Le comte de Narbonne, 1755-1813

Le comte de Narbonne, 1755-1813 - Auteur : Emile Dard
Le comte de Narbonne, 1755-1813 – Emile Dard

DATE DE PARUTION : 10/01/2018
EDITEUR : de Fallois
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782877069823
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 272
POIDS : 0.410 Kg
DIMENSIONS : 15,5 cm × 22,5 cm × 2,2 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Emile Dard (1891-1947) a été diplomate. Ambassadeur à Sofia puis à Belgrade, membre de l’Académie des sciences morales et politiques, il a présidé la Société de l’histoire de France. Les Éditions de Fallois ont publié son Napoléon et Talleyrand en 2017.
Présentation de l’éditeur :
Né dans le duché de Parme en 1755, Louis-Marie de Narbonne-Lara fut ministre de la Guerre de Louis XVI, avant de devenir le confident de Napoléon. Emigré à Londres en 1792, avec l’aide de Mme de Staël, dont il était l’amant, il passe ensuite en Suisse puis en Allemagne et revient en France en 1801. L’Empereur, dont il devient le confident, le réintègre dans l’armée en 1809. Il fait la campagne de Russie en qualité d’aide de camp de l’Empereur.
Ambassadeur à Vienne il mène en compagnie de Fouché des négociations avec Metternich, puis Napoléon lui confie le commandement de la place de Turgau en Saxe, où il meurt en 1813 des suites d’une chute de cheval. « En faisant revivre sa brillante figure, écrit Emile Dard, je voudrais aussi populariser ses curieux et remarquables entretiens avec Napoléon, où, plus audacieux qu’Eckermann avec Goethe, il suggère mais aussi contredit ».

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Les derniers jours de Versailles

Les derniers jours de Versailles par Alexandre Maral
Les derniers jours de Versailles – Alexandre Maral

DATE DE PARUTION : 11/01/2018
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782262064112
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 700
POIDS : 0.820 Kg
DIMENSIONS : 15,6 cm × 24,0 cm × 4,0 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Archiviste-paléographe, docteur ès lettres, ancien pensionnaire de l’Académie de France à Rome, Alexandre Maral est conservateur en chef au château de Versailles, où il est chargé des collections de sculpture. Les éditions Perrin ont publié en 2012 son ouvrage Le Roi-Soleil et Dieu.Essai sur la religion de Louis XIV (préface de Marc Fumaroli, prix Pierre-Lafue), suivi en 2013 par Le roi, la cour et Versailles, 1682-1789. Le coup d’éclat permanent, et en 2014 par Les Derniers Jours de Louis XIV.
Présentation de l’éditeur :
L’engrenage qui tua le roi de France.
1789 est la dernière année de Versailles comme lieu de pouvoir. Les rituels de la vie de cour, qui semblent imperturbables, sont bousculés par les événements révolutionnaires suivant un rythme et une densité sans précédent. Le 17 juin, le roi perd son pouvoir au profit de l’Assemblée nationale. Cette révolution politique et institutionnelle est suivie d’une révolution populaire le 14 juillet, d’une révolution sociétale le 4 août, d’une révolution idéologique le 26 août, d’une révolution sociale les 5 et 6 octobre. En moins de quatre mois, un système plus que millénaire est abattu.
Avec un art du récit sans pareil, Alexandre Maral restitue l’enchaînement, serré, des événements à la lumière de la perception qu’en ont eue les habitants du lieu – souverains, courtisans, députés, citadins. Il prend appui sur des archives, des périodiques, des témoignages personnels et des dépositions – sources inédites – et explore les moindres détails de cette dynamique conflictuelle, examinant ainsi sur un processus qui contient en germe la proclamation de la République et la condamnation à mort du souverain.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

La Garde impériale du Premier Empire – Tome 1 : Les troupes à pied

La Garde impériale du Premier Empire - Tome 1 : les troupes à pied - Auteurs : André Jouineau et Jean-Marie Mongin
La Garde impériale du Premier Empire – Tome 1 : les troupes à pied

DATE DE PARUTION : 26/09/2017
EDITEUR : Heimdal
COLLECTION : 1er Empire
EAN : 9782840484776
Caractéristiques :
RELIURE : Relié
NOMBRE DE PAGES : 175
POIDS : 1.040 Kg
DIMENSIONS : 21,5 cm × 30,0 cm × 1,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
André Jouineau et Jean-Marie Mongin.
Présentation de l’éditeur :
« La Garde donne ! » La Garde impériale, cette glorieuse phalange, fruit de toutes les attentions de l’empereur Napoléon Ier, est une forme de petite armée dans la « Grande Armée ». L’étude de son organisation, comme celle de ses uniformes et ses équipements, est ici portée à son degré le plus abouti. Découvrez les uniformes, les équipements, l’armement de tous les Grognards, ultime recours, lancés dans la bataille au moment décisif.
Développant les concepts de l’organisation en Vieille, Moyenne et Jeune gardes, l’illustrateur-chercheur André Jouineau présente ici les colonels généraux, grenadiers, chasseurs à pied, fusiliers, vélites, flanqueurs, pupilles, vétérans, ouvriers, sapeurs, médecins, podestats et autres artilleurs à pied ; et dans le volume deux de ce panorama, les centaures de la Cavalerie de la Garde. Cet outil pratique, petit, précis, clair, logique et visuel, véritable vade-mecum pour amateur d’histoire impériale, est destiné aux passionnés d’histoire impériale comme aux figurinistes.
Cet ouvrage – compilation des deux dossiers publiés dans les deux premiers numéros de la revue Soldat est la nouvelle version entièrement redessinée, revue, amendée et très largement augmentée – plus de cinquante pour cent de nouveaux personnages y apparaissent – de l’ouvrage publié il y a déjà plusieurs années par les auteurs.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

La saga des Bonaparte

La saga des Bonaparte par Pierre Branda
La saga des Bonaparte – Pierre Branda

DATE DE PARUTION : 04/01/2018
EDITEUR : Perrin
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782262048907
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 450
POIDS : 0.622 Kg
DIMENSIONS : 15,6 cm × 24,2 cm × 3,2 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Directeur du patrimoine de la Fondation Napoléon, le Niçois Pierre Branda est l’auteur de nombreux travaux sur l’Empereur, parmi lesquels Le Prix de la gloire. Napoléon et l’argent ; Napoléon et ses hommes. La Maison de l’Empereur et, chez Perrin, La Guerre secrète de Napoléon. Île d’Elbe 1814-1815.
Présentation de l’éditeur :
Ils sont dix-sept et auraient pu être plus nombreux. Le premier d’entre eux, Napoléon, est un géant de l’histoire. Autour de lui, une famille – les Bonaparte – qui participa à son épopée, mais perpétua aussi sa grandeur. Chacun, animé de ses forces et faiblesses, joua un rôle important dans son époque. Parmi eux, deux empereurs, trois rois, une reine, deux princes contestataires, une incomparable muse, un aiglon maudit, un autre tombé au champ d’honneur, une amie des poètes, une névrosée célèbre, un étonnant politicien américain fondateur du FBI, un héros de la Résistance.
Leur saga est éminemment française, mais pas seulement. Elle est aussi italienne, allemande, hollandaise, anglaise, espagnole, russe et même américaine. Ils ne furent pas seulement des aristocrates accomplis. Tous ont mené plusieurs vies, au point d’apparaître comme d’excellents personnages de romans que n’auraient reniés ni Balzac ni Dumas.
Pour les faire revivre durant près de trois siècles, l’auteur a mené l’enquête à partir de sources renouvelées, battant en brèche nombre d’idées reçues ou de légendes devenues vérités au fil du temps. Sur fond d’intrigues et avec une large place accordée au récit, Pierre Branda restitue leurs improbables et attachantes destinées.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Prince Joseph Poniatowski – Maréchal polonais de Napoléon

Prince Joseph Poniatowski - Maréchal polonais de Napoléon par Alain Pigeard
Prince Joseph Poniatowski – Maréchal polonais de Napoléon – Alain Pigeard

DATE DE PARUTION : 11/12/2017
EDITEUR : Soteca
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782376630074
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 236
POIDS : 0.392 Kg
DIMENSIONS : 15,0 cm × 23,0 cm × 2,0 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Alain Pigeard est né à Dijon en 1948. Juriste de formation, il a enseigné cette matière, mais sa réelle passion est l’histoire napoléonienne. Docteur en Histoire en Sorbonne ; auteur de 56 ou- vrages dont les classiques Dictionnaire de la Grande Armée, Dictionnaire des Batailles de Na- poléon, L’Armée Napoléonienne, La Garde Impériale, L’Allemagne Napoléonienne, dernièrement l’Histoire de la Grande Armée et récemment Les généraux morts au Champ d’honneur et un Dic- tionnaire des généraux étrangers de Napoléon aux éditions Soteca en 2016.
Il est de plus le créateur de la reconstitution historique napoléonienne en France en 1984. Président du Souvenir Napoléonien depuis 2012. Il est conférencier et guide sur les sites napoléoniens. En 2009, la Légion d’honneur a récompensé l’ensemble de son oeuvre.
Présentation de l’éditeur :
Jozef Poniatowski réunissait au plus haut degré les qualités qui font plaire, celles qui font aimer, celles qui commandent l’estime et souvent l’admiration. Homme aimable, tendre ami, excellent citoyen, intrépide soldat, chef habile en tous temps, et, dans toutes les occasions, homme loyal et preux chevalier. Le surnom de  » Bayard polonais  » a été attribué à celui qui a toujours fait preuve de fidélité envers la Pologne, la France et Napoléon.
Bien que maréchal d’Empire pendant cinq jours, il est entré dans la légende napoléonienne. Sa dernière biographie, en français, re- monte à 95 ans ! Il convenait de revoir la vie de ce héros sous un jour nouveau, en incluant d’in- dispensables annexes, sources, bibliographie, cartes, notes et iconographie.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Russes et Français (1812-1818) – Une histoire des perceptions mutuelles

Russes et Français (1812-1818) par Maya Goubina
Russes et Français (1812-1818) – Une histoire des perceptions mutuelles – Maya Goubina

DATE DE PARUTION : 07/12/2017
EDITEUR : Presses de l’université Paris-Sorbonne
COLLECTION : Imago Mundi
EAN : 9782840509486
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 200
POIDS : 0.398 Kg
DIMENSIONS : 16 cm x 24 cm x 1,3 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Docteure en histoire moderne et contemporaine, Maya Goubina a mené des recherches en France (ENS de Lyon, Paris IV, Paris I) et en Russie (Université d’Etat Lomonossov, Académie des Sciences) et a régulièrement participé à des rencontres scientifiques en France, en Russie, au Canada et en Espagne. Aujourd’hui elle travaille à la Bibliothèque nationale de France.
Présentation de l’éditeur :
« Mon étonnement en entrant dans Moscou fut mêlé d’admiration » note l’employé de l’intendance Prosper le 15 octobre 1812. Un an et demi plus tard, la veille de l’entrée des troupes russes à Paris son homologue, l’officier russe S. G. Homutov, écrit à son tour : « Paris s’est présenté à nos regards. Il est impossible de décrire ce que nous avons alors ressenti ». Le séjour de la Grande Armée à Moscou en automne 1812 et l’arrivée de l’armée russe à Paris au printemps 1814 ont été les apogées de l’expérience intense de « découverte » que les combattants français et russes ont été amenés à vivre durant ces années de guerre. En outre, les représentations réciproques de l’époque sont extrêmement différentes : les Russes sont francophones, sinon francophiles, alors que les Français connaissent très peu l’Empire du Nord. L’étude des impressions et des perceptions réciproques d’une époque historique requiert la plus grande prudence. Ceci n’est que très vrai pour la période étudiée, sa mémoire ayant fait l’objet de tant d’interprétations postérieures. Ainsi, nous nous limitons aux documents imprimés et inédits strictement contemporains des événements étudiés : la correspondance, les journaux intimes, mais aussi les documents de propagande et les rapports de la police. Ce livre met aussi bien en lumière la perception mutuelle des deux nations à une époque-clé dans l’histoire de leurs contacts qu’il propose l’analyse des éléments constitutifs de leurs systèmes identitaires respectifs.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

La marine sous le Premier et le Second Empire

La marine sous le Premier et le Second empire sous la direction de Jacques-Olivier Boudon
La marine sous le Premier et le Second empire – Sous la direction de Jacques-Olivier Boudon

DATE DE PARUTION : 27/11/2017
EDITEUR : SPM
COLLECTION : Institut Napoléon
EAN : 9782917232750
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 156
POIDS : 0.0 nKg
DIMENSIONS : 15 cm x 22 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : E-book
À propos de l’auteur :
Ont collaboré à ce volume : Michèle Battesti, Marie-Françoise Berneron-Couvenhes, Jacques-Olivier Boudon, Olivier Chaline, Hélène Vencent, Michel Vergé-Franceschi, Patrick Villiers.
Présentation de l’éditeur :
Evoquer la marine de Napoléon conduit presque inévitablement à prononcer les noms d’Aboukir et de Trafalgar, deux des plus cinglantes défaites navales subies par la France. Pour autant, Napoléon ne s’est jamais désintéressé des affaires maritimes. En 1815, la Restauration hérite d’une marine régénérée. Le Second Empire signe le retour en force de la marine sous le sceau de la liberté des mers et du commerce. Ce renforcement de la présence française sur les mers du globe assure à la France un nouveau droit d’intervention. Les évolutions sont nombreuses et la comparaison des stratégies maritimes et des hommes qui les conduisent permettent de comprendre les permanences et les changements de ce secteur.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Mémoires secrets – Lucien Bonaparte

Mémoires secrets - Lucien Bonaparte
Mémoires secrets – Lucien Bonaparte

DATE DE PARUTION : 15/10/2017
EDITEUR : SPM
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782917232347
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 850
POIDS : 1.310 Kg
DIMENSIONS : 15,5 cm × 24,0 cm × 4,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Marcello Simonetta, né en 1968, est historien de la Renaissance. Il a écrit plusieurs livres, en particulier sur la famille des Médicis, notamment L’enigma Montefeltro (2008) et Volpi e Leoni (2014). En 2011, avec sa femme Noga Arikha, il a publié une biographie de Lucien Bonaparte, Il fratello ribelle di Napoleone. Il vit à Paris et enseigne à Sciences Po. Ludovica Cirrincione d’Amelio a été professeur de Littérature française à l’Université de Viterbe.
Spécialiste du dix-neuvième siècle, dont elle a étudié les auteurs et les courants littéraires, elle a consacré plusieurs essais au fantastique et à son développement au cours du siècle. Elle a publié un volume de lettres à et par Lucien Bonaparte, Mon cher Lucien (2010).
Présentation de l’éditeur :
C’est la première fois que les Mémoires secrets de Lucien Bonaparte apparaissent dans leur intégralité. Malgré son inachèvement, cette oeuvre est, d’un certain point de vue, la revanche du frère mis à l’écart par Napoléon, un frère talentueux qui n’a pas voulu se plier au vouloir du Premier Consul comme de l’Empereur et qui a sauvegardé sa dignité au prix d’une renonciation aux bénéfices dont la famille impériale a été comblée.
Si les mots de Napoléon « Rien pour Lucien marié » résonnent comme un refrain tout au long des Mémoires, Lucien parvient quand même à se créer une place respectable dans la société de son temps, surtout en Italie où sous le patronage du Pape il devient prince de Canino. Ces Mémoires ne sont donc pas seulement une dénonciation, mais un vivant tableau de toute une époque, lent acheminement vers « un despotisme organisé par le génie ».
L’ironie de l’auteur, sa verve, son intelligence nous montrent sous un jour nouveau les protagonistes d’une société émergente et les rapports complexes qui les unissent.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Les trois cents jours de Napoléon à l’île d’Elbe, mai 1814 – février 1815

Les trois cents jours de Napoléon à l'île d'Elbe, mai 1814 - février 1815 par Fortunade Daviet-Noual
Les trois cents jours de Napoléon à l’île d’Elbe, mai 1814 – février 1815 – Fortunade Daviet-Noual

DATE DE PARUTION : 24/11/2017
EDITEUR : Société des écrivains
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782342157543
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 66
POIDS : 0.99 Kg
DIMENSIONS : 14 cm × 20 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : E-book et Kindle
À propos de l’auteur :
Fortunade Daviet-Noual est docteur ès lettres. Sa thèse, « Les Ecrivains et la fièvre thermale (1800-1914) », porte sur la représentation du thermalisme dans la littérature et se penche sur la santé des hommes et femmes de lettres du XIXe siècle. Conférencière et écrivain (« Le  » docteur  » Guillaume-Emile Duval et la maladie de Charles Baudelaire », etc.), elle prête aussi sa plume à des personnes afin de faire de leur histoire un livre destiné à leurs proches.
Présentation de l’éditeur :
Au printemps 1814, Napoléon, vaincu, signe son abdication à Fontainebleau et obtient en échange la souveraineté de l’île d’Elbe. L’ancien maître de l’Europe se retrouve à la tête d’un îlot situé entre la Corse et la Toscane. Son nouvel empire est presque quatre mille fois plus petit que celui dont il vient d’être détrôné ! De mai 1814 à février 1815, il entreprend de grands chantiers dans sa petite île montagneuse qu’il modernise et marque de son empreinte indélébile.
Dans cet ouvrage illustré de nombreuses photographies et de gravures d’époque, Fortunade Daviet-Noual plonge son lecteur dans le quotidien de Napoléon, empereur déchu qui reprend des forces avant de partir à la reconquête de son trône.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Robespierre – Jean Massin

Robespierre par Jean Massin
Robespierre – Jean Massin

DATE DE PARUTION : 24/11/2017
EDITEUR : Agone
COLLECTION : Eléments
EAN : 9782748903478
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES :549
POIDS : 0.320 Kg
DIMENSIONS : 11,0 cm × 17,8 cm × 2,4 cm
ILLUSTRATIONS : NC
LIVRE NUMERIQUE : Non.
À propos de l’auteur :
Historien et musicologue, Jean Massin (1917–1986) a publié plusieurs biographies de référence, dont celles de Marat (1960) et, avec Brigitte Massin, de Beethoven (1976) et de Mozart (1970). Il a également dirigé une édition des œuvres complètes de Victor Hugo en trente-six volumes (1980).
Présentation de l’éditeur :
“Le 5 novembre 1792, Robespierre se présente de nouveau à la tribune. C’est toute l’action de la Commune de Paris qu’il défend :
“Citoyens, vouliez-vous une Révolution sans révolution ? Les insurgés doivent être regardés comme fondés de procuration pour la société toute entière. Si vous désavouez les moyens que nous avons employés pour vaincre, laissez-nous les fruits de la victoire ; reprenez votre Constitution et toutes vos lois anciennes, mais rendez-nous nos concitoyens qui sont morts pour la cause commune ! La sensibilité qui gémit presque exclusivement pour les ennemis de la liberté m’est suspecte. Cessez d’agiter sous mes yeux la robe sanglante du tyran, ou je croirai que vous voulez remettre Rome dans les fers.”
Les applaudissements de la tribune et de la majeure partie de la Convention saluent Robespierre. En vain certains s’efforcent de se faire entendre, de limiter l’effet produit. Une foule immense l’acclame et lui fait cortège. C’est la réponse de la canaille aux honnêtes gens de la Gironde.”
Écrivain et musicologue, Jean Massin (1917–1986) publie la première édition de cette autobiographie en 1956. À la croisée des recherches universitaires et du souci de construire un récit accessible au plus grand nombre, ce livre s’impose très vite comme une référence, qui donne l’exacte mesure de la place occupée par Robespierre dans le processus révolutionnaire : celle, comme dit Massin, de “sentinelle de la Révolution”.
Cette réédition est préfacée par Jean-Luc Chappey, membre de l’Institut d’histoire de la Révolution française et enseignant à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Où acheter ce livre sur Internet ?

Acheter ce livre sur le site Decitre.fr

Suivez l'actualité du livre napoléonien, Révolution, Premier et Second Empire