Archives par mot-clé : Trafalgar

[BD] Trafalgar – Jean-Yves Delitte et Denis Bechu

Trafalgar - Jean-Yves Delitte et Denis Bechu
Trafalgar – Jean-Yves Delitte et Denis Bechu

DATE DE PARUTION : 15/03/2017
EDITEUR : Glénat
COLLECTION : Les Grandes batailles navales
EAN : 9782344012666
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 56
POIDS : 0.580 Kg
DIMENSIONS : 24 x 32 cm
ILLUSTRATIONS : En couleur
LIVRE NUMERIQUE : Kindle
À propos de l’auteur :
Scénariste : Jean-Yves Delitte – Dessinateur : Denis Béchu.
Peintre Officiel de la Marine, membre titulaire de l’Académie des Arts & Sciences de la mer, Jean-Yves Delitte est architecte-designer de formation.
C’est durant ses études qu’il voit ses premières histoires en bande dessinée publiées dans le légendaire hebdomadaire Tintin.
Présentation de l’éditeur :
L’histoire d’une défaite annoncée.
1805. Napoléon Ier a le projet de mener la guerre sur les terres mêmes de son éternel ennemi. Un plan audacieux pour l’empereur, car s’il lui est simple de rassembler des troupes en nombre sur les côtes de la Manche, faut-il encore réussir débarrasser les eaux de cette dernière de toute présence de vaisseaux anglais, au risque sinon de voir son projet prendre l’eau. C’est au vice-amiral de Villeneuve que revient la tâche ardue d’attirer la Royal Navy loin de ses côtes pour libérer le passage. Malheureusement pour l’empereur, son plan échoue. Il doit faire lever le camp à ses troupes pour les envoyer à l’est de son empire où la guerre menace et la Royal Navy n’a pas été abusé. Pis, la flotte franco-espagnole commandée par de Villeneuve, pourchassée par Horatio Nelson, s’est réfugiée à Cadix. La confrontation semble inévitable car l’amiral français reçoit l’ordre d’appareiller, de forcer le blocus anglais et se rendre au large de l’Italie pour soutenir les troupes de l’Empereur. S’il ne s’exécute pas, c’est le limogeage et le déshonneur. Après bien des hésitations, le vice-amiral de Villeneuve ira à la rencontre de son destin, persuadé qu’il peut vaincre. Il connaît tout de Nelson, sa flotte est supérieure en nombre et ses vaisseaux n’ont rien à envier aux Anglais. Mais l’amiral français a oublié que la puissance d’une flotte ne se trouve pas que dans les canons et le gréement des vaisseaux…
La bataille de Trafalgar deviendra ainsi la plus grande victoire de la Royal Navy et le pire affront pour la marine française.

Où acheter ce livre ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Trafalgar – 21 octobre 1805 – Rémi Monaque

Trafalgar - 21 octobre 1805
Trafalgar – 21 octobre 1805

DATE DE PARUTION : 06/02/2014
EDITEUR : Tallandier
COLLECTION : L’histoire en batailles
EAN : 9791021004382
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 393
POIDS : 0,432 Kg
DIMENSIONS : 14,6 x 21,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
L’amiral Rémi Monaque compte parmi les meilleurs experts de la marine impériale. Il est l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Latouche-Tréville, l’amiral qui défiait Nelson (2000), salué par la critique dès sa sortie et Suffren (Tallandier, 2009). Trafalgar fut couronné du Grand Prix de la Fondation Napoléon.
Présentation de l’éditeur :
Dans la mémoire collective des Français, Trafalgar évoque un malheur et une humiliation irréparables. Pour les Anglais, Trafalgar est une apothéose. Nelson en sort déifié, la Royal Navy en tire un immense prestige et continue au XXIe siècle de célébrer son anniversaire avec une ferveur religieuse. Ce 21 octobre 1805, la flotte britannique commandée par l’amiral Nelson parvient à défaire l’armée navale franco-espagnole, plus nombreuse mais terriblement handicapée par son manque d’entraînement et l’infériorité de son artillerie.
Cette fameuse journée voit aussi la mort de Nelson, tué au combat, et pour les Français la perte des deux tiers des hommes engagés, tués ou faits prisonniers. Faisant appel à de nombreux documents et témoignages inédits, l’amiral Monaque, en homme de mer et historien, nous plonge au coeur de la terrible tragédie maritime. Il met en lumière la responsabilité de Napoléon et plus généralement la qualité de son action dans le domaine maritime.
Il revient sur les conditions de vie à bord des navires, les tactiques des trois marines concernées et dresse le portrait des principaux acteurs du drame, notamment celui de l’amiral de Villeneuve, le malheureux commandant de la flotte combinée.