobre 1812. Un an et demi plus tard, la veille de l’entrée des troupes russes à Paris son homologue, l’officier russe S. G. Homutov, écrit à son tour : « Paris s’est présenté à nos regards. Il est impossible de décrire ce que nous avons alors ressenti ». Le séjour de la Grande Armée à Moscou en automne 1812 et l’arrivée de l’armée russe à Paris au printemps 1814 ont été les apogées de l’expérience intense de « découverte » que les combattants français et russes ont été amenés à vivre durant ces années de guerre. En outre, les représentations réciproques de l’époque sont extrêmement différentes : les Russes sont francophones, sinon francophiles, alors que les Français connaissent très peu l’Empire du Nord. L’étude des impressions et des perceptions réciproques d’une époque historique requiert la plus grande prudence. Ceci n’est que très vrai pour la période étudiée, sa mémoire ayant fait l’objet de tant d’interprétations postérieures. Ainsi, nous nous limitons aux documents imprimés et inédits strictement contemporains des événements étudiés : la correspondance, les journaux intimes, mais aussi les documents de propagande et les rapports de la police. Ce livre met aussi bien en lumière la perception mutuelle des deux nations à une époque-clé dans l’histoire de leurs contacts qu’il propose l’analyse des éléments constitutifs de leurs systèmes identitaires respectifs.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Caulaincourt, la Russie et Napoléon

Caulaincourt, la Russie et Napoléon - Gabriel Reilly
Caulaincourt, la Russie et Napoléon – Gabriel Reilly

DATE DE PARUTION : 20/09/2017
EDITEUR : Persée
COLLECTION : NC
EAN : 9782823121094
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 346
POIDS : 0.449 Kg
DIMENSIONS : 15 x 21 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Gabriel Reilly
Présentation de l’éditeur :
Gabriel Reilly nous offre une vie de Caulaincourt bien documentée et qui ne nous assomme pas avec de fastidieux bas de page. On comprend la difficulté d’être un homme normal quand on vit dans une période historique ; d’aucuns auraient dû méditer sur son exemple !

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

La Retraite de Russie – L’incroyable échappée

La Retraite de Russie - L’incroyable échappée - Erik Egnell
La Retraite de Russie – L’incroyable échappée – Erik Egnell

DATE DE PARUTION : 15/09/2017
EDITEUR : hémisphères
COLLECTION : Histoire et fiction
EAN : 9782377010042
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 416
POIDS : 0.910 Kg
DIMENSIONS : 16 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Erik Egnell, ancien diplomate français, ayant déjà publié plusieurs livres d’histoire napoléonienne, a tenté de répondre à la question, grâce aux témoignages de ceux qui vécurent l’événement, à la Grande Armée (où servait le commissaire des guerres Stendhal) comme chez l’adversaire, aux multiples commentaires que cette « échappée belle » a inspirés aux historiens des deux bords (Thiers en tête), ainsi qu’aux nombreuses fictions du côté russe comme du côté français (Tolstoï, Dostoïevski, Balzac, Troyat et les autres) qui ont cherché à restituer les conditions du tragique repli.
La préface du célèbre historien Jean Tulard.
Présentation de l’éditeur :
La retraite de Russie a été le commencement de la fin de l’empire napoléonien. Mais cette fin aurait pu être beaucoup plus rapide. En effet, aventuré loin de ses bases dans un pays sans fond, n’ayant reçu aucune réponse à ses offres de paix, entouré par trois armées ennemies convergeant sur lui, l’empereur des Français, chef d’une armée en décomposition dès qu’elle fut sur le chemin du retour, n’avait plus pour perspective que de mourir ou d’être fait prisonnier. C’est ce qu’escomptaient les Anglais poussant le tsar Alexandre à l’inflexibilité et le généralissime russe Koutouzov à l’offensive.
Comment alors Napoléon n’a-t-il pas été pris par les Cosaques ?

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Henri Ducor – Aventures d’un marin de la garde impériale – Tome 2, En Russie

Aventures d'un marin de la garde impériale - Tome 2, En Russie - Henri Ducor
Aventures d’un marin de la garde impériale – Tome 2, En Russie – Henri Ducor

DATE DE PARUTION : 10/03/2017
EDITEUR : PRNG
COLLECTION : NAPOLÉON Ier (Consulat, Premier Empire)
EAN : 9782366340754
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 220
POIDS : 0.300 Kg
DIMENSIONS : 15 x 21 cm
ILLUSTRATIONS : en N&B
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Henri Ducor, né en 1789 s’engage comme marin dès 1801, est fait prisonnier à Cadix en 1808, déporté à Cabrera en 1809, il s’évade en 1811 et entre dans le corps des marins de la Garde Impériale et fait la campagne de Russie. Prisonnier des Russes, puis des Autrichiens, il ne sera libéré qu’en 1814.
Présentation de l’éditeur :
Lors de l’intervention française en Espagne, la reddition suite à la bataille de Bailén, en 1808, livre 15.000 soldats français prisonniers aux Espagnols. D’abord internés sur des pontons à Cadix (en 1809, il ne reste déjà plus que 5.500 rescapés de l’enfer des pontons !), ils sont ensuite internés sur l’îlot de Cabrera dans les Baléares, sorte de camp de concentration avant la lettre où les prisonniers sont laissés à l’abandon et en butte au dénuement le plus total. Les rescapés ne seront délivrés qu’en 1814 à la chute de Napoléon Ier. Un récit saisissant sur un épisode des moins connus de la guerre de la Péninsule qui opposa si durement Français et Espagnols entre 1808 et 1813.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr